[Mes châteaux d’If] Le loup en slip nous les casse.

Billet de blog
le 2 Déc 2021
0

Hormis l’astuce avec le titre sur Casse noisette, et les souris, il y a peu de rapport entre le livre de Hoffman et celui-là. Pour une bonne raison : Il y a encore pas si longtemps, l’industrie n’avait pas encore pris le contrôle de toute la sphère sociale. Dans ce 7ᵉ album, Wilfrid que je salue bien bas, n’avait pas sûrement pas le moral. Pour ainsi dire, il devait avoir la dent dure contre l’exploitation agricole. Surtout en ce qui concerne la noisette. Qui oserait imaginer que même les noisettes sont en proie aux cadences infernales, aux traitements chimiques et autres saloperies. Moi, vous dirais-je mais j’ai l’esprit vraiment mal placé. Il y a quelques années au Pays basque, sur l’ Adour, j’ai pu m’entretenir avec une éleveuse de noisettes. Je savais que les pommes subissaient des traitements à la chaîne, comme les abricots et les fruits et légumes en général, qu’on flinguait des poulets style première guerre mondiale, qu’on liquidait 300 000 visons si on suspectait une seule de ces bestioles de maladie et qu’on emprisonnait des porcs sur des caillebotis, mais je n’avais pas imaginé que cela concernait aussi les noisettes. Je ne sais pas pourquoi. Pourtant je lis la France Agricole. Les Noisettes appartenaient au monde sauvage et libre de mes promenades champêtres. Youkaidi, tralaiou…J’ignorais qu’il pouvait y avoir des étendues de noisetiers ou d’amandiers à pulvériser et empoisonner. Ainsi la famille Lupano et Itoiz ont décidé de nous gâcher Noël en nous causant exploitation. On retrouve à l’incipit deux vendeurs de noisettes dont un les vend trois plus cher que l’autre qui est assis sur une montagne du dit produit. Le loup en slip ne comprend pas mais un rêve va l’éveiller à la raison de cette distorsion de prix. Ce rêve va le conduire dans la forêt interdite, sorte de zone d’activité où le regard humain ne doit pas se porter. Un peu comme au CEA ou dans un entrepôt Amazon. Car toute intrusion dans la réalité de la production peut causer des dégâts à la consommation. D’ici à ce que le loup en slip parle abattoir l’année prochaine, il n’y a qu’un pas. Si ça continue, je vais aller acheter Lucky luke contre les Griffons. Une valeur sure.

 

Le loup en slip dans Cache noisettes, Lupano, Itoiz et Cauuet. Dargaud. Novembre 2021. 9.99 euros.

 

 

Topo, le magazine de Bande dessinées pour les ados a réalisé un reportage intéressant sur le caca. Merde alors. Et aussi une enquête sur des colleuses d’affiches féministes nantaises. Je parlais du sujet dans mon billet Pénis Partout…

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire