Martine Vassal tourne enfin la page des municipales 2020 pour mieux penser aux prochaines

Actualité
le 11 Jan 2023
19

En présentant ses vœux à la presse, ce mardi 10 janvier, la présidente du département et de la métropole est revenue sur son action à la tête des deux collectivités. Avant d'esquisser quelques pistes pour les échéances électorales futures.

Martine Vassal lors de ses vœux à la presse le 10 janvier 2023. (Photo : CB)

Martine Vassal lors de ses vœux à la presse le 10 janvier 2023. (Photo : CB)

“Espoir” et “confiance”. Le temps de la cérémonie de ses vœux à la presse, organisée mardi 10 janvier, Martine Vassal a fait de ces deux termes les balises de sa “ligne de conduite” pour 2023. Sous sa double casquette de présidente d’Aix Marseille Provence métropole et du département des Bouches-du-Rhône, l’élue divers droite avait investi […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jemamo13 jemamo13

    Du vent , du vent , un mistral de vide…

    Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    Aucune hauteur de vue, aucune vision d’avenir, la misère intellectuelle, elle ne tient que par les budgets faramineux qu’elle distribue aux communes, complaisantes par la force de l’argent…

    Signaler
  3. Richard Mouren Richard Mouren

    Tiens, voilà du Gaudin! voilà du Gaudin! voilà du Gaudin! L’héritière, c’est moi, n’en déplaise à tous les LR-P J’ose espérer que toutes ces phrases électoralistes étaient des réponses à des questions de la presse à la fin de ces voeux. Sinon j’ai beaucoup aimé dans le bilan les 6 milliards d’investissements en 7 ans comptabilisés ensemble pour les deux entités, ce qui fait pas bézef pour chacune, dans les souhaits la remise à plat du réseau de transport à moyens constants (ça j’ai adoré), l’aide aux communes réservée exclusivement aux projets zéro carbone. Bref, vivement que je puisse récupérer mon héritage marseillais pour qu’ainsi les planètes Marseille, Métropole, Département et Région s’alignent enfin.

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Et voilà , nous avons le retour de “tournez manèges”.
    Nous reprenons les mêmes , cela au passage doit permettre à Marsactu de faire des économies rédactionelles en reprenant les articles d’il y a3 années car nous avons droit à la même chanson. Hélas.
    Le vide sidéral de Vassal , l’arrosage des communes ( pardon : solidarité), les crépages de chignons entre zélus de la droite catholique et conservatrice et distribution gratuite de claqounettes à l’encontre du pétulant Lionel.
    Je ne sais qui a dit ( ils sont tellement nombreux) que la vie est un éternel recommencement , cela n’est pas faux malheureusement pour nous.

    Signaler
    • julijo julijo

      et oui, c’est tout à fait ça.
      un éternel recommencement des inepties récurrentes de vassal.
      et sans rire, elle arrive à dire “la métropole ça marche, ça fonctionne”

      j’ai un peu du mal à croire qu’elle ne sache pas s’entourer de conseillers un peu plus finauds que ça. bon, en même temps ça marche… comme à la métropole ! et on ne change pas une équipe qui gagne.
      toujours en même temps, on ne peut pas changer un âne en cheval de course, surtout sans besoin, puisque tout fonctionne si bien comme ça.

      la présidente élue divers-droite et centre – récemment macroniste a de beaux jours devant elle.

      Signaler
  5. Syol Syol

    Des transports “à moyens constants” dans une métropole aussi en retard dans ce domaine ?
    C’est désespérant.

    Signaler
  6. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Pour être un peu du métier, j’avoue que je cherche la recette miracle pour faire une remise à plat du réseau de transport avec plus de fréquence et plus d’amplitude de service “à moyens constants”.

    Il devrait y avoir 17 % de kilomètres en plus sur le réseau de bus, si j’ai bien vu : donc il faut baisser le coût moyen de l’ensemble des kilomètres produits sur ce réseau de l’ordre de 15 % pour que ça marche. Ce n’est pas petit : comment fait-on ? Il y a des pistes, mais il faut les annoncer : développer massivement la sous-traitance, augmenter la vitesse commerciale – ce qui suppose d’investir pour multiplier les couloirs de bus, augmenter la distance moyenne entre les arrêts et prévoir la priorité aux feux pour les bus partout où c’est possible… -, réviser les conditions d’emploi des agents de la RTM (procédé explosif mais à la mode actuellement)…

    Sinon, la reine de Provence reste fidèle à la tradition gaudiniste : aucune vision à long terme, des gros chiffres qui résultent de l’addition de petits chiffres sur une longue période, des promesses et de la politique politicienne.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et si les gens payaient aussi . Normal que des personnes puissent accéder a des tarifs préférentiels suivant leurs situations particulières et bien répertoriées mais, avec une fraude évaluée à un petit 100 millions d’euros en 4 années et cela dure depuis des décénnies, ces sommes pourraient contribuer aussi à améliorer l’ordinaire.
      Cher 8eme, vous qui êtes toujours bien documenté , existe t’il un document synthétique comparant le prix du revient kilometrique de Lyon et Lille par rapport à Marseille ?
      Merci

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Il y a des données économiques dans le rapport “Chiffres clés du transport public” publié périodiquement par l’UTP (Union des transports publics et ferroviaires), mais elles sont difficiles à interpréter sans connaître le détail de chaque réseau (notamment les proportions respectives des kilomètres de métro, de tramway et de bus).

      Au total, le kilomètre marseillais est plus cher que le kilomètre lyonnais, pour des tas de raisons (dont certaines sont objectivement défendables). Mais je ne peux pas entrer dans des détails qui relèvent du secret professionnel.

      Signaler
  7. Patafanari Patafanari

    Un boulevard pour Bompard.

    Signaler
    • LOU GABIAN LOU GABIAN

      c ‘est un jeu de mot?

      Signaler
    • Patafanari Patafanari

      Manuel va devoir se trouver une assise après le dégazage de la F.I.

      Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Pas de problèmes, 8eme, et merci pour cet avis.

    Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Cher amis, la candidature supputtée de Vassal n’est ni surprenante, ni spontanée, cela est un non évènement.
    En revanche,pour les maires cela est une excellente nouvelle,cela va être “open bar” pendant deux années au département et à la métropole.
    Concernant Payan, la récente affection de Martine à son encontre est touchante.
    Il paraît d’ailleurs que la revue du département “Accents ” va être debaptisée en ” Nous Deux”.

    Signaler
    • Lambda Lambda

      Excellent ! Merci

      Signaler
  10. Make OM Great Again Make OM Great Again

    Pas de fusion. Comme si c’était elle qui décidait. La fusion est une nécessité pour sortir du municipalisme/clientélisme permis par le système intercommunal. Il faudrait pouvoir voter pour des projets municipaux d’une part et un projet métropolitain, doté de réels moyens d’investissements, de l’autre. Pour rappel : le précédent projet de fusion visait 2026 comme date effective, qu’on y aille une bonne fois pour toute.

    Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Bien sûr qu’il faut fusionner ce barnum, mais nos zelus ou du moins beaucoup vont se retrouver sans revenus si plus de postes, ils ne savent rien faire d’autre que d’être des politicards.
    Ils ne vont pas abandonner la gamelle comme cela.

    Signaler
  12. MPB MPB

    Quelle hauteur de vue, quelle vision d’avenir pour Marseille et la métropole…
    Vassal porte bien son nom.
    Gaudin avait une stratégie au moins, discutable soit. Elle c’est le vide sidéral

    Signaler
  13. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Puisqu’il est question dans cet article de la remise à plat du réseau de bus, j’en profite pour rappeler qu’une concertation publique est en cours à ce sujet. On peut découvrir le projet et contribuer ici : https://participer-bus-2025.ampmetropole.fr/

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire