Des étudiants dressent le portrait d’Encagnane

Blog de l'équipe
le 2 Jan 2020
0
Encagnane (Photo Emilio Guzman)

Encagnane (Photo Emilio Guzman)

Marsactu a été sollicité pour encadrer une quinzaine d’étudiants en Master 2 « métiers de l’information » SciencePo – EJCAM. Objectif de cette intervention : se pencher, le temps d’un projet aussi ethnographique que journalistique, sur le quartier populaire d’Encagnane, à trois mois des municipales. 

Un cercle à côté d’un cercle. Scruter le plan d’Aix-en-Provence et poser son doigt sur le quartier d’Encagnane donne toute la dimension du paradoxe. Cette petite cité d’immeubles tristounets coincés entre deux autoroutes et l’imposante avenue de l’Europe forme presque un rond. Le premier cercle, donc. Posé tout près du second : ce centre ancien qui fait la fierté aixoise, cerné par les boulevards Carnot, le cours Saint-Louis et l’avenue Jaurès. Au de-là de ce périph qui ne dit pas son nom, point de salut ?

Cette question légitime, du rapport à la centralité a guidé les travaux de la quinzaine d’élèves du Master 2 « métiers du journalisme » de SciencePo et l’Ecole de journalisme et de communication d’Aix-Marseille (EJCAM). Au fil du module « Médias et Espaces publics » pensé à l’origine comme « un projet ethnographique dans un quartier en campagne », selon les mots de Magali Nonjon, la responsable de la filière au sein de l’Institut d’études politiques, ils ont creusé diverses problématiques. Où donc se trouve Encagnane ? Dans le centre ? En banlieue ? À Aix ? Vraiment ? Qu’en disent véritablement ses habitants ?

Ces interrogations ont servi de fil rouge aux heures de travaux dirigés encadrées par la rédaction de Marsactu. En se plaçant dans une double perspective : celle des municipales de mars prochain, d’une part ; celle de la rénovation urbaine promise au quartier, déclaré éligible au Nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU) en 2015, à l’orée 2022, de l’autre. 

Le premier article de la série : À Encagnane, la rumeur de la rénovation pour tout horizon

À la mi-septembre, une visite – passionnante  – de la « Zup » (le nom que tous ici continuent à donner à cet îlot de petits immeubles dans lequel vivent 4300 habitants), portée par les explications de l’architecte-urbaniste Gilles Jacoulet, du sociologue Said Belguidoum, de la présidente du CIQ local Odile Bienaimé, du chef de service renouvellement urbain, de la direction de la citoyenneté et de la proximité, Benjamin Roche, a permis de cerner les enjeux de ce territoire. Charge, ensuite, aux étudiants de se frotter aux fondamentaux du journalisme sur ce terrain à la fois familier et singulier. 

Leurs rendus cherchent à révéler les composantes socio-urbaines du quartier autant qu’à dresser un état des lieux vivant de cette partie de la ville à l’approche de la double échéance des municipales et des travaux de rénovation qui modifieront profondément le visage et les usages du quartier. S’intéresser à l’absence de lieu de prière digne pour les musulmans (après la fermeture de la salle du Calendal), à la destruction prochaine de certains immeubles (dans la concertation, vraiment ?), à une « montée en gamme » du quartier au détriment de ses couches les moins favorisées, à la mutation du boulodrome en parc urbain, à la façon dont les résidents de la « ZUP » vivent la réputation de ce quartier, ou à l’intérêt – réel, ou feint – des hommes et femmes en lices pour les municipales, pour les habitants de ce petit cœur de ville, si loin et si proche du centre ancien…  

En se penchant sur le quartier d’Encagnane, en décentrant le regard, c’est la ville entière, au sens socio-urbanistique du terme, que ces étudiants auscultent avec leurs qualités et leurs défauts de journalistes en devenir. Et révèlent, en creux, les enjeux cruciaux de l’élection de mars 2020 à Aix-en-Provence.

Marsactu a choisi de rassembler les travaux les plus aboutis sous la forme d’une série, publiée dans nos colonnes en ce début du mois de janvier.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire