Appel à la sauvegarde de l’exposition « Plongée au cœur des canyons »

Billet de blog
le 10 Mar 2020
0

La nature et les pressions qu’elle subit préoccupent de manière grandissante nos sociétés. Pour preuve les programmes des divers candidats aux élections municipales.

En même temps, la communauté scientifique internationale vient d’appeler à un changement transformateur urgent de la société, à faire maintenant et à tous les niveaux, du local au mondial. Atténuer cette crise va demander une transformation profonde de nos modes de vie et de développement. La décision d’agir appartient aux politiques et à chacun d’entre nous. La prochaine conférence des parties (ONU) décisive sur la biodiversité est programmée en Chine, en octobre prochain, avec avant cela, un grand rendez-vous planétaire à Marseille, le Congrès mondial de la nature de l’UICN en juin 2020.

Ainsi Marseille sera sous le feu des projecteurs internationaux durant cette année 2020.

Nous tous, marseillais, bénéficions d’une nature extraordinaire. La Méditerranée, berceau de civilisations, recèle encore des trésors naturels qui en font un des hauts lieux de la biodiversité mondiale. Un des principaux outils de médiation scientifique, à destination des marseillais et de tous ceux qui viendront au congrès mondial, permettant de découvrir la nature de notre côte méditerranéenne est l’exposition « Plongée au cœur des Canyons » (www.expocanyons.fr). Ainsi nous remercions le Parc national des Calanques et l’Office français de la biodiversité d’avoir pris l’initiative d’organiser durant 4 mois et demi, avant et pendant le Congrès mondial de la nature, une grande exposition gratuite consacrée à des milieux naturels méconnus, les canyons sous-marins de Méditerranée.

Inaugurée le 13 février, l’exposition a reçu en 3 semaines d’ouverture, un accueil exceptionnel : plus de 14 000 visiteurs ont déjà été accueillis et 72 classes sont inscrites jusqu’au terme de l’exposition. Des visites guidées complètes et un programme d’animation in et hors les murs rencontrent un véritable succès. Ce sont autant de preuves de l’appétit du public de découvrir ce patrimoine naturel. L’exposition a acquis une visibilité médiatique qui honore Marseille. Nous ne pouvons que nous réjouir d’avoir, de près ou de loin, contribué à ce beau projet.

Toutefois, ce succès se trouve soudainement mis en cause par la demande inattendue de la Ville de Marseille de procéder au démontage « temporaire » de l’exposition, afin de disposer en totalité de l’espace Villeneuve Bargemon pour les trois premiers conseils municipaux. Cette demande inopinée nous stupéfait et nous laisse perplexes. En effet, elle compromet tout simplement la poursuite de cette grande exposition, le temps de démontage et remontage d’une exposition prévue pour accueillir 50 000 personnes est d’un mois, avec l’interruption demandée cela conduit au minimum à deux mois de fermeture. Malheureusement cela signifie donc une clôture pure et simple de cet événement populaire. L’exposition perdra ainsi toute possibilité d’être découverte par un public encore plus large, notamment au moment du Congrès mondial de la Nature.

L’exposition ne pourra pas être prolongée à Marseille. Elle est déjà attendue ailleurs sur la côte Méditerranéenne : en juillet au château royal de Collioure par le Parc naturel marin du Golfe du Lion, puis à l’automne à Bastia par le Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate.

Cette fermeture représenterait également un gaspillage d’argent public car 500 000 € ont été investis dans la production de l’exposition par plusieurs grandes collectivités et organismes publics : la Ville de Marseille, la Métropole Aix-Marseille Provence, le Département des Bouches-du Rhône, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Région Occitanie, l’Agence de l’eau-Rhône Méditerranée-Corse, l’Etat et l’Office français de la biodiversité, qui ont tous accordé leur soutien au Parc national des Calanques pour qu’il puisse y accueillir gratuitement tous les marseillais.

Ainsi nous, signataires du présent appel, demandons instamment à Monsieur le Maire de revenir sur cette décision de la Ville et de maintenir à l’espace Villeneuve Bargemon l’exposition « Plongée au cœur des canyons », événement populaire, de grande qualité scientifique et promise à un rayonnement international. Nous espérons que le – la futur-e Maire de Marseille saura en percevoir tout l’intérêt, à l’instar du plébiscite qu’en a déjà fait le public !

Signataires

Pierre Chevaldonné, Directeur de recherche CNRS, IMBE (Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale) océanologue – responsable du Comité scientifique de l’exposition, membre du Conseil Scientifique du Parc national des Calanques.

Thierry Tatoni, Professeur, écologie générale et du paysage (IMBE), Président du Conseil
scientifique du Parc national des Calanques

Denise Bellan-Santini, Professeur émérite IMBE, océanologue, membre du Conseil d’administration du Parc national des Calanques

Catherine Piante, Chargée de programme – Initiative Marine Méditerranéenne | WWF France | WWF, membre du Conseil d’administration du Parc national des Calanques

Daniel Faget, Maitre de conférences, historien de la pêche, laboratoire TELEMMe MMSH, membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Pierre Batteau, Professeur émérite en économie des milieux naturels, AMU Président du Comité de surveillance et d’information sur les rejets en mer, membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Thierry Perez, Directeur de recherche, IMBE spécialiste de Biologie Marine

Alexandre Millon, maître de conférences, spécialiste vertébrés et biologie de la conservation membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Jean Vacelet, Chercheur émérite à la Station marine d’Endoume, IMBE, océanologue

Nicolas Roche, Professeur des universités, CEREGE, spécialiste en traitement des eaux et
pollutions marines, membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Philippe Ponel, Directeur de recherche CNRS, entomologie, membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

John Thompson, Directeur de recherche CNRS, socioécologue, membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Pierre Rochette, Professeur en géophysique, CEREGE, membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Léa David, Chercheuse en écologie marine spécialiste des cétacés à EcoOcéan institut, membre du comité scientifique de l’exposition

Sandrine Ruitton, Maître de conférences, écosystèmes des milieux marins côtiers, MIO, viceprésidente du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Richard Hardouin, Président de France nature environnement Bouches-du-Rhône, membre du conseil économique social et culturel du Parc national des Calanques

André Monaco, Directeur de Recherche CNRS émérite, CEFREM, Université de Perpignan UPVD, spécialiste en biogéochimie marine, membre du Conseil scientifique du Parc national des Calanques

Eric Martinais, Gérant de la librairie maritime la Cardinale et éditeur du catalogue d’exposition

Jérôme et Caroline Espla, réalisateurs spécialise en images sous-marines, réalisateurs des films de l’exposition

Cyrille Perez, Producteur, 13 Productions

Emmanuelle Ousset, Auteure, journaliste, auteure du livre jeunesse « Vers la vallée profonde »

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire