Peut-on aimer l'OM et voter contre le nouveau Vélodrome ?

À la une
le 12 Juil 2010
1

Le Vélodrome vaut bien un conseil municipal. En cette mi-juillet qui invite plus au farniente qu’aux réunions interminables, les élus marseillais ont passé la matinée à débattre de la rénovation, de l’extension et de la couverture du stade Vélodrome. A l’origine, il ne s’agissait que de valider la sélection du groupement emmené par Bouygues comme lauréat. Mais l’opposition, à l’exception notable du PS, s’est saisie de l’occasion pour critiquer le projet.

« Le cœur battant la chamade »

De quoi réveiller une séance quelque peu endormie par l’unanimité. Yves Moraine, le président du groupe UMP ne rappelait-il pas que « nous avons tous le souvenir de ce jour où, fiers comme Artaban, nous sommes partis assister à notre premier match de l’OM, le coeur battant la chamade, tenant notre papa d’une main et de l’autre un drapeau ciel et blanc. » Que d’émotion…

Même tonalité chez le PS, où Sylvie Andrieux a suppléé le peut-être moins enthousiaste président de groupe Patrick Mennucci : « je sais dans nos quartiers, dans tous nos quartiers, l’attachement des marseillais à l’OM et au stade Vélodrome. Il participe de cet imaginaire collectif, de cette identité commune propre à Marseille, de cette fierté. Cet attachement, ici à Marseille, dépasse la passion du foot et confère au Stade Vélodrome un enjeu universel. »

Bref, d’accord c’est cher, mais ce stade n’est-il pas un symbole, d’une ville qui gagne, dont on parle dans le monde entier, un facteur de cohésion sociale où tout le melting-pot marseillais se rassemble ?

Folie des grandeurs

Soucieux de ne pas laisser la discussion s’enfermer dans un pour ou contre l’OM, le conseiller Modem Patrick Zaoui, dont les représentants se sont abstenus, précise que « nous aussi nous voulons le meilleur pour Marseille. Mais le pouvons nous ? Le devons nous ? » La Verte Michèle Poncet-Ramade, qui a elle voté contre, répond pour lui : « le projet est satisfaisant, mais nous n’en avons ni le besoin, ni les moyens, et nous avons d’autres priorités« . Pour elle, il « fait passer la folie des grandeurs du foot business avant l’urgence écologique et sociale« .

Du côté de Sylvie Andrieux, comme chez l’UMP, on assure que « ce stade est conçu pour devenir un pôle d’attractivité économique et touristique dont les retombées seront à coup sûr très importantes pour notre territoire qui en a bien besoin. » En attendant d’avoir les chiffres de ces retombées, on rappellera que nous vivons dans un monde, où les finances publiques ne sont pas infinies.

Dernière des priorités

Tout est donc affaire de choix. Et Michèle Poncet-Ramade de pointer qu’au moment où l’on va investir 1,7 milliards d’euros pour la rénovation des stades qui accueilleront l’Euro 2016, « le ministère de la Santé a annoncé bien plus discrètement le gel d’un budget de 105 millions d’euros pour la rénovation d’hôpitaux« . Au PCF, Frédéric Dutoit craint que la ville ne « sacrifie le sport amateur, la culture et le secteur associatif pour répondre aux besoins de financements. Ce choix serait suicidaire pour la cohésion sociale et par rapport aux besoins de tous les Marseillais. » Abstention.

Justement, quel choix feraient les Marseillais, s’interroge l’élue écologiste. Faute de chiffres pour la cité phocéenne, elle cite les résultats d’un sondage mené à Lyon, où le grand stade n’est cité que par 3% des personnes interrogées. Soit un dernière position dans une liste d’enjeux dont le trio de tête est l’accès au logement, les transports en commun et la lutte contre la pollution. Pourtant, « les sondés pouvaient citer quatre thèmes« , ajoute-t-elle. Conclusion : « les citoyens ont du bon sens. Ils préfèrent avoir un bon service de cardiologie qu’ajouter 7000 places à un stade« . Rebondissant sur le spectacle de l’équipe de France, elle poursuit : « je ne suis pas sûre que les valeurs du foot sont celles de tous les Français et que l’Europe du foot soit celle que nous voulons« .

Un lien Nouveau Vélodrome : qui va payer la facture ?, sur Marsactu

Un lien 273 millions : une rénovation de luxe, sur Marsactu

<a title="Mairie de Marseille
Quai du Port, 13002 Marseille, France” href=”http://maps.google.com/maps/api/staticmap?size=900×600&center=43.2960052,5.3691950&maptype=satellite&sensor=false&zoom=16&markers=icon:http://medias.marsactu.com/images/icons/marsinfos_gmap.png|43.2960052,5.3691950&key=ABQIAAAAkNoxDwXVJYt3SP7GSjjVZxQb4Zkl8ucVEUMjJQKbKaqE7e3lGBQ1qPrykbk0VWiS0zTOUgwP-g5pRA” rel=”lightbox”>geo_mashup_map

Mairie de Marseille
Quai du Port, 13002 Marseille, France

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Loréal Loréal

    La région ne va payer que pour les toilettes ! LOL

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire