Les musées de Marseille à moitié fermés pour l'année capitale

Élodie Crézé
9 avril 2013 25

Le musée des Docks romains ? Fermé jusqu'au 15 avril 2013. Le musée d'art contemporain, fermé jusqu'en mai. Le Museum d'histoire naturelle, rebelote, fermé jusqu'en mai. Le Mémorial des camps de la mort, fermé jusqu'à nouvel ordre. Le musée des Beaux-arts, fermé jusqu'en juin. Le musée d'histoire de Marseille, ouverture annoncée en juin, mais plus probablement attendue en… septembre.

Il n'y a donc pas que le Mucem, musée national dont l'ouverture est prévue en juin, qui se fait attendre. Du côté des musées municipaux, seuls quelques-uns sont actuellement ouverts au public alors que l'année capitale a débuté en janvier : la Vieille Charité, le musée Cantini, le musée Grobet-Labadié, celui de la Moto et le musée du Terroir marseillais… à Château-Gombert.

Bien que le musée des Docks romains ait fait l'objet de travaux en 2012, un communiqué de la Ville envoyé mi-février indique qu'il doit fermer "en raison de dommages causés par les pluies diluviennes le week-end du 19 et 20 janvier". La réouverture, initialement prévue le 19 mars, est repoussée à mi-avril. Rien d'anormal là-dedans, selon Daniel Hermann, l'adjoint à la culture pour la mairie de Marseille, qui réfute l'idée de travaux engagés a minima. "Le musée subit les effets d'un dénivelé énorme. Des inondations ont causé les dégâts, des infiltrations d'eau, cela n'a rien à voir avec une toiture mal faite". Soit.

Travaux d'envergure

Quid alors du musée d'art contemporain fermé pendant trois mois et jalousement gardé par des agents barrant l'entrée, au cas où un touriste à l'âme aventureuse oserait y poser un pied ? Outre des travaux d'envergure concernant la réfection complète de la climatisation et du système des caméras de vidéo-surveillance, Thierry Ollat, conservateur du Mac justifie cette fermeture par la mise en place d'une exposition labellisée Marseille-Provence 2013. "La collection permanente est entièrement retirée, alors que depuis 2008, elle occupe les 2/3 des salles". Les scolaires bénéficient d'une petite dérogation et peuvent accéder notamment aux films de la collection. "Je ne suis pas du tout inquiet par cette fermeture", assure Thierry Ollat, "l'exposition MP2013 représente 250 artistes et 150 galeries à travers le monde, c'est certes une publicité pour le Mac mais au-delà de ça, c'est globalement bénéfique pour nous."

Rien d'anormal, donc, au contraire même, selon Christine Poullain, directrice des musées de Marseille, qui lâche un laconique "il n'y a pas beaucoup de villes en France où quatre musées ouvrent en même temps". Pour la conservatrice, l'année capitale a été l'élément déclencheur de tous ces travaux amorcés. "En 2014, j'espère que cet élan se poursuivra, avec une prise en compte de l'importance de ce que les musées représentent en termes économique et touristique."

Même satisfaction affichée du côté de Daniel Hermann, "la Ville de Marseille a entrepris la rénovation complète des musées, ce sont des travaux colossaux. Nous avons tout de même engagé 110 millions d'euros dans les musées, dont 19 millions dans le Mucem, on ne peut pas mettre plus. En Allemagne, il y a quelques années pendant l'année capitale de la culture, de nombreux musées n'étaient pas ouverts non plus ! Normalement il faut quatre ans pour refaire des musées, là on met seulement deux ans."

Agents en sureffectif

Mais tout de même, Marseille a été désignée quatre ans plus tôt capitale de la culture. Comment alors expliquer ce qui ressemble à un retard à l'allumage de l'enclenchement des travaux ? Là encore, Daniel Hermann répond du tac au tac : "c'est simple, avant de mettre le premier coup de pioche, il a fallu deux ans pour régler les questions administratives, ce qui est normal." Normale, aussi, la faible fréquentation de l'exposition de l'artiste surréaliste Matta au musée Cantini ? Jusqu'à présent, 18600 entrées ont été comptabilisées par la Ville pour une rétrospective unanimement reconnue de qualité.

Là-dessus, l'élu admet un défaut de communication : "Nous avons un problème de double communication." En clair, le budget com' de Marseille-Provence 2013 et celui de la Ville entrent en collision, l'un se déchargeant tout simplement sur l'autre… Ajoutons que l'artiste Matta ne figure pas au palmarès des artistes les plus connus. Dans ce contexte, le succès de l'exposition dépend d'autant plus d'une communication efficace. Conscient d'un réel problème, les partenaires doivent se réunir pour revoir la stratégie com' de l'ensemble des musées.

Trop c'est trop pour Jean-Pierre Zanlucca, délégué syndical SDU responsable des musées, qui se fait le relais d'un sentiment de déception des agents municipaux. "Quarante contractuels ont été embauchés pour l'année capitale. Or, actuellement nous sommes en sureffectif ! Tout part à vau-l'eau, les agents doivent par exemple payer de leur poche le nettoyage des vêtements de travail". Un employé des musées témoigne d'une situation "catastrophique". "Il y a un vrai problème de budget, ce n'est pas une question de manque de temps, ils ont eu quatre ans pour se retourner et engager des travaux. Mais pendant des années, il n'y a pas eu de travaux, ou du rafistolage. Du coup, tous les musées ont vieilli, comme le Mac qui a presque vingt ans. La Ville a davantage misé sur le Palais des sports, le Palais Longchamp et le château Borély. La logique aurait voulu que les travaux aient lieu avant l'année culturelle, pour que la ville soit la plus opérationnelle possible pendant cette année." Outre le problème du budget, le salarié reconnaît lui aussi un problème de communication : "Elle ne se fait pas, c'est le black out total, les gens pensent que les musées sont ouverts, ils arrivent de l'autre bout de la ville et se retrouvent devant des grilles fermées."

25
commentaires

Commentaires

Abonnez-vous pour voir les commentaires.

  1. Céhère

    Qu’on est bien à Marseille…

    Signaler
  2. Electeur du 8e

    « Même satisfaction affichée du côté de Daniel Hermann »… L’essentiel, c’est sûrement qu’il sache se satisfaire de peu, à la hauteur de l’ambition de la municipalité Gaudin en matière culturelle…

    Signaler
  3. Anonymax

    Il faut regarder vers les 12 millions que la ville a dépensé pour le Château de la Buzine et qui est bien isolé à la Valentine, et qui est une erreur. La réfection de l’opéra, etc… Bref manque d’argent et beaucoup d’erreurs stratégiques pour cette année 2013.

    Signaler
  4. Le Doigt dans l'Œil

    « Nous avons un problème de double communication. »

    Un navire qui a deux capitaines chavire …

    Au doigt …et à l’Oeil

    Signaler
  5. Anonyme

    Tout est fermé et c’est « normal » ??????!!!!!********????!!!!Qui sont ces « responsables » totalement « irresponsables » pour tenir des propos aussi surréalistes que les toiles de Matta ?
    Des amis chers à Gaudin ? à la mine ! au rebut !
    Même punition pour la médiathèque l’Alcazar, fermée sans aucune communication extérieure (même sur le net), si ce n’est un petit mot écrit sur la porte d’entrée à l’attention de ceux qui ont traversé la ville chargés pour venir rendre des ouvrages empruntés, le samedi 30 mars avec comme ubuesque et désolante explication : le lundi 1er avril est férié !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Là, en plus d’aller à la mine et au rebut, certains méritent la bastonnade !

    Signaler
  6. Tartempion

    A Marseille, c’est comme ça depuis toujours…
    Quand on m’a dit que Marseille serait « Capitale européenne de la Culture », j’ai cru à un mauvais gag.

    Signaler
  7. Mistral Boy

    Mr Hermann serait-il entrain de nous dire que Marseille n’était pas prête à être capitale européenne de la culture…?
    Les musées étaient à l’abandon depuis bien longtemps, ce n’est effectivement pas facile de remettre la machine en route quand elle ne fonctionne plus depuis plus de 15 ans. Le problème sera le même dans quelques années pour la Buzine ou le Palais de la Glisse, sans moyen de fonctionner ils s’éteindront en douceur…
    En 2014 nous aurons la possibilité d’envoyer à la Mairie des gens compétents qui pourront peut être rattraper une partie des errements du passé.

    Signaler
  8. Joliette13

    Double communication ?? Pas de communication du tout. Personne n’est capable de dire ce qu’il y a en ce moment à voir, à visiter et qui est ouvert. Les musées n’ont jamais été si peu fréquentés. Le Granet n’a jamais connu une fréquentation si basse et très peu d’engouement pour l’exposition de cet été.
    Le musée des Beaux-Arts a fermé ses portes en 2002 et les travaux ont commencé en octobre 2012, là ce ce ne sont pas 2 ans de réflexion administratives. Le besoin d’avoir un lieu d’accueil pour les marseillais et les touristes pour MP 2013 s’est fait ressentir à partir d’aout 2012, Hallucinant !! Nos élus ont dû croire que Marseille Provence était capitale de la culture en 2014.

    Signaler
  9. Johnny

    c’est pas faute d’avoir prévenu…

    Signaler
  10. ALAIN PERSIA

    La vérité est que GAUDIN n’a jamais placé la Culture au centre de ses préoccupations.
    A chacune de ses mandatures , le poste d’adjoint a été donné à des amis gaudinistes pur jus qui n’ont aucune compétence et la direction des Affaires Culturelles à des obligés ou des recasés du suffrage universel.
    RP.VIGOUROUX , un homme de grande culture, avait choisi C.POITEVIN , homme de dialogue et des directeurs passionné par leurs missions.
    Du temps de RP.VIGOUROUX les musées étaient très fréquentés.
    A part l’histoire de Marseille et le vie politicienne, GAUDIN ne s’intéresse à rien . Que du bling bling de pacotille!!!

    Signaler
  11. Anonymuse

    Il me semble que pour les nouveaux aménagements du Stade Vélodrome, la réflexion a été plus rapide et les travaux engagés plus rapidement aussi, le foot est donc la seule culture marseillaise : pas besoin d’aller plus loin, et avec nos impôts…..

    Signaler
  12. Anonymous13

    hum…. plusieurs musées cités dans votre liste ne font pas partie de la programmation de MP2013. Faudrait-il au moins le signaler pour éviter de faire (encore) de la mode « bashing » sur l’année de la culture. Sinon je pense que la Ville savait très bien que la majorité des visiteurs viendraient lors de la saison estivale et lors de l’automne. En général il n’y a pas beaucoup de touristes de janvier à avril à Marseille.

    Signaler
  13. ghiragos

    Nous les marseillais avons 2 records:
    1.) l’incivisme que cela soit à pieds,en 2 roues,en auto…
    2.) La saleté dans les rues; pas à cause des services municipaux, mais encore et encore de l’incivisme général…

    Signaler
  14. Clarkk

    Encore une fois les élus de la ville et la pseudo intelligentzia marseillaise nous prouvent non seulement leur incompétence, mais aussi leur je-m’en-foutisme…Et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisqu’on reconduit systématiquement dans ses fonctions cette bande d’incapables ! Pitoyable…

    Signaler
  15. Régis de Marseille

    combien de millions d’euros ont été investis pour cette capital de la culture? force et de constater que çà dérape, que rien ne sera prêt pour le printemps. en juin c’est le bac, en aout, c’est fermé et en octobre novembre il pleut. ouf le stade sera couvert restera à voter un budget pour le chauffage. Il y a tant de belles choses dans Marseille et son terroir mais force et de constater que nos « élites »politiques sont aveugles, sourds et incultes.

    Signaler
  16. marseillaise13

    a part critiquer notre ville, vous savez faire quoi?
    déjà en 1er lieu il y a beaucoup plus d’entrée que vous le dite, pour « MATTA » soit plus de 22000… vous ne parlez pas de la vieille charité où a eu lieu une magnifique exposition « le trésors des marseillais » (vestige de Delfe) ainsi que koudelka… vous devriez peu être parler des musées qui sont ouvert, et des grosses expo qui vont avoir lieu comme « l’atelier du midi » qui va être selon moi grandiose!!! certes de nombreux musées sont toujours en travaux car ils ont subit d’énormes rénovations, et seront prêt pour le pic de cette ville grandement touristiques cet été!!! a près la visite des quelques musées dit ouvert (le frac, le J1, regard de Provence, Cantini, vielle charité, la Friche, le musée de la moto…) et les expositions dans tout Marseille comme au pavillon M… vous pouvez aussi allez visiter nos calanques… il y a vraiment de belles expositions, nous n’avons pas le même budget qu’a paris il ne faut pas l’oublier!!!!!

    Signaler
  17. José 2013

    Pour la petite anecdote à la fois navrante et tristement drôle : l’exposition « Mémoire des rives, cartes et portulans de Méditerranée » programmée à l’Alcazar était prévue et annoncée jusqu’au samedi 30 mars 2013 inclus(voir les tracts, affiches, articles de presse…). Samedi 30 mars, donc, était le dernier jour présumé pour pouvoir visiter l’exposition. Mais c’est sans compter que nous sommes à Marseille, ville dramatiquement co-gérée depuis trop longtemps avec le syndicalisme intégriste de FO ! Les portes étaient clauses pour cause de week-end de Pâques ! Il n’y avait aucun agent municipal pour donner des éléments qui soient peu ou prou explicatifs. L’information sur cette fermeture intempestive et inadmissible figurait juste sur un vulgaire mot manuscrit griffonné à la hâte qui renvoyait lui-même vers le site web de la Ville… Site sur lequel il n’y avait AUCUNE information sur les équipements culturels qui étaient ouverts ou non lors de ce WE de Pâques spécial FO 2013… Plus navrant encore : juste à côté de ce lamentable mot écrit à la va-vite il y avait… la grande affiche officielle de l’expo qui était placardée sur la vitre d’entrée avec les dates de l’expo « du 11 janvier au 30 mars 2013 » !!! J’ai râté l’expo, comme d’autres personnes ! Ras-le bol de cette désorganisation municipale, de ces négligences cumulées, de ce mépris envers les Marseillais et les visiteurs de notre cité phocéenne !!! On a beau « taper » constamment sur Paris, je suis désolé, mais de telles choses ausssi grossières et malvenues sont impensables là-bas, à la VRAIE capitale culturelle ! :-(((((

    Signaler
  18. Taliesine

    Dommage de citer des contre vérités et de ne pas voir la chance pour La Ville de développer une autre image a travers… La France pour commencer. Alors oui bien-sur il y a un problème de communication dans les services des Musées, vieux mal Français par excellence mais non il est faux de dire qu’il y a un Black Out total… Faux aussi l’histoire du dégraissage pour lequel les agents devraient avancer les frais mais c’est un détail risible, pour ne pas dire ridicule, et démontrant que quand on a rien a dire parfois il vaut mieux se taire…Sur-effectif ? A croire que Mr Le Syndicaliste travaille dans un autre service car avec douze musées Municipaux, je me demande si un don d’Ubiquité ne sera pas nécessaire… Etre Syndicaliste ne rime donc pas toujours avec Intelligence des propos mais bon on a connu, on connait et on connaitra malheureusement… Le bateau ne coule pas, le retard a l’allumage est normal quand on connait les difficultés d’une ville Gigantesque et qui se déplace a la vitesse d’un Diplodocus au galop… Un regret néanmoins la non gratuité des expos pour les Marseillais !!!

    Signaler
  19. chris13

    Je signale juste qu’il m’est déjà arriver de trouver porte close devant un des rares musées marseillais et sans aucune explication — et sans aucun travaux en cours.

    Signaler
  20. Tatiana (anonyme)

    A propos de cet article, Marsactu cité dans la revue de presse de 8h30 de Duvic sur France Inter ce matin.

    Signaler
  21. Anonyme

    …Marseille-Provence 20H13

    Signaler
  22. Al

    J1, FRAC, Cantini, Regards de Provence, la Friche de la Belle de Mai, Pavillon M, Mémorial de la Marseillaise, la Vieille charité avec le trésor des Marseillais et le Musée d’Afrique et d’Océanie, Expo du CG César et les secret du Rhône, musée de la Moto etc. Et cela n’est que pour Marseille; sur tout le territoire on trouve d’autres institutions comme le musée Granet, la fondation Vasarely, le muséum d’histoire Naturelle, celui des tapisseries, ou encore le fabuleux musée de l’Arles antique par exemple. Sans parler de toutes les galeries privées, les manifs, concerts et spectacles hors musées… Ce n’est pas ce que j’appelle une offre culturelle au rabais! C’est triste de voir que vous faites le jeu de la mauvaise foi condescendante du journalisme parisien.

    Signaler
  23. piteas

    et oui je suis allée à Marseille le 10 avril: à part des bâtiments en travaux, il n’ y a pas grand-chose à voir; je ne savais mêmme pas qu’il y avait une expo Matta sinon je serai allée la voir. La communication n’est pas bonne. et le Mucem, que verra -t-on en juin?un bâtiment vide ? quelles collections? L’année de la culture va commencer en 2014

    Signaler
  24. jml13

    Depuis 2 ans, Marsactu se fait un devoir de descendre en flammes sans aucun recul ni aucun équilibre la ville en général et MP2013 en particulier. A croire qu’ils y trouvent un intérêt, comme ces journaux qui ne mettent jamais en avant que les chiens écrasés et les actus catastrophiques. Ce serait risible si l’on ne lisait ce média que pour se conforter dans l’idée qu à Marseille, « rien n’est comme ailleurs… ». Sauf qu’un média qui se veut d’investigation se devrait d’être un minimum informatif. Comme l’ont montré certains commentaires, il y a beaucoup de choses à voir et à faire en ce moment à Marseille, et certaines expos sont des succès inattendus. Certes, Matta n’est pas le plus populaire des artistes et son expo en mars-avril ne risque pas d’avoir le même nombre d’entrées que Cézanne et Matisse en plein été. Il ne faut pas être journaliste d’investigation pour comprendre cela. Si on n’avait fait que des expos « faciles » en été, vous auriez crié à l’absence d’exigence culturelle. Il ne s’agit pas d’être hagiographique (rassurez-vous, on en est loin), mais un peu équilibré. Avoir une info complète, c’est pour cela que l’on lit Marsactu, pas pour le énième dénigrement unilatéral de la ville et de ses élus.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire