Sur Marseille en grand, le rapport de la cour des comptes est définitivement sévère

Info Marsactu
le 11 Juin 2024
4

Marsactu a pu consulter le rapport définitif que les magistrats financiers consacrent au Plan Marseille en grand. Sans surprise, il est tout aussi sévère que sa version provisoire, tant sur le pilotage de l'État que sur l'absence de contrat clair avec les collectivités locales.

Emmanuel Macron lors de son meeting au Pharo le 16 avril 2022. (Photo : Emilio Guzman)
Emmanuel Macron lors de son meeting au Pharo le 16 avril 2022. (Photo : Emilio Guzman)

Emmanuel Macron lors de son meeting au Pharo le 16 avril 2022. (Photo : Emilio Guzman)

“Indigents“, “lacunaires“, parfois “tardifs“, côtoient les adjectifs “exceptionnels“, “volontariste” ou “partenarial“. Mais, dans sa mouture définitive, le rapport de la Cour des comptes sur le plan Marseille en grand garde la même sévérité que sa version provisoire laissait présager. Il y a quelques mois, Marsactu révélait les grandes lignes de ce document confidentiel, résultat d’une […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Et pendant ce temps, les AMO et autres cabinets de conseil (juristes, urbanistes, sociologues à la petite semaine, psycho-électro-pédago-concepteurs, etc.) se gavent sur la bête, à coups de dizaines et parfois centaines de milliers d’euros pour des prestations intellectuelles sans intérêt ni objectif autre que de profiter de la manne, qui en l’état leur suffit bien.

    Ils se gavent, car on leur sert à manger : bêtement, abondamment, sans compter, sans réfléchir, sans stratégie. Bref, comme des fonctionnaires locaux.

    Signaler
  2. Jean-Louis MICHEL Jean-Louis MICHEL

    L’incompétence des élus locaux éclate au grand jour.

    Signaler
    • Mars, et yeah. Mars, et yeah.

      C’est encore plus vicieux : les zélus n’ont aucune stratégie donc théoriquement tout le monde devrait être à l’arrêt et il ne devrait y avoir aucune dépenses.

      Mais pour justifier leur existence (et leurs salaires), les fonctionnaires et autres salariés des satellites de la sphère institutionnelle créés dans le cadre de Marseille en Grand (coucou la SPEM, la SPLA-IN, la SPL énergie, la MMM du MIN des Arnavaux) font littéralement semblant en contractant des fumistes pour… faire de la fumée.

      Preuve qu’il peut y avoir fumée sans feu.

      Signaler
  3. julijo julijo

    oui, l’incompétence….j’imagine, vu le score des fn, agresti roubache a de grandes chances d’être virée dans la 1ere circo…vous voyez qui au fn pour récupérer le dossier ?
    bientôt la cdc n’aura plus ce problème !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire