Roms : le projet Dosta pour dire "assez"

À la une
le 25 Fév 2011
13

« Assez ». C’est que ce signifie le projet Dosta, porté par l’association Humanitarium en faveur des peuples Rom et Tzigane. Entamé le 15 février dernier, des affiches ont été collées d’abord à Arles puis à Marseille. Et c’est à cette occasion qu’une conférence de presse s’est tenue ce vendredi 25 février au théâtre Toursky à Marseille.

Nous y avons rencontré Tieri Briet, photographe et éditeur et Esmeralda Romanez, présidente de l’association Samudaripen.

Un lien Retrouvez toutes les informations du projet Dosta

Un lien Le ras le bol des gens du voyage devant la mairie de Marseille, sur Marsactu

Un lien Roms à la rue à Marseille : chronique d’une misère devenue aujourd’hui bien ordinaire, sur Marsactu

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. malou malou

    plus je vous decouvre et plus je veux etre presente avec vous!! j’aspire a un monde ou chacun a sa place et ou les différences puissent etre CONSTRUCTIVES!! nourrissantes.. mélanger les cultures avec l’amour et le respect de chacun dans le but d’aboutir a un peuple réunis,ouvert, chargé en solidarité et en RESPECT D AUTRUIS!!!!! DOSTA les fous écraseur et surpuissant qui vivent sur un pied d’estale !!!! nous sommes tous freres et soeurs de la race humaine… alors pourquoi toute cette haine, ce refus de compréhension??? ce refus D’AMOUR….. DOSTA.. et je serais la….

    Signaler
  2. Antho Antho

    @malou :

    Quelle plaisanterie , quel rêve , vous faites partie des bisounours ma parole ! allez dans les quartiers vous allez voir l’amour qu’ils vont vous donner !

    Signaler
  3. Jean Jean

    Et le non-respect droit (occupation illicite d’un terrain et éventuellement délinquance ?), ça n’a pas d’importance ?

    Des amis ont eu à “tolérer” des roms dans une maison en ruine mitoyenne de la leur, des bouteilles de gaz était utilisées sans précaution et de nombreuses d’entre elles on été retrouvées vide après le départ des occupants illégaux et au bout d’une procédure longue de plusieurs mois.

    Le fait d’être citoyen d’un pays a t-il encore une importance ?

    Après tout les roms ont leur propre pays qu’ils fassent en sorte de pouvoir y vivre.

    La France ne pourra pas, malgré sa générosité et se volonté d’être ouverte à l’autre, accueillir tout ceux qui voudraient y vivre.

    Le temps est compté, la lassitude approche et les changements dans les mentalités seront majeur.

    Signaler
  4. jyp13 jyp13

    A Malou l’utopiste , j’aimerais vous voir vivre à coté d’un campement de roms, au nom de la solidarité! Ce n’est pas aux roms que j’ai envie de dire “dosta'” mais à l’association Humanitarium , sauf si les membres de cette association accueillent dans leur jardin ou dans une de leur chambres, une famille de roms
    Là je dois reconnaitre que je saurais les saluer , chapeau bas!
    Mais à mon avis ce n’est pas demain la veille

    Signaler
  5. résurgence résurgence

    les notions de culture et de respect sont diamétralement opposées à celle de mélange. Quand on a compris cela, un monde d’escroquerie morale et d’arnaque aux bons sentiments se fait jour sous nos yeux.

    Signaler
  6. Exaspéré Exaspéré

    Allez donc les recevoir chez vous, dans votre jardin, et on en reparle.

    Quelle bande de rigolos ces membres d’HUMANITARIUM

    Signaler
  7. Sardine Sardine

    @ Jyp 13 : rassurez vous, c’est déjà le cas de certains d’entre eux.

    @Jean : le problème concerne également les tsiganes et manouches français.

    @Antho : les quartiers, j’y vis et j’en aime les habitants, étonnant, non ? Vous n’y vivez pas et en avez peur…

    Signaler
  8. casanovette casanovette

    Nous ne saurions trop conseiller à certain commentateurs ci-dessous, de penser à aller s’acheter un CERVEAU !!! ça pourrait leur être utile et franchement, ça servirait à tout le monde.

    Les enfants, il faut lire un peu, se cultiver, sortir, je sais pas moi … entamer une formation, voir du monde, parler, discuter, débattre, aimer pourquoi pas, vivre ! Arrêtez de vous laisser aller, c’est pitié de vous lire et j’abhorre le sentiment de pitié !!!

    Signaler
  9. Jean Jean

    Casanovette, les insultes ne valent pas des arguments.

    La loi est la loi dans une démocratie.

    La libre circulation en Europe est la contrepartie du respect de la charte des droits fondamentaux européens, donc si la Roumanie ne les respecte pas l’Europe doit le lui dire.

    Les Roms ont le droit à des conditions de vie décentes dans leur pays d’origine, voila le sens de mon post.

    Signaler
  10. sansmajuscule sansmajuscule

    DOSTA!! est un mouvement à sa naissance : Quelques images sur les murs pour provoquer un débat sur l’humanité du vieux continent, au moment où plusieurs pays arabes choisissent la justice sociale.
    Les consciences se réveillent, les images frappent, l’humanité passe par le regard.
    De Londres à Athènes, l’europe des peuples est dans la rue. A Marseille, d’autres hommes et femmes se tiennent debout sur les murs pour refuser des lois inhumaines. C’est un mouvement que les racistes n’empêcheront pas, eux qui n’incarnent plus rien d’autre qu’une pensée pourrissante, moribonde et incapable d’étincelles.

    Signaler
  11. La Favouille La Favouille

    Défendre les Roms (les gitans, manouches…) qui est une cause louable, vu leur situation (loi Loppsi, impossibilité de travailler légalement…) est devenu pour certains, un combat de bisounours.
    Pourquoi pas !!
    La semaine dernière, un responsable associatif, a reçu une lettre anonyme, qui disait, “T’as qu’à mettre les roms dans ton jardin”, la même chose que ce qu’a dit Exaspéré, et une militante de Dosta, elle-même gitane (et arrière grand-mère de surcroit) a été agressée par un homme aux allures respectables (costume, cravate), coup de poing dans la bouche et des dents cassées.
    On voit dans leurs écrits à quel point ces anti-bisounours sont crispés, aigris. Ils me donneraient presque de la peine, s’ils n’étaient pas aussi lâches.

    On voit comment ces personnes anti-bisounours au courage légendaire fonctionnent. Ils mettront courageusement leur bulletin FN aux prochaines élections.

    DOSTA !!!!!

    Signaler
  12. Charline Charline

    La misère… Tout le monde sait ce que c’est mais personne ne la veut chez soi… Ainsi va la vie et la nature humaine. C’est sur… C’est ce qu’à bien voulu nous marteler le gouvernement l’été dernier avec des raccompagnements a la frontière! Pour un retour qq jours plus tard avec du liquide.. C’est un problème bien plus complexe qu’il n’y parait. La solution? Et si Sarko nous en Proposait une, lui qui de prend pour le premier ministre, tout le gouvernement réuni et députes et sénateurs. Tout en un.. Alors? A quand une nouvelle loi pour nous en mettre plein la vue… ????

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire