Sons pour sons cinéma

Idées de sortie
le 1 Avr 2022
0

Désormais installé à Marseille, le festival Music & Cinema rend hommage au mariage royal de l’image et du son, qui a su enchanter la création cinématographique depuis ses origines. Un programme particulièrement dense et enthousiasmant !

Ghost Song de Nicolas Peduzzi (Photo : Ventilo)

Ghost Song de Nicolas Peduzzi (Photo : Ventilo)

On connaît la fameuse citation de Martin Scorsese : “La musique et le cinéma sont inséparables. Ils l’ont toujours été et le seront toujours.” Une phrase pleine de sens pour un cinéaste dont la culture populaire musicale américaine vient systématiquement en contrepoint de l’image — de The Chantels dans Les Affranchis à la surexploitation du Gimme Shelter des Stones. Presque tous les cinéastes de l’histoire de l’image en mouvement ont construit leurs œuvres autour d’un binôme film-musique, et ce dès les origines. Il est donc tout naturel qu’un festival consacre à ce mariage du siècle, selon Benoît Basirico et Christine Piot, un événement à la hauteur de cette fusion majeure. Et c’est le cas avec la nouvelle édition du festival international Music & Cinema, qui déroulera une programmation de haut vol du 4 au 9 avril dans divers lieux de la cité phocéenne, du Gyptis aux Variétés, en passant par le Videodrome 2 ou le nouveau cinéma Artplexe.

Le premier point impressionnant de ce menu 2022 est sans conteste le long chapelet d’invité.e.s avec qui l’équipe organisatrice propose de nombreuses rencontres. D’Emmanuelle Bercot à Dominique Blanc, de Tony Gatlif au compositeur Éric Neveux, de Raphaël Imbert à James BKS, de l’immense musicienne Imany à Nainita Desai, Music & Cinema prend là une dimension majeure parmi les manifestations cinématographiques régionales. Au rayon diffusion, par les nombreux films sélectionnés, c’est un feu d’artifice de belles découvertes à ne manquer sous aucun prétexte : les compétitions courts et longs métrages offrent une partition parfaite des prochains opus à venir, pour la plupart, dans nos salles. À commencer par l’excellent Ghost Song de Nicolas Peduzzi, nouveau portrait d’une Amérique texane aux sons d’une rappeuse électrique, ancienne cheffe de gang, séance que le réalisateur accompagnera. Citons, parmi cette compétition de longs métrages, les films Wild Roots d’Hajni Kis, Toubab de Florian Dietrich, le touchant Ma famille afghane de Michaela Pavlatova ou La Ruche de Christophe Hermans : la majorité de ces projections sera évidemment suivie d’échanges en présence d’invité.e.s. Alors que la soirée d’ouverture, le 4 avril à l’Artplexe de la Canebière, mettra en valeur le travail d’Antoneta Alamat Kusijanovic avec la séance de Murina, ce sont par ailleurs les nombreuses propositions parallèles qui continueront de creuser les sillons de la thématique même du festival : des ciné-concerts de Raphaël Imbert sur l’opus de Philippe Pujol Péril sur la ville, à celui, plus électronique, qui recomposera les films d’animation de l’iconique Betty Boop, à la carte blanche au fameux label Chinese Man Records, partenaire de la programmation musicale du festival depuis près de quinze ans, nous ne pouvons que saluer la place laissée dans cette nouvelle édition aux performances scéniques mêlant images et sons. Si l’on ajoute à cela les nombreuses cartes blanches, conférences, masterclasses, rencontres professionnelles, voire la Nuit du long, ces six jours de festivités rendront dignement hommage à cette combinaison subtile de deux arts majeurs.

Emmanuel Vigne

Festival MCM – Music & Cinema Marseille : du 4 au 9/04 à Marseille.

Rens. : www.music-cinema.com/fr/

Le programme complet du festival Music & Cinema Marseille ici :
https://www.journalventilo.fr/agenda/festivals/28206/mcm-music-cinema-marseille

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire