Immersion dans la non-routine de Marsactu pour mon stage de troisième (2)

Billet de blog
kdiamantara
18 Fév 2019 0

Le stress de la première journée étant passé, et le stress de la demande de stage étant passé depuis plus longtemps encore, je me suis (aprés une bonne nuit de sommeil) volontiers lancée dans une deuxième journée de stage tout autant mouvementée et intéressante que celle de la veille.

Photomontage des orientations d'aménagements par Philippe Bernon, un membre du collectif.

Deuxième matin où je contourne la fontaine pour arriver à 9h30 au  journal. Contrairement à la veille où l’événement du conseil municipal avait modifié les matins traditionnels, la conférence de rédaction commença comme habituellement pour eux, vers 9h50 et se termina 1 heure plus tard. A 11h30 je me rendais avec Clara Martot en interview et en ressortait vers 12h30. Je ne peux en dire plus à part que ce fut très intéressant de voir une interaction entre l’interviewé et l’intervieweur et surtout de voir le type de question que la journaliste va poser selon ce qui se dit. Je m’absentais un peu et revenais aux locaux vers 13h30. Je partais par la suite avec Benoit Gilles de manière à être vers 15 heures au quartier Sainte Anne dans le 8émes arrondissement, pour un reportage concernant l’urbanisation du quartier. Dans ce cas précis Benoit avait été contacté par deux habitants du voisinage mécontents des futurs travaux qui allaient être exécutés très prochainement dans leur quartier. Il s’agissait de la démolition puis de la construction d’un bâtiment de trois étages au dos de l’église Sainte Anne. D’après les habitants, qui ont été 11 à avoir fait un recours, cela va déranger l’ambiance de village qui est propre au quartier de Sainte Anne et 36 logements vont être construits sur un terrain qui apparemment appartient en partie à la Mairie ; de plus selon les habitants, le 8éme arrondissement est déjà un quartier où le trafic routier est intense et ils redoutent que de nouveaux habitants n’empirent la chose.

Par un heureux hasard alors que nous discutions avec les deux habitants, le père Gordi de la paroisse de sainte Anne nous interrompît et demanda si lui aussi pouvait, après notre conversation, être interrogé sur le sujet. Il nous montra donc les plans et nous constatâmes que le terrain où allait être bâtit l’immeuble était entièrement au diocèse et que, parmi les 36 logements qui allaient être construits, 8 seraient donnés à la paroisse qui s’en servirait pour accueillir des associations, des soutiens scolaires ainsi que des orphelins sans parler de la prise en charge du relogement (au même endroit) de l’unique personne (âgé de 86 ans) habitant sur les lieux actuel. Malheureusement, il arrive qu’un reportage ou des infos ne soient pas suffisantes pour déboucher sur un article et ce fut le cas pour celui-ci. Par la même occasion, Sainte Anne se trouvant à côté de la cité radieuse et des concessions automobiles Benoit Gilles m’expliqua qu’est ce qui était en cours de déroulement dans le quartier du 8éme au niveau de l’urbanisation. Par exemple, la concession de Renaud, a été démolie et est actuellement  en cours de construction un nouvel immeuble (le projet porte pour nom 8éme ART- VIEW ART). Nous rentrâmes au journal vers 17h, je pris un moment pour commencer à rédiger au propre mes prises de notes de la journée et je partais du journal vers 18h.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire