Les 310 candidats aux départementales dans les Bouches-du-Rhône

Décryptage
le 6 Mai 2021
31

Marsactu vous propose de visualiser les binômes déclarés pour emporter un des 29 cantons en un coup d’œil et avec une carte pour vous repérer.

Les derniers doutes sont dissipés. Ce mercredi, la préfecture des Bouches-du-Rhône a publié la liste exhaustive des candidatures reçues pour les élections départementales. 155 binômes se sont manifestés pour tenter d’emporter un des 29 cantons, dont 76 pour les 12 cantons marseillais. C’est à peu près autant qu’en 2015.

Dans certains cantons, comme Salon-de-Provence-1, La Ciotat ou Gardanne, les électeurs n’auront à départager que trois binômes, tandis que dans plusieurs cantons de Marseille et d’Aix jusqu’à 7 seront en lice. C’est par exemple le cas dans le canton Marseille-2, l’ancien canton de Jean-Noël Guérini et Lisette Narducci où de multiples candidatures sont déclarées à gauche, mais aussi à droite avec des candidats proches de Bruno Gilles.

Notre outil interactif vous permet de visualiser l’ensemble de ces candidatures, canton par canton. Le binôme sortant, s’il se représente, est en gras ou apparaît grisé si seul un des candidats l’est.

Liste des sigles
DLF : Debout la France – DVD : Divers droite – DVG : Divers gauche – DIV : divers (en pratique les sortants de gauche ralliés à Martine Vassal) – ECO : Écologistes dont Génération écologie, Cap écologie et l’Union des centristes et écologistes – EXD : Extrême droite – LFI : La France insoumise – LR : Les Républicains – LREM : La République en marche – POID : Parti ouvrier indépendant démocratique – UGEC : Union de la gauche, écologistes et citoyens (PS, PCF, EELV, Générations, GRS, Place publique et Marseille avant tout) – RN : Rassemblement national.

Vous ne savez pas quel est votre canton ? En voici la carte, où vous retrouverez également le nom des sortants.

Loading

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jasmin jasmin

    WOW merci beaucoup Julien Vinzent!! Avez vous le projet de presenter en quelques mots le bio de chaque candidat et sinon où le trouver? D’autre part, dans quel mouvement se trouve Mélenchon sur cet échiquier ?

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, ce projet dépasse de loin nos capacités. Il faudra vous contenter des professions de foi qui doivent remplir cet usage, même si elles sont évidemment une présentation maîtrisée par les candidats.

      Signaler
  2. Pierre12 Pierre12

    Content de voir que notre maire de Marseille, 2ème Ville de France, trouve encore du temps pour aller faire campagne, faire des réunions…
    Idem pour ses adjoints.
    Ce n’est pas comme s’ils nous avaient rabâché l’inverse au cours des dernières années.

    Ca va que les élections régionales sont en même temps, sinon ils étaient capables de s’y présenter aussi. 🙄🙄

    Signaler
    • jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

      Soutenir un.e candidat.e dans le canton c’est une heure de voiture aller et retour plus les délais de route et basta…!

      Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Parmi les élus candidats à un mandat supplémentaire, figure au premier chef le maire de Marseille Benoît Payan. Alors que Michèle Rubirola s’est vue indiquer la sortie, c’est la maire des 1er et 7e arrondissements Sophie Camard qui l’accompagnera dans le canton I du centre-ville, très favorable à la gauche. Citons aussi l’adjoint aux sports Sébastien Jibrayel qui prend le relai de son père au côté de Josette Sportiello…
      😉

      Signaler
    • Mistral Mistral

      @Pierre12, vous en oubliez : Sophie Guérard, Jean Pierre Cochet, Yannick Ohanessian, Nassera Benmarnia, Audrey Garino, Samia Ghali, Hervé Menchon, tous adjoints au Maire, Anthony Krehmeier Maire du 2-3, et quelques conseillers municipaux, on a même un conseiller municipal du Printemps Marseillais face à un adjoint au Maire dans le canton 10 ! et je ne parle même de N. Benmarnia PS qui affronte A. Krehmeier PS dans le 2e canton !
      Et ils osent parler de liste d’union !

      Signaler
  3. MarsKaa MarsKaa

    Quel travail ! Et infographie réussie. Très pratique ! Merci J.Vinzent et l’équipe.

    Signaler
  4. jemamo13 jemamo13

    Pourquoi persister à qualifier de divers Nicole Joulia alors qu’elle est un soutien permanent à Vassal ?

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Il faut une étiquette “Divers Vassal”

      Signaler
  5. AMICALE CLOS DES FIGUIERS AMICALE CLOS DES FIGUIERS

    bonjour canton marseille 3 , la liste est pas la bonne

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, pouvez-vous être plus précis ?

      Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Pierre 12 dont votre activité favorite est de vous faire Payan, du moins vous en avez l’illusion, concernant le cumul des mandats. Quel est vote avis sur Vassal qui cumule la métropole , le département, plus LR et de notre inégalé Lionel Royer qui en est à plus de 15 présidences ? .
    Vous êtes trés discret à leurs sujets. A moins que ces deux là aient inventés l’eau chaude ?

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Quel argument, parce que Martine cumule, Benoît peut se le permettre…
      Waouh

      Signaler
    • l'hirondelle attend toujours le Printemps l'hirondelle attend toujours le Printemps

      Vassal c’est le problème de ses électeurs. Que nos élu.e.s se permettent de jouer les cumulards, c’est le notre nous qui nous sommes battus pour qu’ils accèdent à la mairie

      Signaler
    • Mistral Mistral

      Effectivement, Martine Vassal n’a pas annoncé vouloir changer de politique !
      Alors que les électeurs du Printemps Marseillais ont voté pour du renouveau, et plus d’éthique en politique.
      J’aimerais bien savoir comment ils vont faire si jamais ils gagnaient le Département pour respecter leur engagement à ne pas cumuler 2 mandats exécutifs, puisque les 3/4 des candidats sont déjà adjoints au Maire de Marseille !!!
      Ou ils n’ont pas du tout envisagé de gagner !
      Ou ils ont prévu de trahir leur engagement !
      Si jamais vous en avez l’occasion Marsactu, ce serait bien de leur poser la question.

      Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    Dans la lignée en matière d’honnêteté intellectuelle ,bien dans la suite LR, le sémillant Aubert du Vaucluse, qui était dehors hier encore de la liste à Mumu,et aujourd’hui dans sa phase je reviens. Alors Aubert ,si tu avances ou tu recules .Non il n’est pas l’heure d’une palliarde !

    Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Cher Pierre 12, vous ne répondez pas à la question par votre réponse pleine de jesuitisme, la question est :que pensez vous du cumul métropole / département par votre copine Martine ?

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Allo Pierre ? Vous nous entendez ? Ah il semble qu’il y ait un petit problème de liaison😆

      Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Rassurez vous, je suis toujours là, le poids de vos arguments me fascine.
      Même si ce n’est pas le sujet de l’article, je vais vous répondre puisque votre seul argument de defense, c’est de me parler de Martine et de ses nombreux cumuls.

      Sur le fond d’ailleurs, vous n’avez toujours pas compris que mettre le doigt sur les incohérences et promesses non tenues du pm, signifie un quelconque soutien de Martine, ça doit faire dix fois que je vous l’écris.

      Ca vous dépasse un peu je pense, que l’on puisse critiquer une majorité sans soutenir l’opposition, mais bon.

      Revenons à Martine puisqu’ici vous l’adorez, elle m’est indifférente comme beaucoup d’hommes ou femmes politiques, après à la différence de beaucoup d’élus, elle reste cohérente avec ses idées droitières, elle assume ses idées et mène une politique souhaitée par ceux qui l’ont élus.

      Pour sa part, elle n’a par exemple jamais promis le non cumul des mandats dans ses projets, on ne peut pas en dire autant des élus du pm.

      Dernier élément, en conseil municipal, elle ne passe pas son temps, comme c’était le cas de Benoît lorsqu’il était dans l’opposition, à aboyer pour rien.

      A travers ces quelques arguments que vous vous ferez un plaisir de contredire, n’allez pas croire que je la soutiens ou que je soutiens ses idées.

      Allez y, vous pouvez vous lâcher, faites-vous plaisir.

      Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Si ce n’est un soutien, c’est un a priori favorable, ce qui est bien votre droit…

      Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Splendide ! . Heureusement que vous ne le soutenez pas , car je me demande ce que cela aurait été.? Vous ne soutenez pas l’opposition , mais vous n’avez aucune critique à son égard. Je vous ai amicalemnt demandé ce que vous pensiez de l’état des écoles marseillaises et vous répondez irrémédiablement PPP. Je vous demande en toute sympathie , plus par jeu qu’autre chose , ce que vous pensez du cumul des mandats de Martine , vous répondez , elle n’a jamais rien promis..
    Je vais vous taquiner , mais votre réthorique sent à plein nez ce brave Ignace .

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      L’état des écoles, vaste sujet…

      L’ancienne municipalité n’a probablement pas pris la mesure de l’evolution de la dégradation du parc immobilier, soit parce que les élus qui s’en chargeaient s’en foutaient ou étaient incompétents, soit parce qu’ils n’en n’avaient pas les moyens financiers et humains, soit encore car ils ont considéré à tort qu’il était plus intéressant pour le développement de la Ville, de construire une patinoire, même si ne pas la construire n’aurait pas changé grand chose.

      Un peu des tout ça probablement, quand je ne maîtrise pas un sujet, j’évite de m’exprimer et surtout pour avoir eu et avoir encore actuellement des responsabilités dans le cadre de mon activité professionnelle, je sais que ce n’est pas toujours facile de faire avancer les choses, j’évite donc les « ya ka faut qu’on » que je lis trop souvent ici.

      Et c’est encore plus difficile quand vous travaillez dans le public, où tout est plus compliqué, plus long, les gens moins motivés car souvent moins bien payés, moins qualifiés des fois, avec peu de reconnaissance et peu d’évolution possible…

      A la différence de beaucoup de lecteurs ici, j’évite donc de traiter les gens d’incompétents, de vendus, même quand c’est l’actuelle majorité, car je sais que sans moyens financiers c’est impossible de faire avancer les choses, je les plains même…

      Voilà pourquoi je dénonce souvent les élus actuels qui n’ont fait que cracher ces dernières années sur l’ancienneté majorité, les accusant de tous les maux, alors qu’il ne feront pas grand chose de mieux car ils n’ont pour beaucoup, aucune expérience, peu de compétences, pas de moyens, et découvrent la vie politique, sans compter qu’ils n’ont aucun avis en commun.

      Je conclurai en vous disant qu’avec le recul, on a l’impression que le pm est né d’une reunion de quartier, avec des gens qui se sont dits allons y, sans prendre la mesure de la tâche, M. RUBIROLA en est le parfait exemple, mais il y en a beaucoup d’autres.

      Faire de la politique c’est un métier, diriger une ville de 15/20.000 agents, ça ne s’improvise pas, je crains que beaucoup de marseillais le regrettent, laissons leur une chance.

      Signaler
  10. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    Marianne
    Soutien au Printemps Marseillais
    Courage, nous ne regrettons pas de les avoir élus, ils ont sacré boulot .
    Merci.

    Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Pierre 12. Vous venez de poser le problème de fond qui n’est pas une découverte car endémique à cette ville et à cette région.Non la politique n’est pas un métier, la politique c’est prendre des décisions concernant la cité et l’intendance doit suivre.. Les fonctionnalités territoriaux ou de la préfectorale sont là pour alimenter sur les plans techniques les élus,pas nécessaire d’être architecte, médecin, docteur en droit en même temps pour diriger une ville, quoique certains élus se pensent compétant en tout.Cette règle fonctionne aussi dans l’entreprise. Votre point de vue mets un deuxième problème en évidence, celui de l’entre soi, on retrouve partout les mêmes, Lionel Leroy Perrault en étant la caricature avec ses dizaines de postes,et surtout celui de l’accès du citoyen lambda à la politique.Passons sur le clanisme, sur la transmission héréditaire des postes , le cumul et le renouvellement des mandats à tel point que l’ancienne mairie était un véritable EPADH.
    Vous parlez des moyens . Quand une majorité politique possède la région,le département,la métropole,la ville vous nous dites qu’ils n’ont pas eu les moyens financiers, vous avez vraiment la critique sélective.Ce n’est pas une question de moyens,c’est un choix politique.
    Laisser tomber la partie pauvre et populaire de Marseille a été une démarche volontaire de la part de la gaudinie.
    Après si vous regrettez la rue d’Aubagne, l’état des écoles marseillaises,la non qualité des transports marseillais,les magouilles de la gaudinie, les emplois fictifs , vous avez des goûts particuliers

    Signaler
    • Electeur du 4-5 Electeur du 4-5

      🤔🤔 Lionel Leroy Perrault ?!?
      Who’s that boy?

      Lionel Richie ?
      Lionel Pré-hampton ?
      🤔….

      Oh wait… Got it ! 😉
      Lionel Loyer Chérot !

      Signaler
  12. Chris13 Chris13

    Sur Aix 2 il me semble que Dalla costa est LFI, avec pour binôme une colistiere de monsieur Spano dans la liste d’union de la gauche aux municipales 2020, très opportun vue le tropisme à gauche des aixois… Perrin est vice président de Madame Vassal si je ne m’abuse qui se présente pour lrem .. de quoi donner envie aux électeurs de se déplacer.

    Signaler
  13. François Costé François Costé

    SUPER à la puissance SUPER multiplié par l’Infini !

    Signaler
  14. Paul_ Paul_

    Bonjour @Julien Vinzent_
    Dans le canton de Marseille-7, les candidats Marie Salducci et Robert Zarikian sont soutenus par Debout La France (DLF).

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour,
      l’infographie a été actualisée.

      Signaler
  15. Pierre Schnœring Pierre Schnœring

    Bonjour, pourquoi dans les enveloppes trouvées ce matin dans nos boîtes aux lettres LaREM EST TOTALEMENT ABSENTE (ni bulletin ni « programme ») et Lfi partiellement (uniquement le bulletin de vote). ??

    Signaler
  16. GROULE GROULE

    Bonjour, dans le canton de Trets, le binôme LUKSENBERG-ESPI est LFI. Itou, sur le canton AIX EN PROVENCE 2 pour le binôme DALLA COSTA-HERREWYN

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire