Ma vie sous surveillance

Billet de blog
par Tarama
le 7 Avr 2018
1

"Homme libre, toujours tu chériras la mer !" *

*Pour votre sécurité, ce poème de Baudelaire est placé sous vidéosurveillance.

 

La bonne caméra, elle voit un truc qui bouge, elle filme. La mauvaise caméra, elle voit un truc qui bouge… bon elle filme, mais c’est une mauvaise caméra.

Y a-t-il pire caméra qu’une autre, je ne pense pas, mais celles installées en masse sur le littoral marseillais me heurtent encore plus que les autres. La mer évoque la liberté, l’évasion, comme disait le poète cité en introduction.

A Marseille, les caméras pullulent maintenant sur les plages. La seule satisfaction est de se dire que les agents passant la journée enfermés derrières leurs tristes écrans auront là de plus jolies vues qu’ailleurs. Elle est bien mince, et évidement ironique.

Les plages marseillaises, déjà surveillées par la police en été, étaient-elles de telles zones de non-droit pour justifier ce raz-de-marée technologique ?

L’installation de multiples caméras n’empêche pas le nudiste du coin de continuer à afficher ses (certes forts jolies) formes. Une version 2.0 des gendarmes de Saint-Tropez ?

 

Les caméras municipales filment les caméras d’Effia qui filment les caméras municipales qui filment les caméras d’Effia qui filment les caméras municipales qui…

D’aucun diront que vu les prix pratiqués par Effia pour ses parkings, on comprend que le caisses soient surveillées comme la Banque de France…

 


Aux premières loges pour les régates olympiques à venir.

 


Chuuut… approchez en silence, voici une rare et émouvante image d’une jeune caméra municipale portant encore sa livrée d’hiver. Les parents, très discrets et craintifs, viennent la nourrir pendant la nuit. Elle éclora dans toute sa splendeur au printemps.

 


On ne peut pas passer par là sans rendre hommage aux précurseurs, le Parc Talabot, ses vigiles, son portail blindé et ses caméras. « Vidéosurveillé depuis 1990 ».

« Liberté, j’écris ton nom ».


Chaque semaine, découvrez sur marseille.fr le « Police Municipale best tricks of the week ! »

 


Arecaceae cameratus

Plaisance surveillance


 

Comment ne pas finir en introduisant au Panthéon Orwellien cette installation ?

 

Souriez (ou pas), vous êtes filmés.

 

La carte : http://drive.google.com/open?id=1Xe3kYD1jvSYk5Mx9L3iTyMKu1N7QC9jJ&usp=sharing

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. VitroPhilVitroPhil

    Sans présumer d’un lien de cause à effet avec la vidéo surveillance, je souris de bon cœur !

    Je profite de ce commentaire pour remercier et encourager tous les nouveaux bloggeurs qui profitent du printemps pour garnir l’agora de marsactu.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire