Mon quatrième et avant dernier jour à Marsactu : des perruches par milliers !

Billet de blog
le 21 Déc 2018
5

Aujourd'hui, ma journée à Marsactu à été bien chargée ! J'ai appris ce qu'était un conseil municipal, j'ai regardé le LIVE de celui d'aujourd'hui et j'en ai appris un peu plus sur les perruches. Suivez moi dans ce quatrième et avant dernier article de mon stage à Marsactu.

Une matinée en live

Ce matin là, quand je suis arrivé, Julien et Jean-Marie était à fond sur leurs écrans à faire des réglages sur leur site pour y acceullir le live du conseil municipal. Quant à Nicolas, il expliquait ce qu’il se passait à Chloé ; ce que Benoît m’avait expliqué la veille. Aujourd’hui était une journée bien chargée : le matin, le conseil municipal avait lieu, et l’après midi, plusieurs évènements et conférences. Il m’avait dit aussi que nous irions voir des dortoirs à perruches, arbres où les perruches habitent, avec Julia. Je me suis installé et j’ai mis en marche mon ordinateur. Je suis allé directement sur le site de Marsactu, qui, me renvoya sur le site internet de la ville de Marseille. Nous avions raté un petit morceau mais cela ne nous empêcha pas de comprendre ce qu’il ce passait : c’était un conseil après le drame de la rue d’Aubagne qui consistait à délibérer sur ce fait et à voter certaines actions. Jean-Marie nous a expliqué que la salle, en forme de demi cercle, se divisait en 3 parties : une partie tout à gauche, pour les personnes de gauche y soient assises, une toute à droite laissait place aux personnes d’extrême droite et au milieu, toutes les personnes de la majorité. Vers 14h10, le conseil municipal prend fin, laissant derrière lui environ 6 longues heures.

De petits oiseaux impressionnants

Vers 3h00 de l’après-midi, Julia et moi partons pour observer de petits oiseaux, les perruches. Chloé étant partie au tribunal pour assister au jugement de 8 gilets jaunes, je fus chargé de l’appareil photo. Au début, nous avons rencontré les deux personnes qui nous avaient donné rendez-vous. On se présente et ils nous montrent un premier oiseau qui n’a rien à voir avec les perruches : un perroquet de le famille des calopsittes. Julia leurs pose quelques questions, pendant que moi je mitraille l’oiseau avec l’appareil photo de la rédaction. Ces deux personnes nous expliquent que les perruches ne devraient plus tarder, qu’elles arriveraient d’ici à 5 minutes. Ces 5 minutes passèrent mais toujours rien n’arriva. Nous rebroussions chemin lorsque Julia reçu un message des mêmes personnes lui disant que les perruches arrivaient. En effet, les perruches arrivaient par vagues de 70 à 80 et se posaient sur les deux mêmes platanes qui bordaient la route. Pourquoi cet endroit aussi bruyant ? C’est un mécanisme anti-prédation, elles choisissent leurs dortoirs dans des lieux bruyants pour qu’on ne les entende pas; sauf que quand elles sont plus d’un millier, ça s’entend ! Ces petits oiseaux ont trois dortoirs dans le département, un sur ce lieu près du parc du 26ème centenaire, un à la Valentine, et un à Aubagne. C’était très impressionnant de voir ces petites bêtes remplir ces gros arbres ! C’est comme ça que ce fini mon quatrième jour à Marsactu.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Chloé Derrien Chloé Derrien

    # TROP Beau

    bô !!!!!! 🙂

    Signaler
    • Chloé Derrien Chloé Derrien

      Anthony, je n’ai jamais écrit beau avec un ô :/

      Signaler
    • Anthony Gaudin-Jochum Anthony Gaudin-Jochum

      A bon ? Pourtant ça y est ^^ !

      Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    « acceullir ». Au risque de passer pour un horrible puriste, là je dis « non ». 😉

    Merci pour ces petites tranches de vie : vous avez, Chloé et toi, eu la chance de faire un stage exceptionnel, j’en suis sûr.

    Signaler
  3. Tarama Tarama

    C’est sur le Jarret, au niveau de Rabatau non ? J’ai vu ce squat de perruches et quand elles commencent à être aussi nombreuses que des étourneaux, ça devient vraiment problématique.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire