Safina Athoumani, mère courage, sort enfin du naufrage de la rue d’Aubagne

Portrait
Benoît Gilles
28 Fév 2019 4

Depuis le 5 novembre 2018, Afina Athoumani vit d'hôtel en hôtel. Un périple qui devrait s'arrêter cette semaine pour cette ancienne habitante de la rue d'Aubagne. Un épisode sombre d'un destin déjà ballotté par la lutte contre la maladie orpheline de sa fille.

Safina Athoumani, dans son appart-hôtel qu'elle doit bientôt quitter.

Safina Athoumani, dans son appart-hôtel qu'elle doit bientôt quitter.

Le petit Ibada Saïd lance son ballon qui rebondit sur la porte, le pied de la table ou le lit. Le terrain de jeu est réduit. Le petit garçon de 11 mois en a passé deux dans cette chambre étroite d’un appart-hôtel du centre-ville, trois en comptant les premiers hôtels où la petite famille a […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Profitez de notre offre découverte 1 euro le 1er mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous


A la une

Portes ouvertes au Bastion social Marseille et manif pour les fermer
Il n'y aura peut-être pas beaucoup de bougies, mais la première est soufflée. Ce samedi, le Bastion social Marseille fête le premier anniversaire de...
L’usine de chocolaterie de Saint-Menet s’est arrêtée sans un bruit
Repérable pendant longtemps à l'odeur de chocolat qui s'en dégageait, l'ex-usine de Nestlé à Saint-Menet (11e) n'est désormais qu'une silhouette industrielle vidée de toute...
[Vidéos] “Ma prof m’a dit de ne pas dire que je viens de Félix-Pyat”
Ce jeudi, à 20 heures, Marsactu organise son septième débat au Théâtre de l'Oeuvre. Pour cette soirée, nous avons choisi de nous pencher sur...
L’horizon professionnel restreint d’une jeunesse défavorisée
Marsactu organise un nouveau débat de Marsactu ce jeudi soir, "Jeune, insère toi si tu peux". Pour réserver vos places, rendez-vous ici.Il a tout...
Le collectif Riverains de la plaine, avatar d’un quartier fracturé par la rénovation
Ils ont fait irruption dans le débat à l'automne, tandis que le chantier de rénovation de la Plaine s'installait sous les jets de pavés...
La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire