L’heure a sonné !

Billet de blog
le 2 Déc 2019
1

La semaine de stage, j’y suis enfin !

Lundi 2 décembre et me voilà partie pour une semaine de stage, qui comme je le pensais est loin d’être de tout repos mais c’est cela qui me passionne moi dans le monde du travail. Il était 9h et des poussières quand j’arrivais beaucoup trop en avance, j’en ai donc profité pour aller prendre une boisson pas très loin. Je dois avouer qu’au plus l’heure arrivait, au plus le stresse montait, en réalité je ne sais toujours pas pourquoi j’étais dans cet état, c’est vrai que j’attendais ce moment avec impatience depuis plusieurs mois mais je ne trouve pas cela stressant. Je pense que j’avais peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas arriver à m’intégrer, même si je ne suis pas de nature timide je le suis toujours un peu au début.

Petit déplacement pour voir ça de plus près…

Ce matin donc, après la réunion du comité de rédaction, je suis partie vers 10h20, je pense, à la cour d’appel du tribunal administratif afin d’assister à un « débat » enfin pas tout à fait mais je serais incapable de donner un nom à ce à quoi j’ai assisté ce matin. Je sais maintenant que c’était une « audience ». Deux syndicats y étaient représentés, du moins d’après ce que j’ai pu comprendre, avec chacun deux avocates et j’ai même pu y retrouver une amie à moi qui est en stage dans un cabinet d’avocat.

Je n’ai franchement pas bien compris tout ce qu’il s’y est passé mais j’ai tout de même trouvé cela intéressant. En réalité je pense que je m’intéresse un peu à tout et donc que tout m’intéresse plus ou moins. Je dois avouer que cela a duré longtemps, une éternité même, enfin j’exagère mais c’est comme ça que je l’ai ressenti, une fois rentrée je partis rejoindre ma maman pour manger avec elle.

Mon après midi très calme

Je revenais donc vers 14h et des poussières avant de me mettre sur l’écriture de ce blog, d’abord j’ai été incapable d’écrire, je ne savais pas vraiment par quoi commencer mais comme vous le voyez j’ai fini par m’y mettre. J’ai effacé plusieurs fois ce que j’avais écrit avant de finalement garder cette version de ce qu’il pouvait bien me passer par la tête.

Cette première journée a été bien mieux que ce que j’ai bien pu m’imaginer, et ça me donne encore plus envie de me lever demain matin et de venir ici, je crois que cette semaine est l’occasion rêvée afin de mieux comprendre le métier de journaliste, car oui, nous avons un journal dans mon collège et j’y écris depuis quatre ans maintenant, mais je suis bien consciente que d’écrire des articles dans la rubrique culture d’un journal de collégien sur un sujet que j’ai choisis en donnant mon avis n’est pas représentatif du métier de journaliste et je l’ai bien compris ce matin.

Alors peut-être qu’à mon retour de stage je ne verrais plus les chose de la même façon. Pour moi, le journal du collège me permet de m’exprimer « librement » sur des choses que j’aime, comme les séries, les films ou encore la musique, et de les faire découvrir aux autres élèves, il me permet tout simplement de me faire plaisir. Mais je comprends bien qu’un journaliste ne parle pas de ce qu’il veut quand l’envie lui prend, il traite des sujets d’actualité voire de proximité selon les journaux.

Il est maintenant 17h et ma première journée s’achève et j’ai déjà hâte de revenir demain matin pour une nouvelle journée chargée en émotions…

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Laurent MALFETTES Laurent MALFETTES

    Vous écrivez rudement bien et ne manquez pas d’humour. Continuez, je vous lirai demain avec plaisir

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire