Pour le Haut comité au logement, « l’inaction publique est la cause du drame du 5 novembre »

Actualité
le 21 Nov 2019
2

Instance nationale créée à la demande de l'Abbé Pierre, le Haut comité au logement pour les personnes défavorisées a décidé de faire de Marseille le sujet principal de son rapport annuel. Le tableau qu'il livre des responsabilités publiques dans le drame du mal-logement et dans le traitement de la crise qui l'a suivi est sans appel.

L’état des lieux est celui d’un dysfonctionnement. Un dysfonctionnement à tous les étages des pouvoirs publics chargés de lutter contre l’habitat indigne. Le rapport du Haut comité au logement pour les personnes défavorisées (HCLPD) condamne l’immobilisme de tout un système grippé. Celui qui a mené au drame du 5 novembre 2018 et à la mort […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire