Simiane et Bouc-Bel-Air se renvoient la balle pour scolariser les enfants du voyage

Actualité
Lisa Castelly
9 février 2017 0

Inaugurée à l'automne, l'aire d'accueil des gens du voyage commune à Simiane et Bouc-Bel-Air cause un litige entre les deux municipalités. Chacune estime que c'est à l'autre d'accepter les enfants qui y habitent dans ses écoles.

L'aire de la Malle le jour de son inauguration. Image André Luzy

Où pourront bien aller les enfants de l’aire d’accueil des gens du voyage de la Malle pour étudier ? Ouverte à l’automne, cette aire flambant neuve est censée couvrir les obligations d’accueil des deux communes de Simiane-Collongue et Bouc-Bel-air, soit 30 places. Située sur le territoire de la seconde, l’aire relève tout autant de la première,

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal



0
commentaires

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire