Patrimoine ou vente lucrative pour Cassis, la villa Mauresque disputée devant la justice

Actualité
le 27 Juin 2022
10

La vente d'une villa ancienne par la Ville de Cassis a fait l'objet d'un recours de la part d'opposants politiques et d'habitants. Il était examiné ce jeudi par le tribunal administratif de Marseille.

La villa Mauresque, perchée au-dessus de Cassis (Photo: Elhia Pascal-Heilmann)

La villa Mauresque, perchée au-dessus de Cassis (Photo: Elhia Pascal-Heilmann)

Sur les hauteurs de Cassis, se dresse une imposante villa du début du XXe siècle, source de polémique depuis plusieurs années. Propriété de la municipalité sa cession pour un peu plus de deux millions d’euros à une société privée fait l’objet d’un recours devant la justice. Ce jeudi 23 juin, le tribunal administratif de Marseille […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. polipola polipola

    je suis étonnée que ce soit Renaissance qui pour une fois semble protéger le patrimoine plutôt que favoriser sa marchandisation. c’est louche !
    peut être se sont-ils fait doubler pour le rachat …

    Signaler
    • Bernard Bernard

      Haine,quand tu nous tiens!

      Signaler
  2. julijo julijo

    sac de nœuds, panier de crabes ?
    difficile de démêler l’affaire.
    il n’en demeure pas moins que la braderie d’un patrimoine est évidente.
    cette villa mauresque est quand même emblématique de cassis.

    Signaler
  3. Emilie LDQ Emilie LDQ

    Il y a une coquille sur le nom de l’avocat je pense

    Signaler
    • barbapapa barbapapa

      🙂

      Signaler
  4. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    Ce qu’on appelle la Villa Mauresque et le Chateau de Cassis semblent bien désigner le même ensemble de bâtiment d’après les historiques qui en sont fait.

    La Ville de Cassis décrit l’historique de la « Villa Mauresque » sur son site :
    https://www.cassis.fr/culture-festivites/patrimoine-folklore/les-batiments-communaux-historiques/

    et l’hôtel-restaurant de luxe « Château de Cassis » qui fonctionne toujours actuellement décrit l’ historique du Château sur son propre site :

    https://www.chateaudecassis.com/fr/le-chateau.html

    La Château semble être d’un bon rapport si l’on considère les tarifs pratiqués (https://www.chateaudecassis.com/fr/les-suites.html )

    Signaler
  5. Claude MICHEL Claude MICHEL

    Cette vente est une véritable magouille qui traduit la déliquescence de cette municipalité
    Celle-ci démolit et/ ou brade le patrimoine cassidain au moins offrant en dehors de toute considération écologique et de protection des sites

    Signaler
  6. Claude MICHEL Claude MICHEL

    Je précise ( tant qu’à faire de la politique sur un dossier qui devrait être consensuel) que je m’exprime au nom de la NUPES ( LFI)

    Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    L’argument de la rapporteure publique est à mourir de rire, elle évoque l’argument de domaine privé de la ville de Cassis.
    Il existe donc selon elle un domaine public et un domaine privé d’une municipalité.
    Visiblement elle a sûrement sévi dans une vie antérieure à Marseille où la gaudinie tapait volontiers dans le patrimoine marseillais à des fins personnelles.

    Signaler
  8. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Donc la villa, propriété de la municipalité, fait partie du “domaine privé” mais son évaluation a été faite par le service des Domaines, qui évaluent les propriétés tenues par les collectivités et services publics….
    Gaudin a donc plusieurs héritières : Martine Vassal ET Danièle Millon.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire