Pour préserver la flore, le parc des Calanques veut restreindre l’accès au cap Croisette

Actualité
le 23 Juil 2020
15

Face à l'afflux de visiteurs et pour protéger une flore abîmée par des années de stationnement sauvage et de piétinements intempestifs, le parc national des Calanques a installé une barrière sur la route qui mène au cap Croisette. Si les représentants des habitants de ce bout du monde saluent l'initiative, ils s'alarment sur les modalités de fermeture.

La barrière DFCI posée par le parc national des Calanques le 8 juillet.(Photo: Elhia Pascal-Heilmann)

La barrière DFCI posée par le parc national des Calanques le 8 juillet.(Photo: Elhia Pascal-Heilmann)

Dominant le village des Goudes, le cap Croisette et sa baie des singes forment un lieu prisé des Marseillais en vadrouille. Chaque été, le coin est envahi par des centaines de voitures et de promeneurs. Riverains, responsables des comités d’intérêt de quartier (CIQ) et autorités du parc national des Calanques tirent la sonnette d’alarme depuis […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. marianne13 marianne13

    Votre article est intéressant mais vous lire est très fatigant tant les fautes d’accord sont nombreuses …

    Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    L’astragale est aussi joliment dénommée « coussin de belle-mère »
    + Massacre sur l’orthographe !!!

    Signaler
  3. Fraelnij Fraelnij

    article très intéressant et complet !
    il va donc falloir réviser les demi-tours sur route étroite.
    Ou prendre la navette maritime et de bonnes chaussures.👣

    Signaler
  4. Richard Cagny Richard Cagny

    Massacre sur l’orthographe ++
    Désolé de s’arrêter sur l forme mais ça pique les yeux!

    Signaler
  5. ANNE LEVY ANNE LEVY

    Dommage de n’avoir pas prévu une relecture, les fautes d’orthographe ne sont malheureusement que trop nombreuses….

    Signaler
  6. olivier olivier

    Pour qu’un jour cette partie soit vraiment le parc des Calanques plutôt qu’un parc à voitures !

    Signaler
  7. Jean Peuplus Jean Peuplus

    Règlementer le stationnement quoi de plus légitime dans les missions d’un parc pour préserver l’environnement. Cependant le faire brutalement au plus haut de la saison de fréquentation et surtout sans mettre en œuvre des solutions alternatives alors que les discussions avec la ville et la métropole durent depuis des années sans que rien ne soit concrétisé correspond à une volonté manifeste de surenvenimer le point noir de la fréquentation des goudes. Au fait, Didier Réault n’est-il pas le président du parc?

    Signaler
  8. Pierre Isnard-Dupuy Pierre Isnard-Dupuy

    Merci pour vos retour sur l’article,
    Nous sommes désolé pour la gène concernant l’orthographe. Nos articles sont relus avant publication mais parfois tard, quand notre petite équipe est bien fatiguée. Soyez assurés que nous avons à cœur d’améliorer la qualité de nos articles aussi sur la forme.

    Signaler
    • barbapapa barbapapa

      Sait de la provocs ?

      Signaler
  9. Court-Jus Court-Jus

    « Nous avons donné l’autorisation ou en tout cas, on ne s’y est pas opposé. » On sent une grande maîtrise des dossiers à la métropole. La même métropole qui tente (déjà !) de rejeter la faute sur la mairie de secteur, je sens que cette petite musique va nous être jouée souvent !

    Signaler
  10. Electeur du 8e Electeur du 8e

    La métropole étant gérée par ceux-là même qui ont été battus à Marseille, on comprend son peu d’empressement à se saisir du dossier : Moraine et compagnie ont passé six ans, de 2014 à 2020, à s’efforcer de ne rien faire en expliquant que « c’est compliqué ». Six ans durant lesquels la situation ne s’est pas arrangée comme par miracle. Le rapport de l’AGAM cité en fin d’article a probablement servi à caler une armoire.

    Signaler
  11. LN LN

    Tant qu’on ne traite pas véritablement le problème d’accès en amont (pour moi dès la Pointe Rouge…) ce ne sont que des rustines pour cacher la misère. Rappelons la superbe avancée de notre feu Moraine sur le secteur, qui a bani la piste cyclable pour mieux balancer de la bagnole sur 2 voies…
    Question : est-ce que ca a été décidé par la « présidence » du parc d’avant (le sujet de Vassal, notre célébrissime Didier Réault) et pour le coup, a-t-il perdu le poste depuis les élections ? Par ce qu’en matière de gestion du Parc (pfffff) et pour les accès aux calanques, sa seule action a été d’être incapable de régler le trafic de la route de la Gardiole (fermée désormais et dangereux +++) Re-pffffff

    Signaler
  12. LAYE LAYE

    le Parc donne l’impression d’être une entité totalement indépendante qui se préoccupe de la gestion de ses intérêts sans tenir compte du fait qu’il est inclus dans un ensemble de plus d’un million d’habitants qui parcourent et occupent cet espace depuis très longtemps et les seules réponses du Parc sont des interdictions chargent aux « autres » de gérer les situations ainsi créées
    en ce qui concernent l’accès après les Goudes je crois me souvenir que la voie est privée ouverte à la circulation publique

    Signaler
  13. Tarama Tarama

    Le panneau et la barrière d’interdiction posés avant l’interdiction, mais restant du coup ouvert. Nouvelle originalité marseillaise.

    Sinon c’est bien sympa de barrer là mais s’ils ne créent pas un demi-tour, ça va être la fête.

    Signaler
  14. B Filippi B Filippi

    De plus en plus, la devise du Parc semble être : »Ne venez pas chez nous ».
    Interdiction… interdiction

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire