Pêche au thon rouge, et si Mourad Kahoul avait raison ?

À la une
le 2 Mar 2010
4

Au départ la situation est assez simple. D’un côté des ONG écologistes, Greenpeace en tête, des scientifiques, quelques personnalités médiatiques très en pointe sur les questions environnementales, comme Albert de Monaco, et une majorité de députés à Bruxelles. C’est le clan des gentils. Les gentils veulent protéger le thon rouge qu’ils surnomment « le panda » des mers, en dénonçant sa disparition prochaine, si on n’interdit pas immédiatement aux  méchants de le pêcher.

Les méchants ? C’est le camp d’en face, les moyen-ageux. Les vulgaires pêcheurs marseillais et sétois, qui parlent fort et avé l’accent, représentés par Mourad Kahoul, sorte de Georges Frêche des thoniers marseillais, et le Ministre de l’Agriculture, Bruno Lemaire, dans un style bien différent, plus propre sur lui et plus « sciences po, Ena », mais néanmoins lui aussi dans le collimateur de Greenpeace. L’association écolo qui va même jusqu’à pourchasser ce pauvre Lemaire, jusqu’au fin fond de sa Normandie ou il fait campagne pour les Régionales. Hier après-midi, Greenpeace a en effet recouvert plusieurs murs de villages normands, avec des affiches représentant le placide Lemaire comme un véritable génocidaire du pauvre thon rouge… ça a du faire quand même un peu faire rigoler les paysans du coin…, c’est déjà ça.

Paris a déjà indiqué à l’autorité internationale en charge de ce dossier, le CITES, qui doit se prononcer à la mi-mars sur l’arrêt ou non de la pêche du thon rouge, que la France était d’accord pour interdire définitivement la pêche au thon rouge, mais dans un délai de 18 mois, le temps pour les pêcheurs de se reconvertir. Si jusqu’à présent la cause semblait entendue, le lobby des méchants semble marquer des points depuis quelques jours.

Plutôt que de réagir comme à son accoutumée d’une façon très agressive , et de sortir quelques « frecheries » en interview, comme par exemple « on va leur montrer nous à ces écolos qu’on est pas des …. », ou de bloquer avec ses bateaux le port de Marseille, Mourad Kahoul a adopté cette fois une nouvelle stratégie de communication, beaucoup plus convenable et efficace, pas de chance pour Greenpeace. Surfant sur la polémique des  scientifiques qui se seraient trompés sur le réchauffement climatique, Mourad a trouvé quelques experts scientifiques, qu’il a réunis hier à Marseille, et qui ont exprimé leurs doutes sur l’état réel de la population de thons rouges en Méditerranée , et contesté leur disparition prochaine . C’est bien connu les experts, notamment scientifiques, ne sont jamais d’accord entre eux, Mourad Kahoul a bien su l’exploiter. Un papier des Echos hier a commencé à semer le trouble  » l’extinction du thon rouge remis en cause par des scientifiques ». A nouveau bien joué. Et ce matin, c’est le Figaro qui s’y met aussi  » Polémique sur l’état des stocks de thon rouge »… et pour Libération « le thon rouge nage en pleine confusion« … et la machine médiatique, jusque-là plutôt pro-interdiction, semble aujourd’hui douter…

On ne sait pas qui a raison ou tort sur le fond du dossier, à vous de vous faire une idée en lisant les différents dossiers que marsinfos vous propose en liens , on vous recommande au passage celui de rue89 avec la confrontation de deux experts. On ne sait pas non plus qui finira pas gagner entre le lobby de l’interdiction et le lobby des pêcheurs. Mais en tout cas dans la bataille de la com, il n’est pas sûr que les « méchants » ne soient pas en train de prendre l’avantage sur les « gentils »….

Un lien pour vous faire une idée par vous-même sur le fond du dossier on vous recommande cette interview croisée de 2 experts, dont l’un de greenpeace, réalisée par rue89

Un lien une bonne analyse du traitement de ce dossier par les médias, sur le site d’ arrêt sur images, par le journaliste Gilles Klein

le site de greenpeace

Un lien Bruno Lemaire, tueur de thon rouge sur lepost.fr

Un lien Mourad Kahoul avait annoncé à marsinfos que la guerre n’était pas perdue…

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. céhère céhère

    Argument entendu de ce cher Mr Kahoul:
    “il n’y a pas de moins en moins de thon… la preuve? On en pêche de plus en plus!”

    Imparable…

    Signaler
  2. deuthy deuthy

    bonjour
    ea shepherd va arriver en méditerranée pour protéger le thon rouge de l’extinction et la ça va barder pour ces braconniers qui massacrent la mer a coup de pied dans la gueule

    je pense que grâce a sea shepherd nos enfants connaitront le gout du thon rouge

    Signaler
  3. FANCH32 FANCH32

    Ouais
    eh bien moi j’étais pêcheur sportif en mediterranée, tous les ans on divisait le nombre de prises par deux, on a vite arrêté. kahoul est un gros nul. A part insulter les gens, il ne sait pas grand chose. Vivement que Paul Watson viennent lui botter le cul.

    Signaler
  4. sergio sergio

    le thon se rarefie mais aussi et surtout tous les petits poissons qui servent a les engraisser.,et un grand nombre d’especes sont engraissees.dons attention a ce que vous mangez!
    sinon ,le thon rouge est exporte au japon ,qui detruit aussi les baleines,le dauphin ,et le tigre,le rhino(pour sa cor ne )mais aussi l’ivoire des elephants pour leur sceau (tampon)
    ca commence a bien faire.un peuple raffine et sub til d”apres certains!!!
    voila ,desole pour le coup de gueule ,mais cela devient insuportable.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire