8 décembre 2018 : Marseille cadenassée

Billet de blog
guillaume-origoni
6 Avr 2019 0

La marche de la dignité du 1 décembre 2018 s’était achevée dans la violence et le chaos.
Cette même journée, fut, dans le reste du territoire français un moment de contestation virulente qui a surpris l’exécutif. A Paris, les manifestations des gilets jaunes ont temporairement et partiellement pris la forme d’émeutes d’ampleur inédites.

Les manifestations prévues une semaine plus tard ont fait l’objet d’une attention accrue de la part des forces de l’ordre, y compris à Marseille où, une fois encore, gilets jaunes, collectifs et associations locales se côtoient.
Ce samedi 8 décembre 2018, Marseille est cadenassée, les gendarmes mobiles renforcent le dispositif sécuritaire policier, les véhicules blindés anti-émeutes sont de sortie (ce sont les versions « allégées » en armement des VAB de l’armée), les différents groupes de la BAC marseillaise prêtent également main forte à cet impressionnant dispositif.

Une fois encore, les affrontements sont rudes et les différents groupes qui constituent cette journée de protestation sont hétérogènes et prennent parfois des destinations différentes au grés des envies de chacun. Les forces de l’ordre ont du mal à suivre, les manifestants aussi. Les photos qui sont proposées avec ce billet illustrent les tensions élevées de cette journée particulière .

guillaume-origoni


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire