[Repas de familles] “L’anisette Cristal raconte un morceau de l’histoire de la Méditerranée”

Série
le 22 Juil 2022
2

De l'apéro au café. Avec cette série d'été, Marsactu s'attache à cinq dynasties familiales qui font manger et boire Marseille. Premier épisode, l'apéritif avec la saga du Cristal Anis qui suit celle de la famille Limiñana. Elle démarre en Espagne, prend racine en Algérie à la fin du XIXe siècle avant de rallier Marseille. Une histoire de migration et de partage, au goût anisé.

Maristella Vasserot, directrice générale de la société Cristal Limiñana, fondée par son arrière-grand-père, Manuel, en Algérie en 1884. (Photo : Emilio Guzman)

Maristella Vasserot, directrice générale de la société Cristal Limiñana, fondée par son arrière-grand-père, Manuel, en Algérie en 1884. (Photo : Emilio Guzman)

“Poser une bouteille de Cristal Anis sur la table, c’est planter tout un décor.” Maristella Vasserot, quadragénaire aux yeux noirs et au débit de mitraillette, parle bien de cet apéritif anisé dont l’histoire se confond avec celle de sa famille. La boisson, “limpide et pure comme le cristal” comme le clame le slogan qui orne […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Zumbi Zumbi

    Joli article sur un des éléments de ce patrimoine méditerranéen. Et on retrouve dans le discours les contradictions de la mémoire pied-noir. Après le juste (et rare) rappel que les ancêtres pieds-noirs étaient des immigrés comme tous les immigrés du monde (presque : parce qu’européen, on arrivait pauvre… mais membre de la minorité dominante), le mythe nostalgérien “Une façon de dire que s’il y avait parfois des heurts entre les uns et les autres, nous vivions bien tous ensemble”. Ben voyons.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire