Logement social : huit communes récalcitrantes espèrent encore échapper aux sanctions

Actualité
Julien Vinzent
12 juillet 2017 7

Le préfet de région faisait lundi le bilan des trois dernières années en matière de logement social. Il n'a pas encore livré sa décision sur la volonté de 28 communes de la métropole de sortir des obligations de la loi SRU. En revanche, il a propose de sanctionner 8 d'entre elles dont les efforts sont particulièrement médiocres. À moins qu'elles ne parviennent à obtenir une dispense à l'automne.

Maquette d'un projet d'Icade comprenant un tiers de logements sociaux à Gignac-la-Nerthe.

C’est l’autre résultat d’examen du début de l’été. Lundi, le préfet a présenté au comité régional de l’habitat et de l’hébergement (CRHH) son bilan 2014-2016 de l’application de la loi SRU, qui impose à 78 communes du département d’atteindre 25 % de logements sociaux. Des obligations – et d’éventuelles sanctions – dont aimeraient être exemptées

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal



7
commentaires

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire