Les prédateurs de la liberté de la presse

À la une
le 3 Mai 2010
0

A l’occasion de la journée de la liberté de la presse, reporters sans frontières s’engage avec la publication d’une nouvelle liste de « prédateurs », c’est ainsi qu’ils les surnomment. Cette année on compte quarante noms : des hommes politiques, des dirigeants d’institutions d’Etat, des chefs religieux, milices et organisations criminelles qui s’attaquent directement au droit fondamental de la liberté de la presse, défendu par la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen.

Depuis l’an passé, peu de choses ont changé sur certains continents. C’est ce que rsf explique sur son site : « En Amérique latine, les violences proviennent toujours du même quatuor infernal : narcotrafiquants, dictature cubaine, FARC et groupes paramilitaires. Le continent africain voit également peu de modifications. Certains rapports de force évoluent en revanche au Moyen-Orient et en Asie ». De nouveaux noms apparaissent sur cette liste : entres-autres, Ali Abdallah Saleh, président du Yémen, Ramzan Kadyrov, président de la Tchétchénie, et le mollah Omar. L’organisation rsf ne mâche pas ses mots quand il s’agit de dénoncer ce dernier : « Le mollah Omar, chef des talibans, dont l’influence s’étend d’Afghanistan au Pakistan, mène une guerre sainte également contre la presse libre, une guerre d’occupation de l’espace médiatique ».

Célébrée chaque année le 3 Mai, la journée mondiale de la liberté de la presse est l’occasion de soutenir les journalistes retenus pour avoir fait leur devoir. « La liberté d’expression est un droit fondamental, consacré à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme » explique Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU. « Mais dans le monde entier, des gouvernements et d’autres détenteurs de pouvoir trouvent de nombreux moyens de l’entraver. […] Tous les gouvernements ont le devoir de protéger ceux qui travaillent dans les médias, y compris en enquêtant sur les crimes visant des journalistes et en traduisant leurs auteurs en justice. »

Reporters sans frontières s’est associé à la célèbre agence magnum pour publier un album photos à l’occasion de cette journée du 3 Mai. Le magazine présente 101 clichés des plus grands photographes de notre siècle : Henri Cartier Bresson, Raymond Depardon, Rober Cappa, … En vente dans les kiosques et points presses à partir de ce matin, 16 €.

Un lienPlus d’informations sur la liste de « prédateurs » de la liberté de la presse

Un lienDécouvrez les photos magnum sur le site de la rsf

Un lienLire l’article 19 de la DDHC, qui défend la liberté de la presse

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire