Les Feuilletons sonores de la Criée

Idée de sortie
le 19 Mar 2021
0

À l’occasion du tricentenaire de la Peste de 1720, la Criée propose, en partenariat avec le Musée d’Histoire de Marseille et Radio Grenouille, un cycle de lectures sous la forme de feuilletons sonores. L’occasion de penser (panser ?) la crise sanitaire actuelle et, au-delà, nos modes de vie.

Réflexe de survie : la peste ne s’imagine pas, ou mal, même parmi ceux qui la vivent… De nombreux écrivains se sont pourtant emparés du sujet, soulignant l’importance du langage qui se perd, de la dissolution des liens affectifs, ou traitant de l’effondrement du présent…

Tandis que notre identité s’englue, seuls se multiplient les instants fugaces, et ce n’est que dans cet intervalle à notre portée qu’il nous est possible d’agir. C’est afin de suspendre ce temps que le Théâtre National de la Criée nous propose, sous la forme de feuilletons sonores, un corpus de lectures rigoureusement choisi.

Ces lectures se réfèrent plus largement à un cycle de podcasts retraçant l’histoire de l’épidémie dans la cité phocéenne, faisant suite à l’annulation de l’événement initialement prévu par la Ville de Marseille avec le Musée des Beaux-Arts et le Musée d’Histoire.

Afin de maintenir l’activité des comédiens qui avaient commencé à travailler sur le sujet, l’équipe de la Criée a décidé de développer des épisodes inédits, qui seront diffusés simultanément sur le site du théâtre et sur Radio Grenouille, un de ses partenaires historiques. Pour ce projet, les deux structures ont collaboré au moyen d’actions de médiation culturelle auprès du public scolaire, notamment via une rencontre avec le metteur en scène Laurent Ziserman.

Mercredi 3 février à 18h, retrouvons-nous en 2073 sur la baie de San Francisco avec La Peste écarlate. Ce formidable récit d’anticipation post-apocalyptique de Jack London (1912) nous plonge dans les dédales de la mémoire d’un homme errant dans un monde revenu à l’état sauvage. Le talent de conteur de l’écrivain sera rythmé par la voix de Pascal Rénéric, que l’on a pu voir dans le spectacle La Fuite !, mis en scène par Macha Makeïeff d’après l’œuvre originale de Boulgakov.

La semaine suivante, on se laissera happer par le ton exalté du Théâtre et la Peste d’Antonin Artaud, porté par le comédien Geoffroy Rondeau, dont le goût pour la lecture s’est déjà révélé dans le programme « Rêvons au théâtre », mis en place par La Criée pendant le confinement. La comparaison que l’auteur effectue entre Le Théâtre et la Peste nous permettra de contextualiser, d’une manière insolite, la crise sanitaire actuelle.

Pour compléter ces Histoires de la Peste, Charles Berling lira, le 24 février, Les Vraies Richesses de Jean Giono. Paru en 1936, le texte dénonce, dans une conception mystique de la nature, le capitalisme et la superficialité de la vie citadine. Et fin mars, Macha Makeïeff et Pascal Rénéric liront douze Fables de La Fontaine.

En cours d’enregistrement ou sous le clavier de Sébastien Trouvé, responsable de la création sonore, d’autres feuilletons seront révélés prochainement. Une belle manière pour nous de rester à l’écoute.

Laura Legeay

Feuilletons sonores : les 3, 10, 24/02, 24 & 31/03 sur la plateforme Ausha du site www.theatre-lacriee.com et sur Radio Grenouille (88.8 FM).

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire