L’agriculteur qui logeait ses ouvriers dans des conditions insalubres débouté par la justice

Actualité
le 23 Juin 2022
6

Le tribunal administratif de Marseille vient de rejeter la requête de l'exploitant agricole du pays d'Arles qui hébergeait des travailleurs détachés dans des conditions indignes. Il s'opposait à la préfecture qui lui imposait de réaliser des travaux.

Au Mas de Cast à Maillane, les ouvriers ne boivent toujours pas l'eau du robinet « qui fait mal au ventre » et peinent à dormir à cause des puces de lit.

Au Mas de Cast à Maillane, les ouvriers ne boivent toujours pas l'eau du robinet « qui fait mal au ventre » et peinent à dormir à cause des puces de lit.

Pas de dispositif anti-incendie, une surpopulation flagrante, ou encore l’absence de tout produit sanitaire… À l’été 2020, Marsactu révélait les conditions déplorables dans lesquelles Didier Cornille hébergeait 120 ouvriers agricoles au Mas de la Trésorière, près d’Arles. Gérant d’exploitations dans le secteur, celui-ci employait, notamment par le biais de l’entreprise d’intérim espagnole Terra Fecundis, des […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    “il avançait le fait que l’insalubrité du lieu était la conséquence du comportement de ses occupants”
    Ils osent tout.
    Même discours pour tous les logements insalubres et autres cités dégradées. C’est la faute aux occupants, bien sûr.

    Cet homme semble être un vestige vivant de l’administration coloniale.

    Certains êtres humains ne sont pas des êtres humains pour ces gens-la. Ils s’autorisent alors tout.

    Pour une fois, il y a une justice.

    Signaler
  2. Bibliothécaire Bibliothécaire

    Une idée des subventions de la PAC que perçoit cet exploitation ?

    Signaler
    • Françoise Françoise

      Depuis l’enquête de 2020 la société qui gère le Mas du Cast est autorisée par le préfet à utiliser l’eau de son forage à des fin de consommation humaine. L’eau est contrôlée régulièrement.

      Signaler
  3. Françoise Françoise

    Depuis l’enquête de 2020 la société qui gère le Mas du Cast est autorisé par le préfet à utiliser l’eau de son forage à des fin de consommation humaine. L’eau est contrôlée régulièrement.

    Signaler
  4. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Agriculteur ou exploiteur agricole ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire