Les associations de défense des Roms à bout de nerfs

Actualité
Lisa Castelly
11 avril 2017 3

Après plusieurs échanges de missives ces dernières semaines, le dialogue se complique entre les associations de défense des Roms et le préfet délégué pour l'égalité des chances. Lundi, alors que ces premières avaient obtenu de l'État le maintien provisoire d'un camp, un autre a été expulsé par surprise.

« On pensait faire une conférence de presse dans un tout autre contexte », lâche Roland Bourglan, militant aubagnais de la cause rom, en accueillant les journalistes ce lundi matin, dans un squat occupé par des familles le long du boulevard Capitaine Gèze (15e arrondissement). En effet, depuis près de deux semaines, plusieurs collectifs et associations –

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal



3
commentaires

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire