Régionales : Mariani et Muselier revendiquent tous deux l’ouverture, mais pas du même côté

Actualité
le 14 Mai 2021
5

Ce vendredi, Thierry Mariani (soutenu par le RN) et Renaud Muselier (LR) tenaient tous deux des conférences de presse pour présenter leurs listes de "rassemblement" en vue des régionales. Le premier, ex-LR, se réjouit de débaucher quelques candidats à la droite, tandis que le second a assumé d'avoir sur ses listes des représentants de La République en marche.

Renaud Muselier présentait ses listes ce vendredi, sur fond de crise interne au parti LR. (Photo LC)

Renaud Muselier présentait ses listes ce vendredi, sur fond de crise interne au parti LR. (Photo LC)

“Je suis gaulliste”. Pour Renaud Muselier comme pour Thierry Mariani, l’assertion fonctionne tel un sésame pour se justifier, se légitimer comme “homme de droite”, par-delà les étiquettes. Tous deux, anciens amis, se félicitent aussi de mener, chacun dans leur camp, des listes de “rassemblement”, “autour des idées” et des “compétences”. Mais pour ce qui est de l’état d’esprit, c’est deux […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Déjà, dès le départ ,un hiatus. S’annoncer gaulliste et de droite est un contresens à la base. Pompidou , Giscard oui sans doute étaient de droite mais pas le Général.
    Le gaullisme est mort avec lui.
    Alors Muselier ou Mariani gaullistes ? Ils sont comme le Canada Dry,rien de plus ,rien de moins.

    Signaler
  2. MPB MPB

    Situation et acteurs pathétiques.
    Que De Gaulle soit une référence, soit. Mais de qui parle-t-on ? De seconde couteaux, de has been repêchés par l’histoire, de médiocres et de traîtres.
    Quant à la Gauche, misère !

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Médiocres sans nul doute, mais traîtres,
      non. Traîtres à quoi ? . Des idées ils n’en n’ont pas . Comment dans une carrière politique peut-on être Chiraquien, Sarkozyste,Filloniste ?
      En revanche la seule certaine idée de la France qu’ils se font,ce sont les postes.

      Signaler
  3. MarsKaa MarsKaa

    LUMP devenue LR etait un assemblage hétéroclite, depuis les centriste jusqu’aux conservateurs racistes.
    Que ce parti implose n’est pas étonnant.
    Et ce n’est pas la faute à Macron ou à Muselier.
    Les fissures se sont élargies de longue date.
    Macron ET le RN n’ont fait qu’enfoncer un coin.
    Le résultat a le mérite de la clarté : il y a la droite prête à se mêler au RN, et l’autre.
    Certaines réactions à cette scission de la droite, pourtant évidente depuis bien longtemps, mettent au même niveau la menace RN et la menace LREM.
    En cela ils font la joie de MLP et des frontistes : leur parti est blanchi. Il n’est plus LA menace. Le diable, c’est Macron.
    On devrait faire attention à ce glissement. N’oublions pas ce qu’est le RN, qui le soutient, quels sont leurs modeles de gouvernement.

    Signaler
  4. Danton Danton

    Aucune élection directe réussie sur son propre nom depuis l’échec de 2012. Le Problème de Mr Muselier n’est il pas Mr Muselier lui -même …

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire