Législatives : des macronistes défaits pointent l’ambiguïté de Martine Vassal

Actualité
le 14 Juin 2022
8

En soutenant alternativement des candidats LR et des représentants de la majorité présidentielle, la présidente du département et de la métropole a semé le trouble, jurent des éliminés du premier tour.

Martine Vassal dans son bureau du conseil départemental en juillet 2021. (Photo : Emilio Guzman)

Martine Vassal dans son bureau du conseil départemental en juillet 2021. (Photo : Emilio Guzman)

“Merci Vassal.” Les dents serrées, Bertrand Mas-Fraissinet arrive vers 21 heures sur le plateau de BFM Marseille dimanche soir et il n’a que cette phrase à la bouche. Défait dès le premier tour dans la 9e circonscription qui inclut notamment Aubagne et Cassis, il ne décolère pas contre le comportement électoral de la présidente du […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    “Son seul intérêt, c’est de défendre sa position à la métropole et au département” : on ne saurait mieux dire. Quand on a pour seule conviction et pour seule vision une conception alimentaire de la politique, on est prêt à assumer n’importe quelle contradiction pour faire durer sa carrière personnelle.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Ce qui veut donc dire qu’elle va continuer à arroser copieusement les maires de droite du pourtour marseillais pour calmer tout ce petit mode de goiinfres

      Signaler
  2. julijo julijo

    elle est époustouflante. on peut s’interroger quand même sur la finesse de ces prétendues manœuvres politiciennes, et son bi ou multi/polarisme.
    il apparait évidemment qu’avec son ego énorme, elle tient à sa position et advienne que pourra.
    mais elle agace fortement ses plus proches. ils ne sont pas tous amnésiques.

    Signaler
  3. Regard Regard

    Roland Giberti n’est plus conseiller régional. Donc pas membre de la majorité de Muselier.

    Signaler
  4. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Avec les départementales des conseillers LREM ont dû la coacher pour sa campagne, étrangement calme et pondérée.
    Lors de son ralliement officiel elle est devenue étrangement silencieuse sur les réseaux. Sûrement une équipe de comm de Macron a dû remplacer ses colleurs d’affiches reconvertis en comunity managers. D’ailleurs les trolls vassalistes sur Twitter ont tous disparu.
    Mais personne ne dit à Vassal ce qu’elle doit faire. C’est Madâme la Présidente ! Elle fait ce qu’elle veut. Elle craint degun !
    Ils doivent être contents de leur prise locale les Renaissance…

    Signaler
  5. Patafanari Patafanari

    Après la Renaissance advint le Baroque.

    Signaler
  6. Tarama Tarama

    Les cocus du vassalo-macronisme.
    Cheh, comme disent les jeunes.

    Signaler
  7. petitvelo petitvelo

    “Son seul intérêt, c’est de défendre sa position ” on parle de M Macron ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire