Martine Vassal prise dans le piège métropolitain

Décryptage
le 8 Oct 2021
21

Le conseil métropolitain de jeudi a mis fin à une séquence compliquée pour Martine Vassal, prise en étau entre une grève des déchets et les insistances de Marseille pour peser dans la réforme de l'institution. Le piège se referme sur celle qui a hérité de la métropole, aujourd'hui sommée de la faire évoluer.

Martine Vassal était entourée de son état-major métropolitain jeudi pour une conférence de presse. (Photo BG)

Martine Vassal était entourée de son état-major métropolitain jeudi pour une conférence de presse. (Photo BG)

Qu’il est lourd l’héritage. Depuis que Martine Vassal (LR) a été placée dans le rôle de l’héritière par Emmanuel Macron lui-même, elle se débat avec une métropole morte-née, syndicat des maires et additions d’intérêts, ce fardeau confié par Jean-Claude Gaudin. Sa défaite aux municipales n’a fait que renforcer le problème : sa majorité tient d’abord […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Benoît Benoît

    Nos élus sont-ils seulement conscients du piteux spectacle qu’ils nous offrent ? Je me fout de savoir qui est contre qui, je veux une ville propre. L’intérêt général, ça leur dit quelque chose ?

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Non !

      Signaler
    • carole joseph carole joseph

      tout a fait d’accord, moi citoyenne de base, je ne vois que des “nananères” de cours d’école d’enfant de 4 ans…c’est pa smoi, c’est elle….c’est pathétique! et pendant ce temps là, nous, ont reste sous les poubelles et les poubelles vont dans la mer! bravo à tous nos politiques 🙁

      Signaler
  2. SeagullOnTheRoof SeagullOnTheRoof

    Merci pour cet article, qui souligne une fois de plus les ambiguïtés de notre métropole, une ambition d’unification d’un territoire mise à mal en partie par les répartitions budgétaires entre Marseille et les autres communes (entre intérêts politiques et les besoins de la population)… C’est historique, et les politiques qui la dirigent (et l’ont dirigé), ont joué de ces divisions pour l’obtenir… (

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Et vous n’avez rien vu de cette déliquessance ,Vassal qui charge Gaudin, les chiens ne font pas chats.L’equipe de sauvetage avec tatie Danielle de Cassis, Cristiani dont son principal soucis étant sa coupe de cheveux et le meilleur,excusez la faute de frappe,le pire pour la fin ,Moraine,vont finir le sabordage.
    Cela sent le sapin.
    L’arrivée du Préfet ,missi dominici de Macron , me fait penser à la fin du premier semestre en classe préparatoire quand le prof principal convoque les plus faibles et leurs indique qu’ils n’ont pas le niveau.C’est le cas de Vassal,pas au niveau.

    Signaler
  4. Dark Vador Dark Vador

    Sous Louis XIV déjà, les canons qui devaient défendre la ville étaient pointés sur elle…
    Aujourd’hui, le Président de la République (Le Souverain?) est obligé de venir en personne régler les problèmes et distribuer les baffes puisque les “zélus” en charge ne savent (veulent) pas s’en occuper. Une CRC qui dit et redit “halte à la gabegie”. Sortirons nous un jour de cette souricière… 😪

    Signaler
  5. Lecteur occasionnel Lecteur occasionnel

    Excusez moi Marsactu, mais qu’a gagné le Maire de Marseille ? Tout ce spectacle est affligeant, de tous bords . Et pour quoi au final ? Un échelon administratif supplémentaire ( CT zéro )? Une gestion de compétences dont le retour à l’échelon municipal prendra à minima deux ans ? Des fractures entre collectivités encore plus marquées qui entérinent définitivement le fait qu’elles sont incapables de travailler ensemble ? Vraiment , au-delà de la tactique politique court termiste , qui gagne quoi , j’aimerais vraiment savoir .

    Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Devrait-on rester dans le merdier actuel ?

      Signaler
    • Lecteur occasionnel Lecteur occasionnel

      Non c’est certain . Mais je ne vois aucun gagnant aujourd’hui au regard des postures adoptées.

      Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Moi je peux vous dire en tous cas le nom des perdants,c’est nous.

    Signaler
  7. didier L didier L

    Et tout ça pendant qu’on mettait en terre Tapie … ironie ( si j’ose dire) de l’histoire marseillaise, de quoi en faire une tragi-comédie, car et là Vassale n’a pas complétement tort , les grands anciens – Defferre et Gaudin – leur ont laissé un vrai chaos à gérer. On ne va pas reprendre encore une fois l’histoire, mais si ni l’intercommunalité, ni la Métropole de ne fonctionnent ici, alors qu’elles fonctionnent ailleurs c’est pour des raisons strictement politique. L’urbanisme, l’aménagement du territoire, les transports, une vision pour leur ville n’ont jamais été les préoccupation principales des deux anciens parrains l’un socialiste l’autre de droite : leur préoccupation était de se maintenir au pouvoir par clientélisme interposé … et en 2021, le résultat est là. Payan et Vassal auront-il/elle le courage de tuer les pères ? Il semblerait que Vassal a déjà commencé … au tour de Payan

    Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    La photo de la conférence de presse sise en tête de l’article est terrible.
    Moraine soit est en train de dormir ,ou bien les yeux clos , il ne veut pas voir la scène, le toujours bien coiffé Cristiani à un regard d’horreur ou de haine , Reault est livide , les cheveux dréssés sur la tête , non c’est pas la peur , c’est le gel, 1 pot par semaine, et Vassal surveille bien le texte du sémillant Didier pour voir si il se tient bien aus “éléments de langage” autrement dit aux conneries à raconter.Les autres hagards ou bien effrondrés., putain , on va être obligés à bosser.
    Mais bien sûr , c’est la faute “à” Gaudin et “à” l’Etat, nous n’y sommes pour rien , sauf à prendre l’oseille, le flouz, la caillasse, les biftons, la tune, le picotin , les pascalounés. Enfin en un mot , nos impôts

    Signaler
  9. didier L didier L

    En effet …l’Etat major est dans un drôle d’état, une sorte de déroute !

    Signaler
  10. Manipulite Manipulite

    Le rapport de la Chambre régionale des comptes concerne la période 2016 et suivants et non 2013 à 2020 comme le prétend Martine Vassal dans une piteuse tentative de reporter les responsabilités à plus loin. Le fiasco de la Métropole finit dans un comportement caricatural de nos élus d’Aix-Marseille-Provence. Droite principalement mais la gauche ne peut pas s’exonérer des ses responsabilités historiques. Je n’ose dire « tous pourris ». A voir sur les RS un petit extrait filmé des propos de beaufs tenus par des élus du conseil de territoire de Marseille : Giberti, Mouren And Co. Vomitif.

    Signaler
  11. Oreo Oreo

    La Métropole hors Marseille déteste Marseille parce qu’elle est pauvre, et que les pauvres sont détestés par les riches, (surtout, bizarrement, ceux qui se font les hérauts des racines chrétiennes de l’Europe). Macron qui a voulu jouer au plus fin, a allumé la mèche en disant aux élus de régler leurs “chicayas” (dans ce contexte, cet emploi sent le racisme et le néo-colonialisme pour un mot d’origine arabe, histoire de bien rappeler d’où et à qui il parlait?). Le résultat ne s’est pas fait attendre, les élus s’étripent. Or, l’État qui a déconstruit son administration ne pourra rien faire, si ce n’est faire légiférer à nouveau l’Assemblée aux ordres. Ce ne fera que rajouter des couches au fameux millefeuille et rendra la Métropole encore plus ingouvernable.

    Signaler
  12. Brallaisse Brallaisse

    Oreo, avec votre raisonnement sur la chicaya, comment vais je faire pour demander un café ( mot arabe), qualifier nos zėlus de zéro ( mot arabe) sans passer pour un colonialiste ?.
    Le mot chicaya veut bien dire ce qu’il veut dire ,et il est parfait à ce titre.Alors oui , les mots de querelle,dispute, contreverse,plaintes, différents , auraient été plus corrects selon Maître Capello,mais dans ce souk ,oh pardon,ce bordel qu’est la politique marseillaise ,le terme de chicaya était de bon aloi.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Sans oublier le besoin d’un amiral (emir el bahr) pour nous piloter entre les récifs (ar-raṣīf ) !

      Signaler
    • barbapapa barbapapa

      C’est que Martine et sa smala veulent garder le flouz

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Ce qu’il faudrait au chevet de cette métropole en état de mort cérébrale, c’est un bon toubib (“tebîb”) un peu baroudeur (“barud”), capable de guérir le seum (“semm”) des élus qui ne kiffent (“keif”) pas les Marseillais. Mais pour réussir, il faudrait qu’il ait la baraka (“barakah”).

      Signaler
    • patrick patrick

      sans compter le nombre de toubib qui entourent vassal, qui à voir sa tronche doit vraiment en avoir besoin en ce moment.

      Signaler
  13. petitvelo petitvelo

    Il ne reste plus qu’à Nationaliser la métropole AMP ;o)

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire