Rue Pythéas, un immeuble en péril menace à nouveau de s’effondrer

Actualité
le 19 Fév 2020
8

Évacué deux jours après les effondrements de la rue d'Aubagne, l'immeuble situé au 4, rue Pythéas vient d'être frappé d'un nouvel arrêté de péril. Le risque d'effondrement est avéré.

Les grossiers travaux de façade n'ont pas freiner le risque de chute de pierres sur la voie publique.

Les grossiers travaux de façade n'ont pas freiner le risque de chute de pierres sur la voie publique.

L'enjeu

Évacué le 7 novembre 2018, l'immeuble du 4 rue Pythéas était frappé d'un arrêté de péril dans la foulée. Le 6 février dernier, la Ville en publiait un nouveau qui acte un risque d'effondrement.

Le contexte

Plus d'un an après les effondrements meurtriers de la rue d'Aubagne, certains immeubles frappés d'arrêtés de péril peinent à sortir de cette situation.

« Risque d’effondrement total ou partiel du bâtiment à court terme, 4 rue Pythéas ». C’est en ces termes inquiétants que les experts du centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) concluent le diagnostic de cet immeuble situé au coin de la petite rue qui donne sur le Vieux-Port et croise la rue Beauvau (1er). Cette première […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Vincent Squale Vert Vincent Squale Vert

    Évoquer les limites de l’action publique me paraît excessif celle de la VDM davantage…. Quel délai était accordé sur le 1er arrêté ? C’est à la VDM de veiller au respect de ses propres actes et credibiliser son action. Sans même parler des subventions de l’état qu’elle n’a pas été quérir ….

    Signaler
    • Vincent Squale Vert Vincent Squale Vert

      Étonnant l’arrêté initial n’est plus sur le site de la VDM…. Faut pas voir le délai mentionné en novembre 2018???

      Signaler
  2. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    J’y passe deux fois par jour.
    Je pense aux commercants qui peuvent être aux premières loges dont Marutéa.
    Le prochain maire aura beaucoup à faire face au mur des dettes qui semble très solide et d’autres murs qui le sont moins…
    Sinon que fait la Police?

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Encore des propriétaires immobiliers qui font semblant de croire qu’un problème de fondations ou de murs porteurs se règle par un ravalement de façade. Comme disait, paraît-il, Einstein, « deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »

    Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

      Tous les propriétaires de logements indignes, même s’il existe parmi eux des « investisseurs » malhonnêtes ne se disent pas : « professionnels de l’immobilier » à la différence des syndics

      Signaler
  4. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Pendant cette période électorale ,ne faudrait-il pas ajouter aux frais de campagne le montant des sommes consacrées à Marseille notamment grâce à des crédits métropolitains à la réfection des chaussées, à la mise en place de feux tricolores voir des cours de récréation des écoles des « bons » quartiers etc. ?

    Signaler
  5. Jacques89 Jacques89

    C’est le service de l’urbanisme qui doit gérer les arrêtés de péril. Chacun son job.
    Mais comme dans tous les services si on commence à vous dire « celui-là on le sort du lot » (parce que c’est un copain)… La motivation à faire son boulot disparaît, et la sécurité des habitants avec! Pour gérer des services il faut du personnel contrôlé par les citoyens. Tant qu’on aura des élus, il y aura des copains des élus et des missions interrompues par la volonté des élus. Votez braves gens, votez!

    Signaler
    • pascal pascal

      Concernant l’importance du vote, il sera intéressant de voir les résultats du 3e secteur (4/5) seront trés instructeurs puisque c’est là où les immeubles se sont écroulés :
      Rubirola (PM) / Gilles (ex maire de secteur) / Agresti (liste Vassal) et des candidats que je ne connais pas pour les écolos/ LREM/ RN.
      Si les habitants vote majoritairement Gilles ou Agresti, qui doivent assumer le bilan de Gaudin, il ne me restera plus beaucoup d’espoir pour cette ville…

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire