Patrons et commerçants attaquent le tram d'Aubagne

À la une
le 22 Avr 2013
11

Avis aux élus des Bouches-du-Rhône : "À l'heure où l'argent public se fait très rare, il faut l'utiliser le mieux possible. On a décidé de ne plus accepter les gaspillages". La mise en garde est signée Jean-Luc Chauvin, président de l'UPE13, avec comme travaux pratiques le tramway d'Aubagne. Le Medef local a déposé un recours au tribunal administratif contre la déclaration d'utilité publique (DUP) accordée au projet par le préfet. À ses côtés, deux associations de commerçants, une de professions libérales et un syndicat, la CFE-CGC.

"Ce n'est pas un problème politique avec Aubagne, assure Chauvin. Demain, la question pourrait se poser avec une autre collectivité." Par exemple avec Marseille Provence métropole (MPM) à propos d'un autre tramway coûteux, celui de la rue de Rome ? "Il est passé entre les gouttes", répond Chauvin. Sous-entendu il est trop tard et l'UPE n'était à l'époque pas aussi exigeante : "J'assume". Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et un des fervents partisans du projet, peut souffler. Pour la communauté du pays d'Aubagne et de l'Étoile, ce n'est d'ailleurs pas la seule contestation du tram : la conseillère municipale d'opposition Sylvia Barthélémy (UDI) a déposé un référé-suspension contre les travaux, qui sera examiné par la justice mercredi.

Trop cher pour ce que c'est

Au siège de l'association patronale, tous avaient un chiffre à la bouche : 200 millions d'euros. Comme les usagers pourront le prendre gratuitement, ce coût sera in fine financé par le seul versement transport payé par les entreprises. Ces dernières "en ont un peu marre de payer et surtout marre de ne pas être écoutées sur les projets qu'elles financent", glisse Thierry Berger, président de l'UPE Aubagne-Gémenos-La Ciotat.

Précisons tout de même qu'il s'agit d'un coût TTC, sur lequel la communauté d'agglomération va récupérer la TVA. Surtout, avec 166 M€ HT pour un peu moins de 10 km, il est un des trams les moins chers de France. Pour boucler son budget, l'agglo mise sur 40 % de subventions publiques (Europe, État et collectivités) qu'elle est loin d'avoir obtenu pour le moment. Qui plus est, "normalement, le minimum retenu pour un tramway est de 35 000 voyageurs par jour", souligne Jean-Luc Chauvin. Or, les prévisions de fréquentation vont de 16 700 à 20 000.

C'est là le point principal de l'argumentation du recours déposé au tribunal [1] : beaucoup d'argent pour un intérêt limité. "43% des salariés du pays d'Aubagne et de l'Étoile ne travaillent pas dans l'intercommunalité. Cela veut dire que ce tramway ne répond pas à leurs besoins", chiffre Jean-Luc Chauvin. L'attaque s'attarde en particulier sur l'absence de raccordement avec Marseille du projet, qui s'arrête à La Penne-sur-Huveaune. Le président de MPM Eugène Caselli "nous a dit que pour l'instant il n'y avait pas de projet commun" pour relier les trams, tranche Pierre Albarrazin, président de l'union des professions libérales.

Partir d'Aubagne oui, mais pour aller à Aix

On ne sait pas si ce sont vraiment les Aubagnais qu'il faut blâmer dans cette affaire, mais de toute façon "il va y avoir une troisième voie de TER Marseille-Aubagne", poursuit Pierre Albarrazin. Un tram sur ce même trajet serait donc superflu. Ce n'est pas la vision des porteurs du projet, qui misent sur une complémentarité des réseaux via les pôles d'échange prévus en gare de la Penne-sur-Huveaune et Aubagne, ainsi qu'avec les lignes de bus et cars sur la zone de la Palud. Si l'on ajoute l'argument de l'écartement des rails qui ne serait pas le même, c'est clochemerle. Heureusement que cette non-compatibilité n'est qu'une légende…

Mais ce que veulent les porteurs du recours, car il faut bien porter un projet alternatif, c'est une liaison Toulon-Aubagne-Aix. "Si vous habitez La Ciotat ou Aubagne et que vous trouvez un poste sur Aix, vous êtes obligé de renoncer si vous n'avez pas de voiture, qui vous coûtera par ailleurs 400 euros par mois. Pour les étudiants, c'est la même chose, les parents sont obligés de payer un appartement à Aix ou une voiture", lance Jean-Luc Chauvin. Il faut donc selon lui rouvrir la voie de Valdonne, un projet dans les cartons mais qui avance au ralenti, ou créer une ligne de bus à haut niveau de service.

Plus simplement, on pourrait imaginer de renforcer la ligne 72 du réseau Cartreize, qui relie La Ciotat à Aix… Las, il y a aussi pour Jean-Luc Chauvin la desserte de Fos, mal reliée si ce n'est à Martigues. Bref, c'est tout un réseau métropolitain – sauf le tram d'Aubagne – que les pétitionnaires voudraient voir se mettre en place. Qu'ils se préparent pour le financer à subir une nouvelle augmentation du fameux versement transports, proposée en 2010 par le président de la chambre de commerce lui-même.

[1] Le recours porte aussi sur la forme de la procédure. Il reproche à la collectivité de ne pas avoir publié d'avis dans un journal national, comme l'imposerait la loi pour les projets de cette envergure. Il estime également que l'enquête publique aurait dû porter sur la mise en compatibilité du plan d'occupation des sols de la Penne-sur-Huveaune. Lequel serait cependant déjà compatible selon le dossier soumis à l'avis de la population.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Vieux-Port Vieux-Port

    Evidemment qu’il faut une réponse métropolitaine et relier Marseille centre à Aubagne par un seul et même TCSP.

    Signaler
  2. Noé Picard Noé Picard

    Ce tram n’étant pas relié à Marseille est une folie, c’est comme si la ville de Saint-Denis dans le 93 s’était fait un tram sans le relier au reste du réseau parisien, ce serait absurde, alors bien sûr ils n’ont pas les mêmes problèmes qu’ici vu qu’il y a une autorité organisatrice à l’échelle métropolitaine, le STIF. Ma foi, espérons que la liaison de fasse un jour, Aubagne et Marseille ne sont pas deux villes coupées l’une de l’autre la vallée de l’Huveaune est très urbanisée, il faut penser à ceux qui y habitent !

    Signaler
  3. Noé Picard Noé Picard

    Et pendant ce temps la ville de Nice projette de relier son tramway à Cagnes-sur-Mer en 2016…

    Signaler
  4. Anonyme Anonyme

    Ce projet de tramway est abscons, Qui a eu l’idée de plomber les finances publiques du budget tansport d’Aubagne pour les 30 ans à venir, sans la relier à Marseille ???
    On a beau chercher des explications logiques, il n’y en a pas… De plus l’histoire de précédents faits d’élus aubagnais intrigue sur la piste de coms liées à ce chantier gouffre

    Signaler
  5. lisandru lisandru

    L’on pourrait relier le tram d’Aubagne à Nice via Cagnes et d’un coup d’un seul on résout le problème du tracé de la LGV … Qu’en pensez-vous cher Anonyme ?

    Signaler
  6. boulegan boulegan

    Il faudrait avoir un peu de cohérence : on reproche au tram d’aubagne de ne pas etre relier à un tram marseillais…. mais alors qu’attend MPM pour porter un projet de liaison tram entre Les caillols (terminus actuel) et La milliere (laPenne)… projet défendu par le maire UDI du 11/12 ( M. ASSANTE qui a priori ne peut pas etre taxer d’amis des élus aubagnais!!). Cela fait 6 ans que la communauté d’aubagne travaille sur son tram, les élus marseillais auraient largement eu le temps de mener les études de raccordement.

    Donc si on suit l’UP3, les élus de Marseille n’ont pas de projet alors il faut empecher les projets des voisins … c’est ca la Métropole?

    Et en plus ils sont gonflés les patrons pendant des années à Gemenos ils ont payer le VT sans avoir de bus sur la Zone industrielle et c’est la communauté d’agglo d’aubagne qui depuis 4 ans leur à emmenener des bus gratuits sans encaisser le VT correspondant mais là ils se taisent.

    CHAUVIN, ami de muselier, ferait mieux de dire qu’il mène un combat politique après tout ce n’est pas honteux.

    Signaler
  7. ALAIN PERSIA ALAIN PERSIA

    Ras le bol de tous ces patrons qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels ou créent des structures corporatistes dans le seul but de faire parler d’eux et d’obtenir des prébendes .

    Signaler
  8. savon de marseille savon de marseille

    J’ai parcouru hier le trajet La PENNE / AUBAGNE en voiture :le long de la route Nationale, c’est désert !, un no-mans land, c’est sale, c’est une friche industrielle à l’abandon: horrible!
    Plus rien à voir avec le paysage d’il y a 30 ans : propre et vivant.

    Ce tram est donc une mascarade clientéliste.
    La 3ème voie SNCF est presque terminée :AUBAGNE est déjà gâtée par l’Etat , cette 3ème voie suffira largement pour cette zone en plein délitement( avec la Gare de la Barrasse qui est en création). Il y a d’autres urgences pour aider les flux Métropolitains transverses à se fluidifier (AXES AIX/AUBAGNE/GEMENOS, par exemple)

    Inutile à Mr CASELLI de faire campagne pour une connection qui ne peut se faire. Les contrats ALSTHOM/BOMBARDIER sont incompatibles techniquement. L’incompétence des élus , y compris sur des projets idiots et dispendieux comme celui ci, n’est plus à prouver. Je comprends les organisations patronales en colère.

    Signaler
  9. savon de marseille savon de marseille

    Il faudra un jour arrêter de délirer sur cette voie de VALDONNE qui n’apporte rien.

    Le tableau de succession des trains du temps de son exploitation en 1935 mettait AIX à 2 heures d’AUBAGNE !!. Le profil Alpin de la ligne permettrait donc au mieux, avec un relèvement spectaculaire de vitesse, et du matériel moderne, de lancer des trains AIX/AUBAGNE avec 55 minutes de trajet, mais sans aucun arrêts ! :donc un projet NUL .

    Il faut quand même un jour retomber les pieds sur terre.

    Signaler
  10. boulegan boulegan

    DERNIERE NOUVELLE : Ce jour lundi 26 avril , le Tribunal administratif a rejete la requete de mme BARTHELEMY elue de droite demandant l’arret des travaux;

    Bientot ce sera au tour de l’UP13 de prendre une claque … ils auraont bonne allure!!!!

    Signaler
  11. savon de Marseille savon de Marseille

    http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-10138QE.htm

    A MARSACTU : l’assemblée Nationale confirme que la date de signature du contrat de la L2 sera bien actée à l’été 2013, donc dans moins de 3 mois ! (avec ouverture du tronçon EST en 2016):

    AVEZ VOUS DES INFOS précises sur ce sujet ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire