Le système suisse de Dominique Tian pour éviter le fisc disséqué à la barre du tribunal

Actualité
Mathias Destal
2 décembre 2017 0

Le procès de Dominique Tian pour "omission dans sa déclaration de patrimoine" et "blanchiment de fraude fiscale" révèle le système savamment mis en place par le premier adjoint au maire de Marseille pour dissimuler plus de 2 millions d'euros au fisc français.

Dominique Tian, le soir de sa défaite aux législatives.

Il est environ 15h30, ce vendredi, lorsque la juge débute l’exposé des faits qui conduisent l’ancien député Les Républicains Dominique Tian devant la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. « Le 28 janvier 2014, soit la veille du dépôt de sa déclaration d’intérêt patrimoniale auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), l’avocat

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE

Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l’Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l’indépendance de votre journal




20
commentaires
Mathias Destal

Articles du même auteur



Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire