Les listes Mennucci ou l'art de se tirer une balle dans le pied

À la une
le 28 Fév 2014
115

Marie-Arlette Carlotti danse sur la musique d'un clip de campagne. Elle a finalisé la composition de sa liste dans le swing sector des 4e et 5e arrondissements. Une série de noms qu'a intégré sur le fil et en 4e position Christophe Madrolle, revenu de ses amours centristes. Cela sera toutefois insuffisant pour qu'il gagne dans l'affaire le poste de maire de secteur. Marie-Arlette Carlotti a clos un débat balbutiant ce matin. En cas de victoire, ce sera Benoît Payan, 36 ans et conseiller communautaire sortant, qui s'installera dans le fauteuil de Bruno Gilles.

Rien ne semble pouvoir fâcher l'équipe socialiste de secteur qui présente en même temps son exigeante charte éthique à base de transparence et de non-cumul des mandats. Pas même notre question sur l'opportunité d'intrôniser son conseiller politique au ministère de l'Exclusion comme potentiel maire de secteur. Elle répond sans ciller que c'est "un militant marseillais qu'elle a choisi dans son cabinet et non un énarque qui descendrait de Paris" et l'intéressé précise qu'il sera "en disponibilité dès le lancement officiel de la campagne. Pour l'instant je suis en congés".

Viard sort le vitriol

Mais cette communication sans piques ou sans accrocs internes est rapidement bousculée. Jean Viard, porte-parole du candidat Mennucci depuis la mise en scène du ralliement de ses Groupes d'actions métropolitains il y a dix jours, s'est fendu d'un communiqué au vitriol. "On ne se partage pas les sièges de la liste en pourcentage des voix obtenues à la primaire !, râle-t-il. […] Je ne voudrais pas que ma présence sur la liste de Patrick Mennucci en position de porte-parole ne soit qu’un leurre pour masquer des jeux d’appareil qui vont accentuer le rejet de la politique, l’abstention, le vote pour le FN – et finalement le maintien du maire en place." Et le sociologue de lister les candidats éconduits dont "les compétences" sont selon lui nécessaires à la réussite de la gauche : Michel Pezet, Jean-Luc Bennahmias, Laurence Vichnievsky, Alexandre Bizaillon, Bernard Morel.

Il y inclut même Jacques Boulesteix qu'on pensait sauvé par l'accord GAM-Mennucci et qui serait finalement positionné comme simple conseiller d'arrondissement dans les 13e et 14e arrondissements. Au sein des GAM, on soufflait même que ce dernier aurait eu besoin pour rester dans la partie des appuis des préfets Cadot et Théry, soucieux de préserver les soutiens les plus marqués à la future métropole.

Viard dénonce par là-même les formes de baronnies nées des primaires. "Cela ressemble à huit élections différentes sans relations entre elles. J'attribue cela à une erreur fatale que sont les primaires. On ne peut pas se déchirer un jour et se réconcilier le lendemain", tacle Bernard Morel, vice-président en charge de l'économie à la région à qui on a proposé "la 29e place sur 33" dans le 1/7. "C'est un fait par exemple que Samia Ghali a accru son emprise sur le 13/14 et sur Garo Hovsepian depuis les primaires", commente-t-on dans les couloirs de la fédération socialiste. À mieux y regarder, la liste du 4/5 est elle très carlottiste. Outre Benoît Payan, on y retrouve Muriel Prisco, son ancienne assistante parlementaire lors de ses mandats européens et des soutiens des primaires comme le fondateur de Renouveau PS 13 Laurent Lhardit, les jeunes pousses estampillées MJS Eva Talha et Anne-Sophie Dedieu ou sa collègue frondeuse du conseil général Janine Ecochard.

"On prend les militants dans le 4/5, on ne va pas les chercher ailleurs", justifie Marie-Arlette Carlotti. Et la ministre de citer un caselliste par ci, deux ou trois mennuccistes par là et quelques écologistes pour nier toute hégémonie. Mais le la a bien été donné par la candidate. Un conseiller communautaire sortant témoigne : "Moi, on m'a dit : "Tu as soutenu Marie-Arlette ? Eh bien, il faut que tu ailles dans le 4/5 !" Mais je n'ai jamais ni milité ni habité dans ce secteur !" Depuis les primaires, les frictions de camps quand elles n'étaient pas de clans n'ont eu de cesse d'alimenter la chronique socialiste au point d'agacer Patrick Mennucci qui, lors d'un récent point presse, apostrophait Marsactu  : "Vous ne donnez la parole aux socialistes que lorsqu'ils ne sont pas d'accord avec moi !"

La droite lave son linge sale en famille

La constitution des listes dans les 13e et 14e arrondissements, gros pourvoyeurs d'élus potentiels, ont fait s'arracher les cheveux à plus d'un. Mardi dernier, le bureau de parti socialiste a certes validé les listes à l'unanimité moins deux abstentions mais a dû encore esquisser divers "scénarios" pour contenter tout le monde. Les derniers arbitrages font encore quelques vagues. L'arrivée sur les listes des 2e et les 3e arrondissements du conseiller municipal apparenté PS proche de Christophe Masse Pascal Chamassian n'a ainsi pas été jugée du meilleur goût par la tête de liste dans le secteur Eugène Caselli. Surtout quand on lui a expliqué qu'un élu de ses proches, Jean-Paul Bramanti, allait devoir en faire les frais.

En face, quoique pilotée par un maire vieillissant, la droite réussit à conserver en interne ses querelles malgré quelques tensions, notamment dans le 11/12, où proches de Valérie Boyer et de Roland Blum doivent cohabiter sans se marcher sur les pieds. Les dix-huit conseillers municipaux sortants ne s'épanchent pas dans la presse. Avec un certain sens de la discipline, ceux contraints à l'exil pour conserver leur poste gardent leur rancune pour eux. Exemple avec Nora Preziosi, implantée dans le 13/14 et envoyée dans le 6/8 par l'arrivée de Monique Cordier : elle n'a eu de cesse de clamer qu'elle irait "là où Jean-Claude Gaudin l'enverr(ait)".

"Les poids lourds d'aujourd'hui, Teissier et Gaudin, ne seront plus là en 2020. Pour le moment, on joue le jeu même si on sait que demain, il y aura une concurrence. Jusqu'à présent, on a réussi à remiser la bataille pour la succession à l'après-municipales", se félicite un ambitieux quadra de l'UMP.

Aujourd'hui, à l'inverse à gauche, à moins d'un mois du premier tour, Jean Viard remet donc encore un sou dans cette machine de dénigrement interne qui pourrait bien s'apparenter à une machine à perdre. Résumé d'un candidat socialiste lui aussi anonyme : "Contrairement à eux, on n'arrive pas à jouer collectif." Cet après-midi, l'entourage de Patrick Mennucci comme Jean Viard n'ont pas répondu à nos appels. Un début de prise de conscience ?

>> Suite à vos remarques, voici donc le communiqué complet de Jean Viard

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. anonyme anonyme

    un scénario de fous : Madrole impose sa femme mme goy sur le 13/14, Botton sa femme, Rossi sa femme et brya son mari, les masse et les weygand les barons dans leur fief, Felix est même en vacances à Londres avant d’aller au ski et garde sa 5ème place ! il y a des petits militants pour faire la campagne à la place de celui qui habite dans le var !mais ou va t-on ! un jour cela va peter mais cela !!!!quant à boulaistex pas d’angoisse il sera conseiller communautaire sur le 13/14 ! Mennucci a mis en place la machine à perdre l’élection, les militants et les espoirs! mais qu’ont ils tous contre lui dans leur placards ?

    Signaler
  2. Gloopy Gloopy

    Vous n’osez pas le dire, mais tout ceci est le résultat du travail de sape de Samia Ghali.
    Quel gâchis !

    Signaler
  3. anonyme anonyme

    non samia a permis le rajeunissement et l’ouverture à de nouvelles tetes un peu bronzée ! elle aurait gagné ses primaires si certains socialistes n’avaient pas sapés la planche !tout sauf une arabe certains dits de gauche l’ont dit ! alors ils payent maintenant !

    Signaler
  4. Anonyme Anonyme

    Ce sont des ânes qui vont perdre!!

    Signaler
  5. jml13 jml13

    Pas grand chose d’étonnant dans ce que nous lisons… sauf le fait que Marsactu fasse un article négatif envers Mennucci…

    Signaler
  6. Andrée Andrée

    Viard est celui qui a réussi à biberonner le compte de campagne de 2008 en faisant écrire un livre à Guérini
    Et quand il se revendique d’avoir mis Samia Ghali première adjointe la boucle est bouclée.
    Il se voit calife à la place du calife et même président de la future métropole. Il doute de rien le perdreau de Pertuis dans le Vaucluse.
    Autant dire que son communiqué il peut se le garder. Finalement peut-être qu’il fait la campagne de Guérini ?

    Signaler
  7. JL41 JL41

    Et voilà le coup de poignard dans le dos de Viard, pour sauver et construire le clan avec lequel il mènera sa propre lutte pour le pouvoir. Quel attelage de requins et de rescapés d’aventures sans gloire !

    Signaler
  8. Gad Gad

    Ghali fait tout pour faire perdre Mennucci. Elle a imposé une campagne par secteurs, ce qui ne permet pas de faire ressortir un projet ambitieux pour Marseille. Elle se met de doigt dans l’oeil si elle pense être Maire dans 6 ans…

    Signaler
  9. Anonyme Anonyme

    Bon pour gagner Marseille il faut garder le 1/7,gagner le 2/3 ,gagner le 11/12 et le 4/5.
    Le 1/7 ce doit être ok
    Le 2/3 se sera pas facile
    Le 11/12 Assante sera l arbitre au côté du fn.
    Le 4 /5 restera à B Gilles.

    Signaler
  10. Grabouille Grabouille

    Viard a totalement raison de poser le problème. Les listes ont été faites par clans et non en tenant compte des compétences et de la richesse de la gauche socialiste et écologique.
    Je suis moi-même journaliste et je m’étonne que Marsactu ne publie pas le communiqué de presse de Viard que j’ai reçu comme eux-mêmes.
    Il est beaucoup plus modéré, objectif et argumenté que ce que l’article de Leforrestier le laisse penser.
    De ce ^coté là, il y a une certaine manipulation de Marsactu qui ne pourrait être levée que par la publication intégrale du texte. Marsactu publie régulièrement des documents. Elle ne le fait pas pour Viard, ce qui laisse des interrogations sur l’éthique journalistique elle-même.

    Signaler
  11. Gildas Gildas

    Bien sûr qu’il y a l’ambition personnelle de Ghali derrière tout cela ! Elle fera battre Mennucci en pensant jouer le coup d’après… Pitoyable !
    Virons les roms, appelons l’armée, soutenons le clientélisme, voilà le nouveau socialisme marseillais !

    Signaler
  12. LePetitProvençal LePetitProvençal

    C’est vrai que sur ce coup là, l’éthique de Marsactu est discutable. A relire le texte, je ne lis pas la même chose que Mr Leforestier. Voici donc le texte intégral qui dit quand même tout autre chose :

    Communiqué de Presse de Jean Viard
    Vendredi 28 février 2014

    « Le maire sortant ne recherche pas le débat. C’est dans sa logique. Depuis dix-huit ans, l’essentiel de son action est d’accompagner les projets des autres – Euro-méditerranéen porté par l’Etat, les rénovations par l’ANRU, Marseille 2013 par la CCI… Et pour son action propre, le classement de l’Express de cette semaine le positionne malheureusement en 22e place sur 34. Sans parler du tragique délaissement de certains arrondissements – 2, 13, 14, 15.

    Marseille a besoin d’air, de souffle, d’un véritable printemps. Mais le renouveau est à la peine.

    Le PS a désigné Patrick Mennucci comme leader. C’est un combattant qui a traversé toutes les étapes d’une carrière dans l’appareil socialiste. Aussi, quand il veut sortir la ville des ornières où elle est embourbée avec Jean-Claude Gaudin, avec le clientélisme corrompu, avec une direction locale de FO qui bloque la rénovation des services publics, il sait de quoi il parle. Et comme souvent, c’est avec les anciens militaires qu’on fait les bonnes paix ! Je lui fais confiance justement à cause de son trajet et de sa progressive prise de conscience.

    Patrick est le patron de notre liste. Il a gagné la primaire PS. Un PS local qui n’a plus gagné d’élection municipale depuis 1983 et qui semble avoir oublié les règles les plus élémentaires de la démocratie. On ne se partage pas les sièges de la liste en pourcentage des voix obtenues à la primaire ! Marseille n’est pas à prendre à la découpe. Tous les candidats ont perdu, sauf Patrick Mennucci. À lui la main sur ces élections.

    C’est donc à lui, avec ses alliés et la direction nationale d’un PS local sous tutelle, de finaliser mardi les listes sur la ville. Pour gagner, nous avons besoin de diversité, de rajeunissement et de compétences reconnues. Au conseil municipal, nous avons besoin derrière Marie-Arlette Carlotti dans le 4/5 de Laurence Vichnievsky pour incarner la transparence et de Michel Pezet pour porter la culture ; et au niveau de la métropole, de Jacques Boulesteix, cheville ouvrière de la métropole en construction, de Jean-Luc Bennhamias pour ses liens avec l’Europe, de Bernard Morel pour son travail à la Région et au Port, d’Alexandre Bizaillon pour ses compétences financières.

    Depuis trois mois, la bataille des places occupe tous les candidats. Et les amis ou les obligés sont plus soutenus que les compétences… Il faut revenir à l’essentiel, intégrer ces personnalités pour sortir des arcanes obscurs d’une politique politicienne dont les Français et les Marseillais sont saturés. Marseille peut vivre dans un mois un moment formidable, la métropole commencer sur de bonnes bases, mais il y a urgence.

    Je ne voudrais pas que ma présence sur la liste de Patrick Mennucci en position de porte-parole ne soit qu’un leurre pour masquer des jeux d’appareil qui vont accentuer le rejet de la politique, l’abstention, le vote pour le FN – et finalement le maintien du Maire en place. »

    Jean Viard

    Signaler
  13. LePetitProvençal LePetitProvençal

    Jean-Marie, merci de publier le communiqué intégral que je viens de poster.
    Mieux vaut jouer de suite la transparence plutôt que de traîner l’incompréhension et la suspiscion.

    Signaler
  14. jeandelalune jeandelalune

    Oui, pourriosn-nous avoir connaissance du communiqué intégral de Viard ? Merci.

    Signaler
  15. Simonia Galli Simonia Galli

    Un lien svp pour lire le communiqué ? Il n’est pas sur le site des GAM…
    A défaut, si Mr Leforestioer dort, que quequ’un le publie en commentaire !
    Merci.

    Signaler
  16. Grabouille Grabouille

    Voici le communiqué :

    Communiqué de Presse de Jean Viard
    Vendredi 28 février 2014

    Le maire sortant ne recherche pas le débat. C’est dans sa logique. Depuis dix-huit ans, l’essentiel de son action est d’accompagner les projets des autres – Euro-méditerranéen porté par l’Etat, les rénovations par l’ANRU, Marseille 2013 par la CCI… Et pour son action propre, le classement de l’Express de cette semaine le positionne malheureusement en 22e place sur 34. Sans parler du tragique délaissement de certains arrondissements – 2, 13, 14, 15.

    Marseille a besoin d’air, de souffle, d’un véritable printemps. Mais le renouveau est à la peine.

    Le PS a désigné Patrick Mennucci comme leader. C’est un combattant qui a traversé toutes les étapes d’une carrière dans l’appareil socialiste. Aussi, quand il veut sortir la ville des ornières où elle est embourbée avec Jean-Claude Gaudin, avec le clientélisme corrompu, avec une direction locale de FO qui bloque la rénovation des services publics, il sait de quoi il parle. Et comme souvent, c’est avec les anciens militaires qu’on fait les bonnes paix ! Je lui fais confiance justement à cause de son trajet et de sa progressive prise de conscience.

    Patrick est le patron de notre liste. Il a gagné la primaire PS. Un PS local qui n’a plus gagné d’élection municipale depuis 1983 et qui semble avoir oublié les règles les plus élémentaires de la démocratie. On ne se partage pas les sièges de la liste en pourcentage des voix obtenues à la primaire ! Marseille n’est pas à prendre à la découpe. Tous les candidats ont perdu, sauf Patrick Mennucci. À lui la main sur ces élections.

    C’est donc à lui, avec ses alliés et la direction nationale d’un PS local sous tutelle, de finaliser mardi les listes sur la ville. Pour gagner, nous avons besoin de diversité, de rajeunissement et de compétences reconnues. Au conseil municipal, nous avons besoin derrière Marie-Arlette Carlotti dans le 4/5 de Laurence Vichnievsky pour incarner la transparence et de Michel Pezet pour porter la culture ; et au niveau de la métropole, de Jacques Boulesteix, cheville ouvrière de la métropole en construction, de Jean-Luc Bennhamias pour ses liens avec l’Europe, de Bernard Morel pour son travail à la Région et au Port, d’Alexandre Bizaillon pour ses compétences financières.

    Depuis trois mois, la bataille des places occupe tous les candidats. Et les amis ou les obligés sont plus soutenus que les compétences… Il faut revenir à l’essentiel, intégrer ces personnalités pour sortir des arcanes obscurs d’une politique politicienne dont les Français et les Marseillais sont saturés. Marseille peut vivre dans un mois un moment formidable, la métropole commencer sur de bonnes bases, mais il y a urgence.

    Je ne voudrais pas que ma présence sur la liste de Patrick Mennucci en position de porte-parole ne soit qu’un leurre pour masquer des jeux d’appareil qui vont accentuer le rejet de la politique, l’abstention, le vote pour le FN – et finalement le maintien du Maire en place.

    Jean Viard

    Signaler
  17. Anonyme Anonyme

    Bravo Mme Carlotti!! vous avez donner des leçons sur le système, le clientélisme politique. tout ça pour nous mettre Payan maire de secteur qui est votre collaborateur après avoir été celui de Guérini, votre secrétaire et ceux qui vous ont servi. bref, quelle est la différence avec les autres? vous faites signer des chartes mais vous etes ratrappée par la réalité

    Signaler
  18. Anonyme Anonyme

    comment voulez vous que mennucci puisse unir les marseillais alors qu’il n’arrive pas a unir son propre camp,au moins en 2008 il y avait un chef et tout le monde etait derriere lui deplus je pense que le 13/14 pourrait basculer a droite car avec la multiplication des listes à gauche plus le recrutement de mme Cordier qui captera une partie de l’electorat fn,il y a une surprise qui est possible même en perdant le 11/12 donc gaudin sera reelu sans probleme

    Signaler
  19. dalton dalton

    L’article de Marsactu me semble tendancieux. Viard souligne simplement que le jeu des clans a éliminé des compétences et que cela ne pourra que nuire par la suite. Sur ce point il a raison. Je ne vois oas en quoi il se tire unr ballr dand le pied…
    Un mauvais point néanmoins à Marsactu qui n’a pas publié le communiqué qu’il critique. On était habitué à plus de rigueur…

    Signaler
  20. JM Leforestier JM Leforestier

    Bonsoir à tous,
    La publication entière du communiqué était en effet prévue et nous l’avons omise au dernier moment. C’est une chose désormais corrigée.
    Quant aux commentaires un temps non publiés, ils résultent de la nécessité de validation a priori pour les premiers commentaires postés avec une nouvelle adresse e-mail. Ce qui était le cas de nombreux messages ce soir.
    JML

    Signaler
  21. Lison Lison

    Beau discours de Monsieur Viard, qui sera sans doute ravageur. Mais quand même … «Patrick» est gratifié d’un bon point pour sa prise de conscience progressive. Et aux faibles d’esprit éblouis par votre rayonnement, vous expliquez que votre précieuse présence au poste de «porte-parole de Mennucci» ne saurait être un leurre. Il fallait oser !

    Signaler
  22. JL41 JL41

    Joli travail discursif, en réalité désaveu public de celui qui devait constituer ces listes. Un désaveu qui va être ravageur et peut-être fatal. Vous êtes reconnu par vos pairs, mais auriez-vous des électeurs si vous n’étiez pas sur ces listes ? Ne croyez-vous pas qu’il y a un hiatus quelque part ? Ne voyez-vous pas que votre mépris à l’égard de celui vers lequel vous avez couru, transpire de votre prose. Vous avez raison sur un certain nombre de points, mais les choix de la faisabilité vous appartiennent-ils ? Vous dynamitez en réalité le processus qui peut conduire à des améliorations.

    Signaler
  23. Anonyme Anonyme

    Ce M. Viard est incroyable. Toujours en train de se plaindre! Il est passé de Guérini à Caselli en tapant sur Mennucci, il est maintenant porte-parole de Mennucci et continue à lui taper dessus! Drôle de personnage. Quant à Boultex, c est qui celui-là qui se fait imposer par les Préfets? Depuis quand les Préfets font les listes? Et Morel, il vient d où, lui? 29 eme sur 33, c’est pas mal non? Mais la meilleure, c est Carlotti. Trop forte. Elle nous a fait un flan avec sa lutte contre le clientélisme, nous a pondu une charte pour nous enfiler son collaborateur comme maire de secteur, sa secrétaire, ses soutiens des primaires et sa clique du MJS. Du grand art! C est la meilleure. On comprend pourquoi elle est au gouvernement…

    Signaler
  24. Anonyme Anonyme

    Félix, attention au surmenage!. Les habitants du 13-14 comptent sur toi

    Signaler
  25. marcel marcel

    Mort de rire, les places doivent être bonne. Quelle bande de ruffians.

    Signaler
  26. Anonyme Anonyme

    Aie..aie…aie… Ça pue vraiment
    Je suis fière de ne pas faire partie de ces listes de sois disant « gauche »

    Signaler
  27. Gildas Gildas

    Le Provence de ce matin est beaucoup plus fine que Marsactu : le coup de pied de Viard est une bonne chose pour finaliser les listes, trop empreintes du clanisme et dont un certain nombre de personnalités ont été stupidement écartées.
    Il est certain que Mr Leforestier n’a pas vu que ce n’est pas en masquant ses problèmes que la gauche marseillaise peut avancer. La transparence est une notion qui s’applique aussi bien à la politique qu’au journalisme.

    Signaler
  28. zaqsa2000 zaqsa2000

    Quelle bouillabaisse…..il me semble que l’on a perdu les basiques de la recette …..

    Signaler
  29. Anonyme Anonyme

    Avec un Olivier Mazerolle de plus en plus abjecte, Marsactu ne sait pas où vraiment se placer. En matière de presse, il se doit de rester objectif à moins d’avoir un média qui s’affiche officiellement de gauche comme par exemple, la Marseille. Alors Marsactu, affichez la couleur.

    Signaler
  30. Anonyme Anonyme

    Viard torpille Mennucci alors qu’il est son porte-parole. Comment voulez-vous qu’il gère la mairie? il ne contrôle même pas celui qui parle en son nom. c’est dire!

    Signaler
  31. jdeharme jdeharme

    Monsieur viard boulexteix et beaucoup de vrais démocrates
    Aurait choisi pape diouf s ils étaient vraiment désireux
    De mettre leurs idées en accord avec leurs profonde et intime
    Conviction qui peut faire ici confiance au PS local
    Ils sont tous pareils et même ceux qui ont un temps été prêt a croire
    Mme carlotti se rendent compte que rien ne changera car ils se croient tellement
    Supérieurement intelligent puisque ça fait des années qu ils héritent de père fils
    1789 n a servi a rien et Mr viard qui ne doit pas avoir lui besoin
    De postes pour vivre ni Mr bouleistex quittez vite ce navire
    Malsain avec ts les arrivistes pour lesquels seul compte leur petite place au soleil
    Incapables qui n ont jamais ou pas travaille.

    Signaler
  32. jdeharme jdeharme

    Mr guérini doit avec délectation contempler ce spectacle
    Et comme souvent les élèves critiquent le maître mais
    A quelle école ont ils été formés

    Signaler
  33. jdeharme jdeharme

    Me weygand au lieu de répondre aux commentaires sur votre emploi du temps
    Dont tout un chacun a Marseille doit se foutre royalement
    Avez vous des idées pour le 13/14 et Marseille en général
    Si oui merci de profiter de cet espace démocratique mis en place par marsactu
    Pour en faire part ce message concerne Mr menucci Mr Madrolle également
    En général les élus qui utilisent marsactu pour nous faire part de leurs états d âme,
    Procédé assez pitoyable pour masquer le vide de leurs pensées sinon pourquoi
    Pas de commentaires sur des articles de marsactu qui mériteraient leur profonde analyse

    Signaler
  34. Kiwi Kiwi

    La liste proposée par Viard marque une vraie volonté de renouvellement avec une moyenne d’âge de 65 ans, et des gens qui sont conseiller général, députée européen, vice-président région, vice-président MPM, etc. Bref.

    Signaler
  35. Anonyme Anonyme

    Pourrait on avoir les listes complètes dans les différents secteurs histoire de se faire une opinion par soi même . Merci

    Signaler
  36. JL41 JL41

    Nous sommes quand même une sacrée bande de pieds nickelés à Marseille. Moi j’aime bien la photo de JML : Mennucci nous tire la langue, Ghali a son air de « cause toujours, tu m’intéresses », Caselli semble vouloir l’inciter à applaudir, tandis que Carlotti, elle sourit comme la lune sur la boite du célèbre vermifuge. La jolie robe flamenco à gauche, je ne sais pas qui c’est, je ne fréquente pas les femmes et les hommes politiques.
    Celle-là est pas mal non plus, avec le regard en sous-marin de Gaudin, sous la surveillance de Blum : http://www.laprovence.com/article/actualites/2770113/jusquou-robert-assante-peut-il-aller.html
    Ceux du 11-12è vont pouvoir marquer leur défiance pour la gauche et la droite en votant Assante, donc sans se compromettre avec le FN.

    Signaler
  37. mercader mercader

    pourquoi ressortir Jean Viard de la naphtaline ce sociologue qui ne commente que les événements déjà passés , et que nous cite t il dans sa liste de choix : Bernard Morel l’affidé de Vauzelle et Pezet , ces deux là devraient plutôt penser à prendre une retraite méritée .

    Signaler
  38. lulu lulu

    PAYAN maire de secteur en cas de victoire dans le 4/5, c’est à pleurer!! La veulerie, la flagornerie, l’insignifiance et l’incompétence récompensées. CARLOTTI qui nous a déjà imposé PIGAMO dans le 9/10, dieu merci reléguée par l’habile ZERIBI.
    A défaut d’une décision de MENNUCCI pour corriger cette aberration, espérons que les futurs ralliements écarterons ce courtisan nuisible de la mairie du 4/5.
    GILLES a toutes ses chances.

    Signaler
  39. Gildas Gildas

    Mme Carlotti eut été beaucoup plus crédible pour sa charte de déontologie si elle avait accepté la présence de Laurence Vichnewki sur ses listes et si elle n’avait pas placé avant tout ses petits copains. Bruno Gilles les place, est mille fois plus clientéliste et malhonète, mais au moins, il ne signe pas de charte.
    Viard a dit tout haut ce que tout le monde pense tous bas. Merci de cette franchise. Puisse-t-elle faire évoluer la gauche vers plus de qualité !
    Quant à Gaudin, pagnolesque et incapable, il a enfoncé cette ville qui est à la traîne des grandes métropoles. Ses « bons » mots lourdingues ne font rire plus que lui…
    « Personne n’a autant fait que moi pour les quartiers nord ». Ben, qu’est-ce que ça aurait été sinon !
    « Marseille a changé ». Heureusement en 19 ans… Mais l’économie est moribonde, les élites sont parties, l’image est déplorable. Gaudin n’a aucune vision et ses lieutenants ne savent qu’aboyer, pas construire, pas créer, pas attirer.
    Viard porte cette analyse et tente de participer à un changement qui doit être une vraie rupture. Mennucci est plutôt bon gars, mais n’a aucune marge de manoeuvre face aux clientélismes semblables de Gali, Carlotti, Hovsepian.
    Si Mennucci est malin, il saura utiliser le coup de gueule de Viard pour un peu rabattre le caquet à tous ces clans et leurs candidats souvent médiocres qui n’apporteront rien à Marseille.
    Que la direction du PS nationale comprenne enfin que l’on en a marre des pratiques politiques passées et qu’il faut aussi faire autre chose…

    Signaler
  40. dalton dalton

    Au fqit pourquoi Mme Carlotti a-t-elle précipité la présentation de sa liste avant les arbitrages de Borgel ? Pour mettre tout le monde devant le fait accompli ? Pour imposer un Payzn si contesté en interne ? Pour rendre impossible l’arrivée de Laurence Vichniewsky sur sa liste ?
    C’est plutôt de ce côté qu’il faut voir la « macine à perdre », pas du côté de Viard…

    Signaler
  41. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Une « balle dans le pied » ? Au contraire : habile message d’un porte-parole qui peut se permettre de mettre les pieds dans le plat, ce qui n’est pas le cas de M. Mennucci. Il est en effet difficile de croire que celui-ci n’ait pas eu connaissance de ce communiqué avant qu’il soit publié…

    Si ça peut lui permettre de reprendre la main face aux jeux claniques, et de choisir des candidats pour leur CV plus que pour leur proximité avec des chefs de tribu, on n’aura peut-être pas tout perdu. Et on entendra peut-être moins le rire de M. Gaudin, qui me semble de plus en plus sonore…

    Et il ne s’agit là que des listes du premier tour : entre les deux tours, il faudra les refaire…

    Signaler
  42. Citoyen de l'Estaque Citoyen de l'Estaque

    Je partage entièrement la position de Jean VIARD, mais ….
    De l’extérieur,il apparaît que Patrick MENNUCI n’a pas tout à fait pris conscience de l’écrasante dimension politique que lui a conférée la légitimité démocratique des primaires socialistes. Cette désignation populaire le rend désormais dépositaire des valeurs morales et républicaines que se doit de représenter une gauche humaniste, au service du progrès et de l’épanouissement du citoyen dans la cité.
    La Chose publique impose des choix forts, tranchants et déterminants, pour élaborer, au nom de ces valeurs indivisibles, les meilleures listes possibles. Des choix et de la place des candidats sur ces listes, ressortiront forcément un résultat montrant en priorité, la compétence et l’exemplarité qu’aura su démontrer le futur candidat, soit dans l’action publique ou bien dans la société civile. Dans ce domaine électoral malgré tout trop fermé, tout doit se mériter, rien ne doit être acquis sans effort; l’héritage ou la désignation unilatérale doivent être proscrits.
    Sauvegarder l’intérêt général en dehors de toute complaisance ressort comme une action publique qui semble oubliée depuis quelques temps par nos édiles. L’action politique se préside dans la plus grande rigueur ; perdre une élection avec elle resterait honorable pour le candidat. Les valeurs républicaines ne sont pas négociables ; elles écartent le risque de vendre son âme au diable
    L’exigence politique, tout citoyen l’appelle de ses vœux. La gauche attend maintenant de Patrick MENUCCI qu’il prenne ses responsabilités sans tenir compte des demandes illégitimes, en dehors de toute pression.
    Pour cela, il possède un mandat politique local qui détient une portée nationale unique. Marseille et sa métropole demandent de sortir de l’immobilisme social aujourd’hui chronique et d’une cristallisation économique désespérante pour la sauvegarde de notre jeunesse.

    Signaler
  43. Valmy Valmy

    Il est sympa Jean Viard, c’est un très fin sociologue mais pour ce qui est de la politique, il ferait mieux de retourner à l’école. Bon ok la gauche part un peu atomisée et chaque leader a cherché à caser ses fidèles, on a l’impression qu’on découvre l’eau chaude. Ok les listes manquent un peu de société civile et de grands philosophes. Ok Mennucci tarde un peu à s’imposer façon Guérini en 2008, il y a encore des nostalgiques du grand leader, de notre KIM jong il. Et alors? C’est une raison pour se lamenter et tout démolir. L’exemple de Carlotti est édifiant. D’accord elle a pas pris Vichniewski mais en a-t-on vraiment besoin ? Elle a pris Payan qui porte comme un fardeau son passé guériniste, mais je crois savoir qu’il n’est pas le seul et pas le pire. Si on enlève des listes tous ceux qui ont une histoire avec Guérini, nos colistiers on peut aller les chercher en Normandie. Elle case sa secrétaire, qui est aussi une militante fidèle de longue date, c’est un crime? Sinon elle part avec sa copine Ecochard qui a mené avec elle le dur combat contre Guérini au Conseil général et elle fait rentrer des jeunes. Il y a pire non? Allez MAC, moi j’y crois à ta charte éthique. Et je sais que tu vas vendre chèrement ta peau contre Bruno Gilles, comme tu l’as fait contre Muselier… Mais il faut arrêter de se tirer des balles dans le pieds.

    Signaler
  44. Pierre Solans Pierre Solans

    Pas très bien renseigné Marsactu dans cette campagne électorale mais par contre, assez bien manipulé par quelques apparatchiks du PS qui n’aiment pas les vraies compétences et qui jalousent les personnalités de gauche qui n’ont pas leur carte au PS.
    Assez affligeant le décalage entre le contenu du communiqué de presse de Jean Viard et celui de l’article. De la vraie manipulation. C’est Marsactu qui s’est tiré une balle dans le pied pour le coup…

    Signaler
  45. babord babord

    Viard et Mennucci sont de mèche. Ceci prépare la venue sur les listes d’unr personnité de premier plan qui doit donner du poil à gratter à Ghali. Tout ceci a éyé murement préparé. Marsactu, encore une fois est tombée dans le panneau !

    Signaler
  46. Pierre Solans Pierre Solans

    Une Laurence Vichnievsky, magistrate, première adjointe du Mennucci, ça rendrait un peu plus crédible la fin du clientélisme, non ?
    En tout cas, j’y crois plus que la charte d’éthique rédigée par Mme Carlotti et qu’elle s’auto-décerne à elle-même et à sa liste…

    Signaler
  47. Marius Marius

    LE TEXTE DE JEAN VIARD, C’EST TOUT SIMPLEMENT LE DEBAT DEMOCRATIQUE !
    On s’en étonne parce qu’on a perdu le sens du débat démocratique à force de gaudinisme plus ou moins mélangé de guérinisme.

    Signaler
  48. Anonyme Anonyme

    Mais de qui parler t on avec ce Viard,que pas un Marseillais sur 1000 ne connaît?

    Ces gens qui vivent dans un micro cosme ,certains de leurs notoriétés,ils ne se rendent même pas compte de leur échec et de l ennui et dégoût qu ils procurent à la population.

    Signaler
  49. marseillais marseillais

    Je suis stupéfait de l’article de Leforestier. J’aurais bien aimé qu’il parle un peu plus de la charte éthique plutôt que de tirer une balle dans les pattes de Carlotti? Combien de candidats vont signer cette charte proposée par ANTICOR ? N’est’elle pas un peu seule, aux côtés de J Ecochard, M Pezet, et quelques autres, à affronter le boulet Guérini ? N’a t’elle pas été la seule avec P Mennucci à avancer pendant les primaires la nécessité d’une nouvelle gouvernance. Alors, y a t’il une utilité à rajouter, comme le propose J Viard, encore plus propre avec Laurence W ? Marsactu aura réussi son coup en déchaînant les passions et les commentaires téléguidés. Le citoyen sera t’ il pour autant éclairé ?

    Signaler
  50. Tioneb Tioneb

    Admirable Viard : Printemps, renouveau… = Vichniexsky, Pezet… Bon printemps sans allergies. Ils sont secs.

    Signaler
  51. FHS FHS

    C’est évident que la missive de VIARD est stratégique. Elle démontre les difficultés de la gauche. D’ailleurs certains socialistes sont écœurés de ce manège qui fait la part belle à ce besoin de pouvoir absolu au détriment de l’intérêt général. La France n’a plus de roi mais elle aime les privilégiés !

    A l’image de notre gouvernement Mennucci ratisse large pour contenter toutes les personnes qui s’intéressent à la politique par intérêt. Une nouvelle fois, ils prennent les électeurs pour des ânes. Leurs idées sont elles si peu convaincantes qu’ils soient obligés de s’abaisser à ouvrir leurs listes à des personnes qui ne partagent pas la même vision de la démocratie.
    Dans le 13-14 HOVSEPIAN, maire sortant a un bilan très contestable d’autant qu’en tant que suppléant d’ANDRIEUX, députée virée du PS et condamnée à 2 ans de prison en 1ère instance, il continue à féliciter son travail.
    Je crois très sincèrement que les socialistes marseillais ont failli, ils devraient davantage renouveler leurs équipes, certains ont du bon sens contrairement aux élites socialo-ecolo-communistes.

    Signaler
  52. taf taf

    Le PS a perdu cette élection et ils le savent.toutes ces tentatives d imposer de force ses amis dans les listes le montre bien le 3 tour au PS se prépare maintenant. de la pure politique de gribouille

    Signaler
  53. taf taf

    Le PS a perdu cette élection et ils le savent.toutes ces tentatives d imposer de force ses amis dans les listes le montre bien le 3 tour au PS se prépare maintenant. de la pure politique de gribouille

    Signaler
  54. indigné du 13/14 indigné du 13/14

    pauvre habitants du 13e 14e arrondissement Ils voient débarquer des parachuter qui non aucun rapport avec le secteur comme la femme du directeur de campagne les amis qui faut caser ..Et sans oublier les meilleurs les fils et. Sœur de .le premier et en Angleterre en vacance la 2 mène campagne pour son Frere dans le 11/12.Aucune considération pour les habitants. Je souhaite pour nettoyer se secteur que le FN gagne et qu une vrai gauche revienne sans magouilles sans clientélisme

    Signaler
  55. Anonyme Anonyme

    J aimerai savoir si les bobos et intellectuels de tous bords, toujours à la recherche de plus de transparence, de démocratie et de nouvelles pratiques, ise reconnaissent toujours en Mme Carlotti? On n entend plus tous ces gens plein de faux principes qui sont les premiers à se nourrir du système et du copinage. Que pensent-ils du parachutage d un collaborateur comme futur maire de secteur? Que pensent ils de la position de la secrétaire balancée sur la liste? Que pensent-ils du mépris des électeurs qui vont voté pour quelqu un qui se présente et qui n à aucune envie d être maire de secteur puisque meme pas élue, elle dit déjà qu elle ne restera pas? Tout cela ne heurtent pas leur bonne conscience? Eux si prompts à juger, à s offusquer, à s offenser, à philosopher, là, rien ne les choque? On ferme les yeux, on se pince le nez, on se bouche les oreilles? On se réfugie derrière une pseudo-charte qui n’est qu un leurre de plus? Messieurs et Mesdames les donneurs de leçons, mesdames et messieurs les hypocrites de la vie politiques, il est temps d ouvrir les yeux et de vous poser les vraies questions. Pendant qu on jette des écrans de fumée, le vrai clientélisme politique, celui qui s appuie sur les réseaux, les cercles, les héritages et les dynasties prospère: les femmes de, les filles et fils de, les sœurs de, les collaborateurs de, les secrétaires de, les parachutés de toutes sortes habitants dans le Lubéron, à Carnoux ou à Saint-Cyr, n ont jamais été aussi nombreux. Mais là, on se serre les coudes, on serre les rangs et on fait bloc. Certes, il faut combattre le clientélisme mais pas celui-là!! Pas celui qui se pratiqué entre personnes intelligentes et bien élevées. Ecoeurant!

    Signaler
  56. Anonyme Anonyme

    Bravo Anonyme. enfin quelqu’un qui a tout compris.
    Directeur, bien sur que c’est ça le clientélisme politique. Peut être que cela te fait mal au ventre mais distribuer des postes d’élus parce qu’on a un lien de parenté, ça s’appelle comment? Imposer des élus qui ne connaissent rien à un secteur et qui n’ont jamais été au contact d’un électeur du secteur, ça s’appelle comment? Se sentir obliger de mettre quelqu’un sur une liste parce qu’il appartient à tel réseau, ça s’appelle comment? Donner des postes d’élus à des gens qui sont ses collaborateurs dans des institutions ( et donc payer avec de l’argent public), ça s’appelle comment? quand on va s’amuser à faire la liste de tout ça et ouvrir les yeux des pauvres gens qu’on essaie d’endormir, on va avoir ds surprises. Mme Carlotti est dejà un bon exemple:
    – 1ere de sa liste: elle demande de voter pour elle alors que le mandat de maire de secteur de l’intéresse pas et qu’elle dit qu’elle ne sera pas maire. Pourquoi elle se présente alors?
    – 2eme de la liste: Payant, son collaborateur au Ministère qui va se retrouver maire de secteur??????
    – ensuite, sa secrétaire,
    on verra à quoi ressemble le reste.
    Mais son oeuvre ne s’arrête pas là:
    – elle envoie Piguammo dans le 9-10 alors qu’elle n’ a jamais mis les pieds dans ce secteur
    – elle impose dans le 6-8 une personne à elle en 2eme position dans le 6-8 qui ne connait rien au secteur.
    Avouer que pour quelqu’un qui veut symboliser le renouveau des pratiques, il fallait oser. Tout cà, cela ne s’appelle pas le clientélisme politique? ca s’appelle comment alors?

    Signaler
  57. sassi sassi

    J ai envie de rire quand un anonyme souhaite pas trop de surmenage a mr weygand quand en pleine election mr est a londre pendant que les militants du 13/14boss pour qu il soit renouveler. Alors arretons!!!!!!!!!

    Signaler
  58. 13sand 13sand

    La parti socialiste ne change ni les hommes ni les femmes ni les pratiques, je dirais même que c’est pire que sous l’ère JN Guérini car nous avons en plus les familles …soeurs, frères, compagnes..c’est du clanisme simple, en écartant bien sur les gêneurs, pour ceux et celles qui veulent faire de la politique …passez il n’y a rien a voir !!

    Signaler
  59. jdeharme jdeharme

    Phrase de cahuzac a journaliste de médiapart qui veut le rencontrer pour interview avant même que son papier sur l affaire sorte et lui poser des questions  » C est dégueulasse votre enquête c est comme si vous vouliez regarder sous les jupes de ma fille de 6 ans pour voir si elle est vierge  » ah y sont forts pour essayer de culpabiliser les autres extrait de l affaire cahuzac

    Signaler
  60. Directeur Directeur

    Interview de Christophe Lorenzi ce matin 2 mars dans le Journal du Dimanche :
    « Mennucci est dans les mains d’un clan »

    INTERVIEW – Proche de la tête de liste socialiste depuis vingt ans, Christophe Lorenzi, premier adjoint de Patrick Mennucci ne comprend pas son éviction et vide son sac.

    Q : Vous n’êtes pas sur les listes socialistes de Patrick Mennucci. Vous jetez l’éponge?
    R : J’ai été écarté par son ancienne directrice de cabinet, aujourd’hui son assistante parlementaire, qui n’est autre que son épouse, et son directeur de campagne Yves Botton, son ami. Patrick Mennucci est entré dans un fonctionnement clanique. Il est dans les mains d’un clan. Je ne me suis pas lancé avec lui dans une lutte sans merci contre le système clientéliste de Jean-Noël Guérini pour laisser s’installer un nouveau système à Marseille… qui fonctionne selon les mêmes règles.

    Q : Cracher dans la soupe car on n’est pas sur les listes, n’est-ce pas un peu facile?
    R : J’ai adressé un courrier au premier secrétaire, Harlem Désir, le 22 février pour l’alerter des problèmes qui se posent à Marseille. J’ai prévenu les secrétaires nationaux Christophe Borgel et Alain Fontanel. Je ne crache pas dans la soupe par dépit. Ce n’est pas une simple affaire de place. Marseille représente un tel enjeu national que l’avenir de la ville après les élections municipales ne semble inquiéter personne à Paris. Notre fédération est sous tutelle. Elle est à reconstruire…

    Q : Laver son linge sale en famille à quelques jours d’une élection…
    R : Je travaille avec Patrick Mennucci depuis plus de vingt ans, je suis entré au PS à l’âge de 15 ans. Prendre la parole aujourd’hui n’est pas chose facile. Mais lorsque je constate que des gens comme Morgane Turc, une adjointe efficace, sont écartés sans ménagement, que d’autres adjoints comme Nassurdine Haidara, président local du Cran, sont menacés s’ils contestent, je ne peux pas me taire. On fait passer des gens compétents comme le professeur d’université Bernard Morel derrière des amis ou des affidés qui n’ont jamais rien prouvé… Depuis la primaire, Patrick Mennucci est entouré de courtisans qui menacent, insultent et se servent.

    Q : Vous proférez de graves accusations…
    R : Je me base sur des faits. Pourquoi la femme de son directeur de campagne a-t-elle une place réservée dans le 7e secteur contre l’avis de la tête de liste ? A-t-on viré Guérini pour privilégier à notre tour les collaborateurs, les fils de, les soeurs de … ? Je ne le crois pas.

    Q : La primaire a-t-elle joué un rôle dans la dégradation du climat dans vos rangs ?
    R : Je pense que Patrick Mennucci s’est senti intouchable. Il a écarté tous les gêneurs. Mais comment comptent-ils diriger la cille sans une équipe solide ? Marseille va mal. Marseille souffre de la gestion calamiteuse de la droite. Le Front National menace de faire des ravages. On ne peut plus se permettre de jouer les apprentis sorciers…

    (propos recueillis par Maie-Christine Tabet)

    Signaler
  61. marseillais marseillais

    Chaud, chaud Marseille !
    Vivement OM PSG

    Signaler
  62. marseillais marseillais

    Chaud, chaud Marseille !
    Vivement OM PSG

    Signaler
  63. Évitonslepire Évitonslepire

    Comme quoi, les mauvaises manières, les menaces, les passes droits …ne sont pas forcément là où on essaie de nous faire croire qu ils se trouvent. Bravo à ce Monsieur pour son courage et son honnêteté dans ses déclarations. Maintenant que va dire son porte-parole ( celui qui veut justement rompre avec ces méthodes!) face à ses révélations?. Que va dire Mme Carlotti qui a basé toutes ses campagnes ( récentes, n exagérons rien!) sur la fin de ces méthodes? Que vont dire les responsables du PS? que va dire le Président  » normal »? On parle quand même de Marseille, 3ème ville de France!

    Signaler
  64. indigné du 13/14 indigné du 13/14

    Je souhaite la bien venu a MD Boton chez nous .Elle trouvera un équipe jeune avec un maire dynamique des élus maîtrisant l anglais et un esprit familiale ici on sait accueillir la preuve payant élu du 13/14 adjoint a la jeunesse Zeribi conseiller qui brille par sa présence .Bref la prochaine maire de cette arr qui sera MD Masse va changer la donne.Heureusement qui il y a dans cette liste des personnes honnêtes qui connaissent le secteur qui est sinistré par le chômage et la drogue.bon courrage a tou cela

    Signaler
  65. Anonyme Anonyme

    Quelle honte! voilà le vrai visage des « moralisateurs » de la vie politique marseillaise. Ce témoignage du 1er adjoint de la mairie du 1-7 est dévastateur. La vérité éclate en plein jour.

    Signaler
  66. babord babord

    Viard a donc bel et bien raison. Merci à lui et Boulestex pour leur clairvoyance et leur honnêteté. L’honneur de la gauche est préservé. Ils avaient déjà mis un coup de pied dans la fourmilière pourvla métropole. Ils ont raison. Est-ce aussi pour cela qu’ils sont connus et respectés à Paris, Bruxelles et à l’étranger ? Sans doute. Marseille a plus besoin d’eux que de colleurs d’affiches inféodés…

    Signaler
  67. Anonyme Anonyme

    indigné du 13/14,
    ne me dit pas que le Payan du 13-14 c’est le même que celui du 4-5? c’est pas possible cette façon de mépriser les électeurs?

    Signaler
  68. Anonyme Anonyme

    Babord,
    la vérité est que si Viard, bouleixteix et les autres ont raison comme tu dis, qu’est-ce qu’ils foutent encore sur la liste de Mannucci. Qu’ils mettent pour un fois en conformité leurs actes avec leurs propos. Qu’ils refusent d’etre sur cette liste. qu’ils passent aux actes et qu’ils démontrent pour une fois qu’ils ne sont pas comme les autres et qu’il n’y a pas que les places qui les intéresse. Avec tout ça, s’ils ne le font pas, c’est la preuve qu’ils ne sont pas différents et qu’eux aussi, la seule chose qui les intéresse, c’est les postes. arrêtons le baratin et le blabla.

    Signaler
  69. Bonne Mère Bonne Mère

    Les masques tombent ! L’interview au JDD de Mr LORENZI, premier adjoint de la mairie du 1/7 dirigé par Mr MENUCCI est bien révélatrice de ce que pourrait être la future municipalité dirigée par Mr MENUCCI si par malheur ce dernier pouvait l’emporter le 30 mars prochain ! On assiste au remake de l’arroseur arrosé! Avec ce témoignage, les marseillais ont bien compris qu’avec Mr MENUCCI, Marseille deviendrait la capitale du clanisme et des coups tordus…..

    Signaler
  70. babord babord

    Sans Bouleistex et Viard, pas de métropole. Alors on fait quoi, on les élinine et on élit des minables (de gauche ou de droite) à leurs places ?

    Signaler
  71. Anonyme Anonyme

    Lorenzi le même qui émarge de belle manière en tant que politique professionnel?
    Combien gagnez vous chez monsieur de votre proximité avec Mennucci ?
    Il est tant de laisser la place à d autres.

    Signaler
  72. Henrinyme Henrinyme

    C’est Morel qui a raison. Cette primaire était une machine à perdre. On a recréée des baronnies. Dans une telle situation, Marseille est ingérable.
    D’après ce que je sais, c’est pourquoi, lui, il n’a pas voulu être candidat. Il s’était déjà trop fritté avec Mennucci.

    Signaler
  73. Citoyen de l'Estaque Citoyen de l'Estaque

    Le chapeau des responsabilités est apparemment trop lourd à porter par les nouveaux représentants de la gauche.
    La solidarité, la fraternité, l’égalité, la justice et la liberté sont des valeurs fondamentales sur lesquelles le PS doit promouvoir, en adaptant leur mise en œuvre aux nouveaux enjeux de notre société. (Fondamentaux politiques enseignés à la maternelle des partis de gauche).La dynamique socialiste repose sur cette volonté.
    En pleine crise économique, qui fracture dangereusement la sphère sociale, la nécessité de défendre ces valeurs reste d’une évidente actualité. Les besoins de solidarité et de fraternité, d’égalité, et de justice, autant que de liberté, sont plus que jamais présents dans le cœur de chacun d’entre nous.(Les républicains).
    P.Mennucci est désigné pour mener le combat et porter l’étendard humaniste, que l’histoire a tâché de sang et de souffrance, pour défendre avec force et sans complaisance ces valeurs.
    Saura-t-il en être à la hauteur pour poser les nouvelles pierres angulaires qu’attend avec espoir Marseille?

    Signaler
  74. Henrinyme Henrinyme

    C’est quoi cette censure

    Signaler
  75. Henrinyme Henrinyme

    C’est quoi cette censure

    Signaler
  76. babord babord

    Je crois qu’hélas c’est bien le contraire. Mennucci leur conteste un rôle, une place. Il préfère des cqndidats médiocres.
    viard et bouleistex, n attendent pas ca pour vivre. Biulesteix est invité cette année dans une grande université américaine. Il a déjà vécu la bas 3 ans.
    Or Marseille a vraiment besoin de personnes comme ca. Le labo cnrs dand lequel je bosse aussi.
    Ca se viit que vous critiUez ded personnes qud vous ne connaissez pas et auxquelles vois n arrivez pas a la cheville !

    Signaler
  77. Anonyme Anonyme

    On a pas besoin de Viard et Bouleitex pour la Métropole, elle est votée et Dupont et Dupont le savent bien. Donc ils sont libres de faire ce qu ils veulent. Ils peuvent très bien partir. Mais……… s ils s en vont, ils ne seront pas élus. Donc, ils resteront …

    Signaler
  78. Pierre Solans Pierre Solans

    Donc on résume.
    Écarter une magistrate indépendante (Viechnievky), un astrophysicien de renommée internationale et architecte du technopole de Château Gombert, un professeur d’économie émérite des Universités (Morel)… au profit d’un secrétaire de cabinet ministériel, d’une secrétaire administrative du parti, de la femme d’untel, etc, ce n’est pas se tirer une balle dans le pied ?
    Vos analyses politiques, messieurs les journalistes de Marsactu (Le Forestier et Boucaud) ont un air de discussions au café du commerce avec des stratèges petits-bras qui se prennent pour des spins docteurs d’Obama…

    Signaler
  79. Anonyme Anonyme

    ET dire que dans son programme, Madame Carlotti nous annonce la fin des pistons, favoritisme et passe-droit. Payan, la secrétaire, Pigammot et le reste, ce n’est pas du piston? qu’elle s’applique d’abord les principes qu’elle défend avant de vouloir les imposer aux autres!

    Signaler
  80. babord babord

    Mennucci va être obligé de corriger les listes , y comptis là où c est le plus clanique verrouille, chee Ghzli, sinon il va perdre.

    Signaler
  81. brunoz brunoz

    L’impression que ce week end est un tournant a carbonisé la campagne de Mennucci.

    Signaler
  82. Anonyme Anonyme

    Une chose au moins est claire : Le PS et Mennucci n’ont pas besoin d’intellos… Passez, il n’y rien à voir.
    Parfois on rêve de Delanoe, d’Anne Hidalgo, de Collomb si prompts à saisir tous les talents de leur ville.
    C’est quand-même bigrement contradictoire : Marseille est dans la merde et on élimine des listes les gens brillants.
    Que faire ?

    Signaler
  83. Anonyme Anonyme

    Électeur du 8eme,
    De quoi vous parlez? Je vous rappelle que Viard et Bouleixtex sont déjà élus. Ils etaient sur les listes de Guerini. Viard est Vice-Président de Caselli. Ils sont responsables comme les autres du fiasco général. Il paraît même que Viard etait responsable des déchets. C est dire le bon bilan qui est le sien. Mort de rire. S il s occupe de la métropole comme des déchets, on est bien parti!!

    Signaler
  84. Anonyme Anonyme

    Payan maire de secteur??? ce type était élu dans le 13-14 et il parait qu’il n’a jamais été présent. quel mépris! Si ça, ce n’est pas des listes claniques, du piston et du copinage. Bruno gilles a un boulevard. Carlotti vient d’achever Mennucci. c’est Hollande qui va être content!

    Signaler
  85. Anonyme Anonyme

    Gouvernance paralysée ou pas, vos 2 « intélligences » sont comptables comme les autres. S’ils éstimaient qu’ils n’avaient pas les moyens de travailler, ils n’avaient qu’à le dire et partir. et surtout, ne pas louvoyer pour avoir de nouveaux postes. D’ailleurs, Viard critique maintenant les primaires mais il a soutenu Caselli à fond. Lui aussi, comme les autres, il a fait de la politique politicienne et est entré dans le jeu. c’est vrai que son champion s’est fait laminer et qu’il a fallu changer de cheval.

    Signaler
  86. Anonyme Anonyme

    Henrinyme,
    Bernard Morel est à la fois universitaire, vice-Président de la Région, élu municipal et conseiller communautaire. Alors les leçons, à d’autres!

    Signaler
  87. Anonyme Anonyme

    Le casting général est pathétique, désolant, frustrant et insultant pour les gens de gauche et pour tous les marseillais dans son ensemble.

    Signaler
  88. Évitonslepire Évitonslepire

    Comment viard peut faire un communiqué d une telle violence et ne pas démissionner de son poste de porte- parole? Toujours l ambiguïte qui masque mal la volonté d etre élu a tout prix. À l inverse, comment est ce possible que Mennucci ne le débarque pas? Tout ça sent l amateurisme et le grand n importe quoi. Qui commande dans ce bazar? Dire que Mennucci veut incarner l autorité et repproche à Gaudin son manque d autorité. Quel bordel ca va être à la mairie!

    Signaler
  89. Anonyme Anonyme

    La seule vraie question est la suivante: les habitants du 4/5 voudront-ils de Benoit Payan comme maire de secteur? ça, ca m’étonnerait. ca veut dire que l’élection sur Marseille est pliée. Il reste 3 semaines à Bruno gilles pour organiser un référendum oui ou non à Payan maire de secteur. Les habitants du 4/5 ne savent même pas qui s’est. Carlotti vient de poignarder Mennucci.

    Signaler
  90. Anonyme Anonyme

    Pauvre Mennucci. Le costume est trop grand pour lui .
    Pezet est trop intelligent pour venir se mettre au milieu de cette galère.
    Viard est prêt à se mettre n importe du moment qu il a une place
    Benhamias est à Bruxelles toute l année
    Morel préfère la Région
    Quant à Vichnieki, avec tout ce qu elle a dit et sa droiture, ça m étonnerait qu elle accepte de figurer sur la liste de quelqu un qui a eu un rappel sur une affaire de subvention et qui vient d être convoqué par le juge pour une confrontation dans l affaire Guerini. Ou alors, ce n est à plus rien comprendre. Je crois que cette femme est sincère. Je la vois plus aller avec Diouffe.

    Signaler
  91. Anonyme Anonyme

    Marseille le changement c’est maintenant 2014 Gaudin dégage

    Signaler
  92. tapenade tapenade

    La véritable question est celle de la représentativité .Comment peut on accepter que ses personnes sont la depuis plus de 2mandats et partout. Il faut un peu plus de nouveaux élus en phase avec le secteur pas forcement des énarques mais des élus présent au quotidien.
    Je suis désolé nous allons encore subire Gaudin jusqu’à la fin avec se même système qui a créer cette fracture nord sud.Le drame c’est que les Marseillais étaient prêt au changement. il faudra en tiré les leçons et faire de la place une nouvelle gauche .Mr Hollande c’est bientôt votre tour

    Signaler
  93. Anonyme Anonyme

    Avé,
    Que tu le veuilles ou pas, avec son communiqué, Viard affaiblit volontairement Mennucci. Il appuie là où ça fait mal uniquement parce qu’il est mécontent de sa place et de celles de ses amis. après tout, pourquoi pas, il fait comme les autre. Mais pitié, arrêtez l’hypocrisie. arrêter de nous dire qu’il fait ça pour la Métropole ou je ne sais quoi. il le fait pour être élu. il suffit de regarder ces zigzags ( Guérini, puis Caselli, Puis Mennucci) pour le comprendre. Il fait comme tant d’autres

    Signaler
  94. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Alors que Marsactu est considéré par certains comme « mennucciste », cela ne l’empêche pas, lorsque le Canard Enchaîné fait un article sur une affaire vieille de deux ans qui met en cause M. Mennucci, de reprendre cet article ici : http://www.marsactu.fr/justice-affaires/laffaire-guerini-simmisce-dans-la-campagne-de-mennucci-33160.html.

    Mais lorsque le même Canard Enchaîné met en cause deux adjoints de M. Gaudin, MM. Moraine et Allegrini qui, en leur qualité d’avocats, « ont réussi l’exploit de s’opposer aux intérêts de leur propre municipalité » (Le Canard du 26 février 2014), pas une ligne… Certes, l’équipe Gaudin nous a habitués à tout en matière d’affairisme, mais c’est tout de même étonnant.

    Signaler
  95. jdeharme jdeharme

    Je suis maire du 1/7 et ce matin encore les rues du 1/7 sont dégueulasses, pas de cantonnier depuis 1 semaine dans certaines rues c’est sans doute les vacances scolaires mais si je suis incapable de rendre propre 2 malheureux petits arrondissements je serais capable de rendre MARSEILLE propre. C’est bizarre mais avant de faire les puzzles 12/14 j’ai donner à mon fils le puzzle 4/6 pour qu’il s’entraîne.

    Signaler
  96. jdeharme jdeharme

    Je suis Maire du 1/7 et quand des citoyens me posent une question je ne réponds pas, je pose la même question à pape Diouf il me répond. Quelle différence entre un professionnel de la politique et un engagement sincère et non méprisant avec le peuple.
    Et vous voulez confier la gestion à tous ces professionnels de la politique qui vivent grassement avec votre argent.

    Signaler
  97. jdeharme jdeharme

    Selon le rapport dont l’AFP et Europe 1 ont consulté des extraits, tout un système a été mis en place depuis plus d’une dizaine d’années afin de minorer la délinquance à Paris et dans la petite couronne. Par exemple, enregistrer un cambriolage comme une dégradation ou stopper l’enregistrement des plaintes avant la fin du mois. Parfois même détruire tout simplement l’existence d’un fait. Les enquêteurs ont par ailleurs remarqué une montée en puissance à partir de 2008.

    Le mandat de Sarkozy pointé du doigt

    Le rapport évoque notamment près de 16 000 faits de délinquance disparus en 2011 à Paris. A l’époque, la préfecture de police de Paris était dirigée par Michel Gaudin, un fidèle de l’ex-président Nicolas Sarkozy.

    Vite des citoyens qui veulent tourner la page et pas des élus qui n’ont rien à proposer d’autres que des fausses solutions

    Signaler
  98. jdeharme jdeharme

    Christophe LORENZI

    1er Adjoint – Délégué à l’Administration Générale – Urbanisme – Logement – Centre-Ville

    Monsieur Mennucci à beaucoup de véritables amis autour de lui son porte parole Jean Viard et son 1er adjoint Christophe Lorenzi;

    Respect pour ces deux personnes qui semblent être réellement préoccupées par le devenir de leiur ville

    Signaler
  99. Anonyme Anonyme

    s’agissant de la propreté, que Mennucci demande à Caselli de mettre fin immédiatement au fini-parti puisque cela dépend de MPM. Pourquoi attendre puisque Caselli est sur la liste de Mennucci ? Que Mennucci impose à Caselli des actes s’il veut nous montrer sa

    Signaler
  100. Anonyme Anonyme

    s’agissant de la propreté, que Mennucci demande à Caselli de mettre fin immédiatement au fini-parti puisque cela dépend de MPM. Pourquoi attendre puisque Caselli est sur la liste de Mennucci ? Que Mennucci impose à Caselli des actes s’il veut nous montrer sa

    Signaler
  101. Anonyme Anonyme

    il faut bien trouver à monsieur payan de quoi de retourner apres remaniement idem pour arnaud drouot egalement conseiller dans son ministere et egalement sur la liste… tout ceci est pathetique…

    Signaler
  102. jdeharme jdeharme

    un peu d’humour
    Un village corse compte presque autant de candidats aux municipales que d’habitants, raconte Le Monde. Campi, en Haute-Corse, une petite bourgade de 22 habitants (dont 10 vivants à l’année) verra s’affronter le 23 mars prochain trois listes, soit 21 candidats. Parmi les candidats, la maire sortante Françoise Curabet qui figure sur une liste emmenée par Paul-Félix Costa, un restaurateur de la plaine. Face à cette liste, Ghislaine Filippi qui partage sa vie entre Campi et Paris. Puis la controversée liste de Gérard Papi à qui l’on reproche de ne pas habiter à Campi. Chacun des candidats a inscrit les membres de sa famille sur les listes électorales de Campi pour augmenter ses chances, ce qui a déclenché une trentaine de recours.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/03/97001-20140303FILWWW00164-corsemunicipales-22-habitants-21-candidats.php

    Signaler
  103. Anonyme Anonyme

    Carllotti sait déjà que le 4-5 est perdu et elle axe toute sa stratégie à partir de ce postulat pour tenter de sauver coûte que coûte son mandat de conseiller général. Car n’oublions pas que celle qui fait signer des chartes à tout bout de champs, est le parangon du système Guérini, professionnelle de al cumulardise et du clientellisme. Sa guerre contre JNG n’est pas issue d’une quelconque éthique mais vient de la rancune qu’elle nourrit depuis qu’elle n’a pas été renouvelée aux élections européennes. Parce que pour elle, c’était un dû!
    Et que dire de son travail exemplaire au sein de son Ministère. Elle a tellement un mauvais bilan, et elle sait déjà qu’elle va sauter du coup, elle se répand dans tout Marseille en disant qu’elle en a marre, que c’est trop fatiguant… Peuchérette…

    Signaler
  104. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Il y a ici vraiment beaucoup de commentaires très constructifs qui flinguent tous les candidats de gauche, quels qu’ils soient et quelle que soit la liste sur laquelle ils se présentent. Entre les « imposteurs », les « clientélistes » et les « incompétents », les qualificatifs fleurissent : le printemps est bien là !

    Tous ces réglements de comptes si nuancés ont un avantage : ils masquent l’essentiel, le bilan de deux décennies de gaudinisme. Et envoient une invitation à peine subliminale à rempiler six ans de plus avec l’ultra-rigoureux Gaudin et son équipe si compétente… Qui doivent bien se marrer en assistant au processus d’auto-destruction de la gauche…

    Signaler
  105. cani cani

    Elle nous refait le, même coup, qu’aux législatives !!!
    En cas de victoire, ce sera Benoît Payan, 36 ans et conseiller communautaire sortant, qui s’installera dans le fauteuil de Bruno Gilles.

    Signaler
  106. Anonyme Anonyme

    on annonce encore l’arrivée sur les listes d’une personne salariée dans un cabinet. Ce coup-ci , c’est à MPM. C’est maintenant Caselli qui recase ses collaborateurs dans les listes. Et encore un coup de piston, un! Et dire que Caselli a reproché à Guérini de mélanger Conseil général et PS et de confondre institution et politique! Si c’est vrai, c’est scandaleux. C’est vraiment faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais!cela montrera encore une fois que tout n’était qu’artifice et prise de position calculée et politicienne. ce serait trés décevant de la part de Caselli que je croyais un peu différent des autres. Attendons de voir!

    Signaler
  107. Évitonslepire Évitonslepire

    Décidément, si on est un simple militant ou un simple citoyen, on a aucune chance d’etre élu avec la bande à Mennucci. C est qui encore ce collaborateur d un Président qui va se retrouver élu. À croire que chaque tête de liste à son Payan…

    Signaler
  108. Anonyme Anonyme

    Le plus drôle, c est qu il paraît que cette personne est très très proche des Guerini. La boucle est bouclée!

    Signaler
  109. Anonyme Anonyme

    mais de qui s’agit-il, on est impatient de savoir?

    Signaler
  110. brunoz brunoz

    Mais à quel jeu joue donc madame Carlotti ? On a l’impression que sa stratégie cachée consiste à souhaiter faire perdre toute chance à son propre camp…Son concurrent doit penser que l’affaire est dans le sac et Mennucci flambé

    Signaler
  111. brunoz brunoz

    Mais à quel jeu joue donc madame Carlotti ? On a l’impression que sa stratégie cachée consiste à souhaiter faire perdre toute chance à son propre camp…Son concurrent doit penser que l’affaire est dans le sac et Mennucci flambé

    Signaler
  112. jdeharme jdeharme

    LE COURAGE C EST MAINTENANT POUR LES MARSEILLAIS QUI N ONT PAS ENCORE ABDIQUE
    Nous, citoyens, retrouvons notre liberté de choisir positivement ; retrouvons le courage d’affirmer une volonté, une ambition, un changement ; ne cédons pas à la peur de ceux qui diront que voter Diouf est porteur de risque.

    Signaler
  113. jdeharme jdeharme

    J’ai failli perdre la vie pour vous, le 3 février 2012, au coeur de Félix-Pyat, en pleine campagne des primaires, dans le troisième arrondissement de Marseille. J’ai été le seul élu marseillais à avoir eu le courage d’affronter frontalement « le système » et j’ai été violemment puni en conséquence.

    Oui ! Comme vous le savez, j’ai été agressé physiquement par une dizaine de personnes qui se sont déchaînées sur moi en me rouant de coups. D’interminables minutes où j’ai vu l’ombre de la mort s’abattre sur moi, parce que j’avais dit non à la voyoucratie, non à la loi des caïds, non à la loi des sans-loi.

    Respect pour Mr Nassurdine Haidari qui a lui vraiment risqué sa peau

    http://www.lepoint.fr/municipales-2014/municipales-2014-marseille-je-ne-serai-jamais-le-negre-du-parti-socialiste-04-03-2014-1797414_1966.php

    Une punition en règle parce que j’avais eu l’audace de tracter sans leur autorisation pour vous (qui m’avez apporté personnellement votre soutien lors d’un dîner privé au moment des présidentielles) et mon candidat aux législatives Patrick Mennucci.

    Signaler
  114. Anonyme Anonyme

    qu’est ce qu’elle a fait au cabinet de Caselli cette personne? c’est si important qu’elle se retrouve sur les listes pour les municipales? incroyable.

    Signaler
  115. jdeharme jdeharme

    Après avoir entendu Mr Mennucci ce matin à la radio les personnes écartées des listes au profit d’apparatchick doivent s’estimer heureuse puisque Patreick lui même lorsqu’il était jeune a du subir le même sort. Non mais allo quoi reste t il quelqu un pour y croire surtout dans son entourage

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire