Pourquoi Le Ravi a besoin de nous

Billet de blog
le 2 Mar 2020
1

Pour la première fois de sa longue histoire, le mensuel Le Ravi pourrait baisser les bras et ne pas sortir son numéro d'avril. Pour passer le cap, Le Ravi a besoin de 500 abonnés.

Tiens là, machinalement, j’appuie sur le petit pouce en bas à droite. Et puis le petit cœur à un autre endroit. Et je le fais sans lire ce que j’aime ou pousse de mon clic machinal. Dans quelques jours, le Ravi pourrait sortir son dernier numéro, annonce-t-il sur son site. Le mensuel satirique fait face depuis semaines à de graves difficultés de trésorerie qui ont des conséquences directes et dramatiques pour cet étendard sans pareil de la presse pas pareille.

Il va falloir donc un petit peu plus qu’un petit clic sur un pouce ou un cœur. Pour ne pas baisser les bras, Le Ravi a besoin de 500 nouveaux abonnés (160 ont déjà répondu présent en un mois). 500 personnes qui prennent le temps d’ajouter quelques clics après le cœur et le pouce pour offrir un peu de pérennité à cette institution dont Marsactu est fier d’être partenaire depuis 2015. Une institution fragile comme l’indépendance de la presse, comme un mensuel qui a toujours su marier l’enquête et l’irrévérence, la satire et l’engagement citoyen.

Le Ravi est un cas d’école, une aventure unique dans la presse hexagonale (et peut-être même au-delà). On y trouve des bénévoles qui participent à son conseil d’administration (dont pendant de longues années, l’auteur de ces lignes) des journalistes de grand talent qui réalisent des enquêtes dans des recoins (comme le Var ou le Vaucluse) où l’investigation a déserté la presse locale, et des dessinateurs aux traits vachards ou élégants qui mettent la satire au centre de l’offre éditoriale.

Nous sommes partenaires du Ravi depuis 2015. À cette époque là, nous étions face aux juges du tribunal de commerce pour les convaincre que nous journalistes étions les mieux placés pour reprendre notre titre. Cinq ans plus tard, nous nous battons toujours pour convaincre les citoyens que l’abonnement est le meilleur garant de l’indépendance de la presse. C’est le même message que martèle Le Ravi sur les réseaux sociaux ces derniers jours : ils ne peuvent vivre sans lecteurs pour poursuivre avec eux une aventure à nulle autre pareille.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. patrick patrick

    merci pour le ravi, et je viens de renouveler mon abonnement.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire