À Marseille, McDo achète un faux témoignage 25 000 euros pour écarter un syndicaliste

Info Marsactu
Violette Artaud
20 Août 2019 9

Le plus gros franchisé McDo de la région marseillaise a versé 25 000 euros en échange d'un faux témoignage pour nourrir le dossier de licenciement d'un syndicaliste devenu gênant. Marsactu a écouté les enregistrements des dessous des négociations : Mohamed Abbassi espérait dans un premier temps acheter directement un mandat syndical.

« Je suis fatigué de ces négociations. J’ai besoin de mes sous. J’ai l’impression que c’est du chantage. Je demande mon dû. On avait négocié 85 000 euros, tu m’as donné 60 000. Il reste 25 000 euros », réclame une voix plaintive à qui l’on répond fermement : « Mais y’a un deal Nabil ! Je t’ai […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous


A la une

Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Renvoyé en correctionnelle, le militant Kevin Vacher dénonce une décision « politique »
Épuisé mais soulagé. Le militant du collectif du 5 novembre, Kévin Vacher est sorti du palais de justice après plus de 28 heures de...
Marseille, bonne élève de la lutte contre les trafics de stupéfiants ? Pas si sûr
Mardi, trois ministres et un secrétaire d'État "descendaient" à Marseille, annoncés à la dernière minute, pour présenter le nouveau plan national de lutte contre...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire