Trafic de déchets à Saint-Chamas : le “roi des poubelles” se pose en victime

Enquête
le 23 Jan 2023
3

En détention provisoire depuis 8 mois, Richard Perez, principal suspect dans l'affaire du vaste trafic de déchets qui a largement touché les Bouches-du-Rhône, a demandé sa remise en liberté. La justice l'a refusée.

Les pompiers du département ont œuvré pendant plus d'un mois pour éteindre le feu à Saint-Chamas, derrière lequel se cachait un vaste trafic de déchets (Photo : VA)

Les pompiers du département ont œuvré pendant plus d'un mois pour éteindre le feu à Saint-Chamas, derrière lequel se cachait un vaste trafic de déchets (Photo : VA)

Voilà huit mois qu’il est derrière les barreaux. Richard Perez, ou “le roi des poubelles”, comme le surnomme la presse gardoise, est en détention provisoire aux Baumettes depuis le 12 mai 2022. Ce même jour, l’homme de 58 ans a été mis en examen dans le cadre d’une enquête sur un vaste trafic de déchets, […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Un urbaniste Un urbaniste

    Je recommande aux lecteurs d’écouter la vidéo à laquelle Marsactu renvoie (lien sur la phrase selon le magazine Blast). Très intéressant, événement raconté par le maire de Saint Chamas.

    Signaler
    • neplusetaire neplusetaire

      Merci Violette pour votre article
      Dechets, recyclage milieu très spécial que j’ai connu durant 10 ans. J’ai fini par fuir la société dans laquelle je travaillais après avoir subi durant plusieurs mois des pressions, menaces, harcèlement.
      virements comptes parallèles, factures rectificatives, fausses déclarations poids quantité, qualité……..etc……

      Malheureusement, je n’ai eu que des condamnations lors de mes procédures contre mon employeur. Attestations en faveur de l’employeur de la parts salariés, commerciaux, hommes d’affaires….J’ai été approché par des journalistes dans le cadre de préparation de reportages sur le trafic de déchets ferreux.

      Signaler
  2. neplusetaire neplusetaire

    pardon merci à Suzanne aussi

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire