Maryse Joissains quitte la mairie d’Aix et veut ancrer sa dynastie

Actualité
le 3 Sep 2021
17

La maire d'Aix a annoncé mercredi quitter le siège qu'elle occupait depuis 20 ans pour raisons de santé. Elle a désigné sa fille et adjointe Sophie Joissains pour reprendre le flambeau. Cette dernière devra toutefois imprimer sa marque pour assoir sa légitimité au conseil municipal.

Maryse Joissains le soir de sa réélection en 2020, entourée de sa fille Sophie à gauche et de son premier adjoint Gérard Bramoullé à droite. (Photo : Pierre Isnard-Dupuy)

Maryse Joissains le soir de sa réélection en 2020, entourée de sa fille Sophie à gauche et de son premier adjoint Gérard Bramoullé à droite. (Photo : Pierre Isnard-Dupuy)

Alors que toutes les caméras sont braquées sur Marseille et la visite d’Emmanuel Macron, Maryse Joissains a envoyé sa démission en toute discrétion au préfet mercredi 1er septembre, sans tambours ni trompettes. Son communiqué lui ressemble bien, mêlant étroitement une grosse dose de pathos et un solide sens politique. Selon elle, c’est le “ressentiment” de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jean AVRIL Jean AVRIL

    Aix est une monarchie héréditaire ?

    Signaler
  2. Néo Marseillais circonspect Néo Marseillais circonspect

    Effarant.

    Signaler
  3. Pierre - Yves B Pierre - Yves B

    Dans d’autres lieux, au moins, ils ont connu le ” dégagisme” !

    Signaler
  4. Dark Vador Dark Vador

    Cette “monarchie héréditaire” ne serait pas possible sans l’onction des suffrages qui, inlassablement, viennent la conforter…

    Signaler
  5. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Pourquoi les pauvres votent pour les riches???
    Parce qu’ils espèrent, un jour, être comme eux…riches…!
    Mais le monde ne se divise pas en pauvres ou en riches quoique ”les riches” divisent les pauvres qui ne peuvent s’unir et gouvernent le monde entier…
    Petite leçon de complotisme et de conspirationnisme gratuite de ma part…Pour ceux qui ne savent pas ce que veux dire pauvres ou riches, encore que la frontière soit poreuse dans un sens …!

    Signaler
  6. nandjy28 nandjy28

    Je croyais que l’on était plus sous la monarchie.
    Ben ça alors j’ai du me tromper….

    Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    G.B Shaw disait :” qu’il fallait changer les hommes et femmes politiques comme les couches , pour les mêmes raisons”. nous y sommes en plein avec la clan Joissains.
    Visiblement les gens de la région sont au degré zéro, on achète ici les voix avec des sucettes . Les chiens ne faisant des chats, les aixois se promettent avec l’arrivée de la fifille du sublime et du grandiose.

    Signaler
  8. julijo julijo

    c est quand même effarant l’arrogance de ces familles qui confisquent les clés !
    je crois à l’ “inné” mais les “acquis” sont essentiels… j’ai donc un doute quant à l’héritage “politique” de sophie, au vu de la personnalité effarante de maryse…
    bon, je dis ça, je dis rien ! mais ça reste consternant.
    les aixois voteront.

    Signaler
  9. Happy Happy

    Sophie Joissains, faite maire par sa mère (freudien, comme dirait Marsactu), est aujourd’hui vice-présidente en charge de la “réforme métropolitaine” et 2ème adjointe en charge (entre autres) de la “protection animale” ? Ce n’est pas cette compétence farfelue pour une maire qui a motivé la condamnation de sa mère ? Un mandat fictif comme un défi lancé à la Justice ?

    Signaler
  10. Richard Mouren Richard Mouren

    Je pense que Sophie, autant effacée que Maryse est éruptive, n’est que l’enjeu de deals entre Joissains, Vassal et Muselier. Ils se tiennent tous les trois par la barbichette……..

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Autrement dit Maryse,nous fait le même coup qu’avec Gaudin pour caser la fifille aux sénatoriales à l’époque.
      Martine avec une barbichette, pourquoi pas ,après tout , nous avons eu droit Martine en Camargue, Martine fait de l’écologie, Martine fait la cuisine.

      Signaler
  11. SABINE IMBO SABINE IMBO

    Aix-en-Provence > une monarchie française

    Signaler
  12. jasmin jasmin

    Notre malheur et notre bonheur, c’est d’avoir dans notre métropole gigantesque, à seulement 30 kms de Marseille, une ville importante, riche, au fort passé juif et protestant, culturellement et économiquement active et visible. On voit mal comment l’héritière de Maryse Joissains va prendre une position affaiblissant sa ville, malgré le fait qu’elle “n’ouvre pas la bouche dans les conseils municipaux” dirigés énergiquement par sa mère.

    Notre défi va être de construire avec elle, au profit de tous. Notre atout est qu’on ne joue pas dans la même cour, on n’a pas les mêmes besoins, on est complémentaire. Les bourgeois et notables aixois ne viendront pas s’installer à Marseille, parce que leur “commerce” est de proximité, elle n’a pas de débouché portuaire ou entrée/passage d’immigration. Quand on écoute la fille, elle semble plus éduquée que la mère. Il n’est pas dit qu’elle ne soit pas capable, si Payan et Vassal acceptent le jeu, de faire un triumvirat utile pour les gens de PACA. Il faudrait qu’ils sortent d’une vision de pouvoir de telle ou telle ville, mais qu’ils réfléchissent sur une approche de complémentarité et de soutien mutuel plutôt que de chatelain pour son fief. Espérons qu’avec l’ultimatum et les euros amenés par Macron, ils arriveront à travailler ensemble pour le bien de la population.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Mal à l’aise en quoi?.
      Elle décrit une métropole qui ne peut fonctionner et elle ne fonctionne pas.

      Signaler
  13. PierreLP PierreLP

    Il y a une certaine ironie à voir M Joissains démissionner au moment où E Macron critique fortement le fonctionnement de la Métropole…

    Signaler
  14. Alain PAUL Alain PAUL

    Il ne sert à rien de se lamenter.
    L’opposition avait la possibilité de gagner les élections avec une alliance LREM & gauche.
    Bien entendu l’idée de compromis ne les a même pas effleurés. c’est trop horrible pour eux. Grand bien leur fasse, sauf pour les Aixois.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire