À Puyricard, la possible installation d’une éleveuse de cochons laineux sur une parcelle de forêt déchaîne les passions. Après avoir donné son accord, la mairie d’Aix a préempté in extremis l’un des terrains qui lui avaient été attribués, sous la pression des riverains. La jeune femme porte l’affaire devant le tribunal administratif.

Voilà une histoire que le bon vieux Jean de La Fontaine n’aurait pas reniée. Il en aurait tiré une de ces fables truculentes et sentencieuses où se croiseraient une jeune et belle fermière, des gorets au dos bouclé et des puissants qui ne veulent pas que l’on vienne leur pourrir les prochaines échéances électorales. Las, […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Profitez de notre offre découverte 1 euro le 1er mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire