Si spray de la perfection

Idées de sortie
le 3 Déc 2016
0
Galerie Peinture Vacquier

Galerie Peinture Vacquier

Sans être une absolue nouveauté, la réputée boutique Peintures Vacquier se mue désormais en galerie spécialisée dans le street art. En cette fin d’année, elle confie ses murs à trois artistes pour créer un monde enchanté où le graph est à la fois brutal et soigné.

De l’espace et une maison réputée. Il n’en fallait pas plus pour faire connaître à cette exposition street art un succès mérité. Au sein du magasin marseillais Peintures Vacquier, les 160 mètres carrés mis à disposition ont été intelligemment aménagés pour accueillir près de soixante toiles joliment signées. Les artistes à l’honneur se sont fait une réputation béton dans la région : Braga Last1, Delir et Kowse. Chacun défend d’ailleurs son univers comme un grand pour un résultat totalement séduisant.

En déambulant, le visiteur se surprend à flirter avec une jungle urbaine mi-tendre, mi-démente : des King Kong attendrissants, des minous sous acides, des rhinocéros téméraires, des girafes imperturbables, des lions dégobillant matériel de graf’ et autres couleurs acidulées… Viennent aussi s’ajouter à la fête des personnages à haut degré de popularité comme cette Marylin revisitée (passée presque au second plan face aux graffitis qui la recouvrent) ou le sympathique Mario Bros, devenu maléfique pour l’occasion… Souvent, les éclats de fluo font s’activer les zygomatiques. Toujours, douces déstructurations et chaos édulcorés viennent s’imposer. Jamais le « street message » ne déplait. On le retrouve parfois grâce aux signatures glissées dans l’œuvre : les affirmations pacifistes (« Love », « La vie est belle ») ou plus réalistes (« I need money ») nous rapprochent un peu des artistes concernés.

A l’origine du projet ? Florent Orengo, que l’on appelle davantage « Monsieur Vacquier » et qui accueille les nombreuses œuvres avec une joie non dissimulée. Après avoir contacté les fournisseurs et obtenu la validation de la marque barcelonaise Montana (dont les sprays régalent aujourd’hui les graffeurs du monde entier), Monsieur Vacquier a ouvert ses portes sans sourciller. Cette exposition est pour lui l’occasion de « secouer » la réalité : « Les jeunes acheteurs qui viennent se fournir à la boutique s’expriment dans la rue mais jamais sur des toiles. » En plus des œuvres et des installations inaugurées le 18 novembre dernier avec succès (« Plus de 200 personnes étaient présentes »), un corner destiné au matériel de street art vient ici faire la différence. Bombes et sprays aux mille et une couleurs sont accessibles en libre-service. « Un fait rare dans les magasins spécialisés, si l’on en croit Monsieur Vacquier, qui a bel et bien décidé de jouer sur la confiance et la sérénité. »

D’autres collectifs viendront s’emparer de cette galerie improvisée et ce, dès le mois de février. En attendant, la créativité locale n’a pas fini de nous faire vibrer. Le graffiti peinturluré ? Un gage de qualité.

Pauline Puaux

Braga Last 1 + Delir + Kowse : jusqu’au 9/01/2017 chez Peintures Vacquier (9 cours Jean Ballard, 1er). Rens. : 04 91 33 63 32 / www.facebook.com/profile.php?id=100009467425263

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire