Hyper focus

Idée de sortie
le 20 Déc 2019
0

Nouvel espace du paysage culturel marseillais, L’Hypothèse du Lieu a ouvert ses portes il y a un peu plus d’un an à la Belle de Mai pour accueillir des expositions de photographies. Focus en compagnie de son heureux propriétaire, Arnaud Du Boistesselin.

Arnaud Du Boistesselin

Arnaud Du Boistesselin

Photographe professionnel luimême, Arnaud Du Boistesselin, expose exclusivement des artistes ayant reçu un enseignement académique de photographie ainsi que ses propres œuvres, prises lors de ses nombreux voyages. L’Hypothèse du Lieu, c’est avant tout l’histoire d’un homme qui a beaucoup vadrouillé, qui s’est enfi n posé et qui émet l’idée d’y rester. En eff et, après quatorze années passées au Caire, en Égypte, plusieurs voyages entre l’Algérie, la Tunisie et le Liban, Arnaud Du Boistesselin a finalement décidé de poser ses valises à Marseille pour partager sa passion. « Montrer pour les uns et voir pour les autres » : c’est ainsi que l’artiste définit sa galerie. Pourquoi ce nom ? « Parce que L’Hypothèse de l’île (1) était déjà pris », répond l’intéressé avec un sourire malicieux.

Brut, ce lieu atypique l’est assurément. Ses murs ont une histoire, comme en témoigne une vieille fresque à moitié apparente. Une histoire qui peut parfois représenter quelques difficultés lorsque se pose la question de la mise en valeur des photos, sans cependant dénaturer le lieu d’exposition. Il se dégage en effet de cet ancien garage réaménagé une authenticité et une sincérité qui n’ont rien à envier aux grands lieux culturels phocéens.

Arnaud Du Boistesselin plonge dans son immense fonds photographique pour exposer régulièrement, au gré de ses envies, les clichés des nombreux pays qu’il a visités. Il participe aussi chaque année au festival Photo Marseille, dont le thème de sa dernière exposition était Quelques minutes avant Beyrouth. Présent chaque jour dans sa galerie, on peut lui poser des questions sur sa nouvelle série de photographies mettant à l’honneur les escaliers et la symbolique qui se cache derrière.

Fanny Bonfils

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire