"L'humain est au coeur du travail de photo documentaire"

À la une
le 12 Juil 2013
0

Il y a quelques jours encore, les traditionnels panneaux électoraux étaient de sortie sur la place des Pistoles, au coeur du Panier. En lieu et place des bobines de candidats à une élection encore lointaine, des photos de Laurent Weyl et des textes de Catherine Sabbat mettant en scène le quartier. Elles ont été installées là par le collectif Argos dans le cadre d'un projet labellisé par MP2013. Dans la foulée, d'autres images et textes devaient s'installer sur ces mêmes panneaux le long du boulevard du littoral. "Un problème d'assurance et de sécurité nous a contraints d'annuler cette exposition, regrette Hélène David, photographe et membre du collectif au moment du projet. En revanche, on peut toujours voir des tirages de nos travaux à la galerie Lame jusqu'à la fin du mois de juillet".

Pour revenir à la genèse de cette histoire, il y a quatre ans, le collectif Argos qui mêle écrivains, photographes et dessinateur décide de partir sur les traces du photographe Jacques Windenberger. Ce photographe documentaire a passé plusieurs décennies de sa carrière à faire des images de la France au quotidien. Ces milliers de clichés réalisés dessinent un portrait de la France. C'est ce portrait que le collectif a souhaité renouveler en choisissant six lieux emblématiques de ce travail.

"Les Bouches-du-Rhône et Marseille y occupaient une place importante, explique Hélène David. Il a notamment réalisé des photos du Panier". Pour sa part, la photographe spécialiste du monde maritime a rejoint la ville de Fos-sur-Mer où Jacques Windenberger avait filmé le golfe au moment de son industrialisation. "Notre idée était de partir d'un point de vue subjectif en mettant l'humain au coeur de notre travail. Avec Donatien Garnier, l'écrivain qui m'accompagnait, nous sommes partis à la rencontre des Fosséens dans une logique participative. Nous avions un blog où on postait un texte et une vidéo"

De rencontre en rencontre, leur travail s'est éloigné du complexe industrialo-portuaire pour se rapprocher des footballeurs de l'équipe 3 de l'étoile sportive fosséenne. Si ces images ne seront pas présentées à Fos-sur-Mer pour d'obscures raisons de période de réserve, la galerie Lame présente des clichés des photographes confrontés à des tirages d'époque de Jacques Windenberger, conservés aux Archives départementales. Pour aller plus loin encore, le collectif Argos a fait paraître un livre sur ce travail intitulé Gueule d'hexagone et édité par Intervalles. 

Galerie Lame, 81 rue Saint-Jacques (6e)  jusqu'au 27 juillet.
Une conférence avec Jacques Windenberger et Hélène David, co-auteurs de "Gueule d'Hexagone" aura lieu le 1er août à 17h au pavillon M.

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire