Le rapport qui prouve l’abandon des Rosiers, copropriété à la dérive

Info Marsactu
le 9 Mar 2021
4

Un cabinet d'expertise a dressé le sombre tableau de la copropriété des Rosiers qui cumule habitat dégradé et insécurité galopante, sans véritable possibilité de redressement à court terme.

Située dans le 14e arrondissement, la cité est considérée comme "l'ultime recours" avant la rue par les locataires qui y échouent, explique le rapport. (Photo : BG)

Située dans le 14e arrondissement, la cité est considérée comme "l'ultime recours" avant la rue par les locataires qui y échouent, explique le rapport. (Photo : BG)

En quelques pages colorées, le cabinet Citémétrie fait le triste constat de la situation de la copropriété des Rosiers, dans le 14e arrondissement de Marseille. Commandé par la métropole, qui pilote la lutte contre l’habitat indigne, cette expertise restée confidentielle et dont Marsactu a pu consulter une version synthétique, établit un diagnostic complet de cette […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Tableau effrayant. Quels acteurs peuvent intervenir pour changer les choses ?
    Il faudrait reloger les habitants ailleurs, réhabiliter ou détruire, mais qui peut payer les frais ?
    C’est effrayant cet abandon, et cette profonde misère que l’on ne veut pas voir à Marseille. Avec les conséquences que l’on connaît pourtant sur la délinquance et la violence.
    Je pense aux gens qui vivent là, qui n’ont aucune solution. Aux enfants qui tous les jours vont à l’école, au collège…

    Signaler
  2. DP DP

    DE toutes façon ce sont les contribuable qui vont payer

    Si ce sont les contribuables , vous et moi qui allons payer pourquoi il n ‘ y a pas saisie des biens pour renovation devenant propriété de la collectivité

    Signaler
  3. raph2110 raph2110

    Une copro qui n’a fait que s’enliser au fil des années. En 2011,ce même constat était déjà fait, et avant encore… sauf que la réglementation en place ne permettait pas vraiment à l’Etat d’intervenir sur le bâti, puisque par définition une copropriété privée ne peut faire appel au Public. Ce qui est inadmissible c’est que ces gros propriétaires, qui se sont engraissés sur le dos de la misère ne soient pas poursuivis ? L’un de ces gros propriétaires faisait même voter des travaux pour la copro en AG pour qu’ils soient réalisés par une entreprise dont les liens de proximité avec ce dernier étaient connus de tous. Pour ce qui ait de la réalisation des travaux… dans la même veine que les dérives existantes.
    Un trafic d’armes était suspecté mais je doute là encore qu’il ait cessé ? Il avait été également constaté qu’un nombre important de très jeunes filles étaient enceintes, mais là encore j’ignore comment cette situation a évolué. Quelques écoles coraniques accueillaient les enfants et les parents les préféraient là plutôt qu’au centre social qui battait déjà de l’aile … Quant aux élus, ils s’appuyaient sur quelques personnes influentes du cru, pour rabattre le moment venu les électeurs potentiels de la copro, considérée comme un réservoir de voix. De nombreuses bonnes volontés associatives ont baissé les bras je crois depuis face à l’inaction et à certaines formes d’intimidation. Cette copropriété est par excellence l’incarnation du non respect des droits de l’homme, civiques, sociaux, moraux… et la démonstration que les services de l’Etat peuvent longtemps détourner le regard, un jour où l’autre ça vous explose à la figure et l’addition sociale, urbaine qui est à régler n’a jamais fait qu’augmenter. Je n’évoque pas ici la longue liste d’autres pratiques illégales mais il est certain que c’est ici l’exemple même de production d’une fabrique du monstre, avec une population locale qui en subit les dégâts collatéraux

    Signaler
    • Avicenne Avicenne

      Certes les propriétaires ont des tords mais connaissez-vous les locataires ? je me souviens du reportage de France 3 sur le Parc Kallysté où l’on voit les ménagères jeter par la fenêtre leur bassine d’eau avec les épluchures de légumes, mais aussi leurs électroménagers quitte à tuer le gardien ?
      J’ai donné des cours bénévolement ( j’étais étudiante à la fac de Sciences de St Jérôme ) au début des années 70, je suis intervenue sur le Parc Corot et Frais Vallon, j’ai vu les appartements et je peux vous garantir qu’ils étaient bien conçus.
      J’ai travaillé avec des élèves qui habitaient l’immeuble G et la tour F, magnifique appartement spacieux et lumineux avec parfois des duplex.
      Je me suis retrouvée à aller donner des cours à 3 enfants congolais, le père charmant, soudeur-fraiseur travaillant comme un damné de la terre pour offrir le mieux à ses enfants, mais déjà père de 17 enfants et ayant 3 femmes qui faisaient ” les 3 huit “, a l’entrée de cet appartement , une odeur indicible m’a prise à la gorge mais que vous dire de l’état de l’appartement ? Ecoeurant pour tout être normalement constitué!! j’ai eu 3 èlèves dans cette famille ( dont le père était aussi prêtre vaudou avec ses sacrifices ): Aïssatou, Kadiatou et Adama.
      Aïssatou a eu son bac et la famille est partie en région parisienne et je n’ai plus une nouvelle d’eux , comme quoi ” la bienfaisance et la reconnaissance ne se rencontrent qu’aux portes du paradis ” vu que je suis athée ?!

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire