Marseille, la ville sans maire

Actualité
le 29 Juin 2020
18

Les 101 nouveaux élus rentrent au conseil municipal après une élection boudée par les électeurs. Malgré la confortable avance du Printemps marseillais en nombre de voix, personne n'est assuré de trouver une majorité au sein de l'hémicycle de Bargemon.

La mairie de Marseille (Image LC)

La mairie de Marseille (Image LC)

Le déconfinement aura permis de repeupler les terrasses et le bord de mer mais pas les bureaux de vote. Pour le deuxième tour des élections municipales, ce ne sont que 35 % des électeurs inscrits qui se sont déplacés aux urnes à Marseille. En arrivant largement en tête avec 38,3 % des votes exprimés, Michèle […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Il y a une bonne nouvelle : Gérard Chenoz vient de découvrir l’existence des quartiers nord… Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour garder le pouvoir !

    Signaler
    • leb leb

      Oui, j’adore le plan « objectif nord » improvisé un soir d’élections, c’est vraiment crédible.

      Signaler
  2. sansnom sansnom

    Dans le 11/12, il y a 9 818 contre 9 466. Cela fait a peine 352 voix de différence pour LR. Et c’est justement ce secteur où il y a eu le plus de questions sur les procurations. De là à émettre un doute sur la légitimité de ce maire de secteur, il n’y qu’un pas.

    Samia Ghali est effectivement en position de force pour négocier des postes dans la futur mairie. J’espère à titre personnel qu’elle se sens plus proche politiquement du Printemps Marseillais. Sinon j’aurai vraiment du mal à comprendre sa carrière politique où elle a lutté contre Gaudin.

    Signaler
    • GlenRunciter GlenRunciter

      Il faut une intervention d olivier FAURE pour lui rappeler d ou elle vient et pourquoi elle est là.
      Si elle fait elire un maire LR elle sera grillée a tout jamais.. y a quand meme des limites….

      Signaler
  3. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Les nombreuses irrégularités du scrutin ont complétement faussé ces élections dès le départ, et les candidats restant pour le second tour sont issus du premier tour : procurations bidons, utilisation de fichiers d’adresses détournés, communication des mairies de secteur, du département et de la métropole en faveur de Vassal, etc.

    Tout cela justifie parfaitement l’annulation de ce scrutin et la mise sous tutelle immédiate de la ville de Marseille pour l’organisation d’un nouveau scrutin.

    Signaler
  4. Elric Menescire Elric Menescire

    Non seulement le système n’est pas mort, mais en fait il a gagné.

    Les marseillais vont être gouvernés par une coalition à laquelle ils ont majoritairement signifié hier qu’ils n’en voulaient plus…

    C’est ce qu’on appelle une magnifique victoire à la Pyrrhus

    Signaler
    • Elric Menescire Elric Menescire

      Et je rajouterait que votre articulé omettant simplement l’essentiel : il zappe d’officier l’alliance avec les élus rn. Il n’en faudrait pas qu’un, en fait.

      Ça n’est pas pas comme si ça n’était pas jamais le arrivé, gaudin le mentor de Martine l’a déjà fait auparavant.. Vassal est parfaitement capable de s’allier avec le rn pour rafler la majorité. C’est sans doute de ce qu’elle fera.

      Signaler
  5. Richard Mouren Richard Mouren

    Il semblerait qu’il ne manque qu’un conseiller pour que le Printemps Marseillais de Rubirola et les Divers Gauche de Ghali aient la majorité . Cette voix serait-elle celle du conseiller sacrifié dans le 13/14? Certaines circonscriptions ont bénéficié de bêtes politiques, nous n’avons eu, dans le 13/14 qu’un politique bête.

    Signaler
    • violainemars violainemars

      En effet j’ai pensé aux nombreux électeurs du 13/14 qui n’avaient de choix qu’entre la peste et le choléra. On peut observer sur la carte de l’abstention que dans ce secteur l’abstention a été encore plus importante au deuxième tour. , Cette élection nous fait vivre des émotions fortes et contradictoires…

      Signaler
  6. Pitxitxi Pitxitxi

    On pourra remercier Bacchi d’avoir offert gracieusement 12 sièges à la droite, sièges qui pèsent, comme on pouvait s’en douter, très très lourds. Vu les dynamiques du PM sur l’ensemble de la ville, et celles opposées du RN et de LR, une victoire de Ravier en triangulaire était loin d’être acquise.

    Sinon, dans les 8 élus Ghali, combien sont issus de la fusion avec EELV ? Personnellement, j’aurais du mal à imaginer qu’ils ne soient pas en accord complet avec une majorité où figure leur mouvement politique.

    Quant à Ghali et Narducci, anciennes baronnes locales de la gauche, il faudrait vraiment être des sans-faces à l’extrême pour favoriser les desseins de Vassal. Narducci ne peut plus mettre son poste de maire dans la balance, comme en 2014. Ghali se sera positionné comme une adversaire féroce de Gaudin jusqu’au bout. Mais elle va être très gourmande…

    Signaler
  7. Make OM Great Again Make OM Great Again

    Aux roublards de la géopolitique locale : que pourrait négocier Ghalli concrètement ? Des postes d’adjoints ? Des voix pour le sénat ? Quoi d’autre ?

    Social-traître Bacchi, j’espère que tu lis la presse.

    Signaler
  8. François Costé François Costé

    Bien sûr Marseille mérite qu’on s’y attarde, mais les résultats sur la métropole ne nous indiquent-ils pas déjà que Vassal peut garder la métropole ? Cela ne me réjouit pas !

    Petit message à Marsactu : la gauche- écolo-citoyens oublient la métropole mais Marsactu aussi : il manque une rubrique « Election métropolitaine » à côté de  » Municipales »

    Signaler
  9. Kitty Kitty

    Quant on pense que c’est S. Ghali qui va décider du sort de 850 000 marseillais alors qu’elle représente ce qui se fait de pire en matière de clientélisme. On reproche à Ravier/Boyer d’avoir fait voter les morts, mais pourquoi ne parle t-on jamais des camionnettes affrétées par les gros bras de S. Ghali pour aller chercher des « électeurs » qui ne devaient même pas savoir pour qui ils votaient ?
    Vraiment, l’alliance PC – Vassal dans les 7 et 8ème secteur aura été une catastrophe et laisse une tâche terrible sur l’aventure du PM qui est terminée avant d’avoir commencé. Et nous , simples marseillais on n’aura que nos yeux pour pleurer en regardant les clientélistes et les affairistes continuer à gouverner nos vies.

    Signaler
  10. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Scénario probable pour moi :
    Vassal gardant le Département et sa caisse va garder la Métropole.
    Marseille passera à un élu du clan Tessier qui prendra Samia Ghalli et Bruno Gilles à des postes d’adjoints éminents.
    Les communistes et les socialistes formeront un groupe d’opposition domestique en échange de quelques faveurs, les communistes ayant sans doute déjà été payes lors du retrait de Bacchi, Benoît Payan, y gagnera les moyens de s’attaquer à la Circonscription détenue aujourd’hui par Said Ahamada.
    Si cela se réalise :
    Fortin, Camard, Rubirola, l’espoir repose sur vos épaules, soyez une véritable opposition et travaillez avec les vôtres pour reconstruire en totalité une gauche moderne à Marseille !!

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Félix , pas de chats noirs jusqu’à cette prochaine fin de semaine, s’il vous plaît !
      Ce que vous décrivez est un cauchemar avec Ghalli et Gilles aux manettes ( bonsoir le niveau, nous étions au fond mais là …….) et avec nos « amis  » communistes suceurs de roues habituels pour quelques roubles.
      Je ne souhaite qu’une chose , c’est qu’en toute sympathie, vous vous plantiez grave

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Moi aussi j’aimerai me planter.
      Mais j’aimerai encore plus qu’un vrai travail de reconstruction et d’opposition commence… parce qu’arriver aux affaires dans ce rapport de force… Je ne sais pas si on doit le souhaiter.

      Signaler
    • violainemars violainemars

      L’espoir repose aussi un peu sur le soutien et l’écho que peut avoir cette formation politique au sein de la population, si ce scénario pathétique se réalisait, sans pousser trop loin l’analogie printemps marseillais/printemps arabe, je pense qu’un certain nombre de citoyens descendrait dans la rue…

      Signaler
  11. Tarama Tarama

    300 voix dans le 11-12, 400 dans le 15-16, le vieux système clientéliste bouge encore et l’ombre de Gaston Deferre (qui était tout de même un meilleur maire que Gaudin) plane encore sur cette élection.
    Espérons que vendredi une page se tourne enfin.

    Et moi non plus je ne vois pas Rubirola se salir dans la tambouille permanente, mais elle a autour d’elle quelques personnes plus aguerries à ces petits jeux et qui pourront lui être utile devant la configuration des résultats.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire