Rubirola et le Printemps silencieux face à la réélection de Vassal à la métropole

Actualité
le 10 Juil 2020
14

Vainqueur des municipales à Marseille, le Printemps marseillais n'a pu que constater la domination de la droite et de Martine Vassal au sein de la métropole. Michèle Rubirola se montre peu diserte sur sa stratégie face à cette donne politique, qui remet en cause une partie de son programme.

Martine Vassal salue l'hémicycle métropolitain après sa réélection. Assise à quelques rangs, Michèle Rubirola semble accuser le coup.

Martine Vassal salue l'hémicycle métropolitain après sa réélection. Assise à quelques rangs, Michèle Rubirola semble accuser le coup.

« Martine Vassal », « Martine Vassal », « Martine Vassal »… Par 145 fois, le nom de la présidente LR de la métropole et du département retentit dans l’hémicycle du Pharo, ce jeudi 9 juillet. L’émotion est là, au terme de longs mois d’une campagne âpre, minée par une dissidence, entrecoupée par la crise sanitaire et prolongée sur le terrain […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Richard Mouren Richard Mouren

    Tous contre Marseille. La gentrification des communes de la métropole a logiquement entraîné ces résultats. Adoubée par Gaudin pour sauvegarder la place de Marseille dans la métropole, Vassal a choisi son nouveau suzerain, Joissains qui veut exactement le contraire. Elle sait qu’elle sera surveillée de prés par les premier et cinquième vice-pésidents, missi dominici de la maire d’Aix qui a annoncé la couleur il y a deux jours à Pélissanne: son vote n’est pas acquis indéfiniment. Attention Martine, Maryse veille……

    Signaler
  2. Orsu Orsu

    Je ne vois pas en quoi Mme Rubirola soit étonnée de cette réelection , la droite étant majoritaire à la Métropole
    Quant à la cohabitation , attendons pour voir.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Tout à fait d’accord, cela n’est pas une découverte . Cependant , maintenant MR aura beau jeu de démontrer et démonter le Marseille « bashing « à l’encontre de Marseille par VASSAL. Si cette dernière critique la situation financière de cette ville, l’incurie des transports, la saleté elle saura vers qui se tourner. Et là entre la Joissains et la Vassal nous allons nous marrer d’autant plus que OK Corral est bien sur le territoire de la métropole pour les règlements de comptes.

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Les transports et le nettoyage sont du ressort de la métropole

      Signaler
  3. MarsKaa MarsKaa

    Il était prévu de longue date un grand schlem pour Vassal. La mairie du 6/8, la mairie centrale de Marseille, le département, la métropole.
    Elle a perdu.
    Le Printemps marseillais rst là.
    Alors, certes, Martine garde la métropole soit un pouvoir de nuisance certain. Mais qui imaginait il y a qlq mois que le PM aurait la Mairie du 6/8, plusieurs secteurs, la mairie centrale avec autant de voix ? 13 000 d’avance sur la droite Marseillaise si bien incrustée, encroûtée ?
    Et ça n’aurait pas d’importance ? Martine serait vainqueure parce qu’elle garde la métropole, et le PM perdant ?
    le PM savait qu’ils n’avaient aucune chance à la métropole, et donc quoi ? C’est la fin de l’espoir ? C’est la resignation ?
    Déjà les pourris ont du quitter leurs postes, et ce n’est pas fini ! Le nettoyage commence à peine.
    Des choses vont changer, d’autres pourront être réalisées sur Marseille. Mais personne n’a jamais pensé qu il y aurait une révolution, qui se ferait en un jour ! La clique à gaudin vassal muselier ne peut pas disparaître après une election, aussi majeure soit elle.
    la lutte ne s’arrête pas au fauteuil de maire. On le sait. Et ne pas tout avoir n’est pas rien avoir.

    Signaler
    • pierre pierre

      Tout à fait d’accord avec vous! Le slogan a vieilli (avec nous!…) mais « ce n’est qu’un début, continuons le combat! » Il y a du pain sur la planche pour toutes celles et tous ceux qui sont prêts à retrousser les manches! Le PM a besoin de nous!

      Signaler
  4. Bertrand LAVILLE Bertrand LAVILLE

    Un vice – quelqu’un, ou quelqu’une, est fait pour remplacer ce quelqu’un ou quelqu’une, en cas d’empechement.
    Le fait que la Métropole élise 20 vice-présidents, avec tous les avantages qui y sont attachés, c’est à dire avec nos impôts, est une atteinte à la morale.
    Comment s’etonner de l’augmentation continue de l’abstention ?

    Signaler
    • Magnaval Magnaval

      Un vice-président est en charge d’un département des services de la collectivité. En Allemagne, on dirait ministre.

      Signaler
  5. Rémy D Rémy D

    La Métropole du clientélisme… que pouvait-on attendre d’autre de Martine Vassal ?
    Vous aurez surement noté un intrus dans cette liste, le Maire communiste du Rove, qu’a-t-il donc donné à Martine Vassal pour qu’elle lui offre une vice-présidence ?

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Un troupeau de chèvres. Les 30 qui manquent!

      Signaler
  6. LN LN

    Je me marre. Descriptif photo.
    M. Rubirola, la seule à regarder derriere :
    « punaise, c’est pas gagné avec tous ces croutons »
    et la Tartine, Reine de Provence et de la Procuration 😉 lui répondre, totalement échevelée dans un sourire crispé : » t’inquiète ma poule, tu vas me le payer..; »

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      D’abord ce n’est pas une reine mais une reinette, soit pomme, soit grenouille. Ensuite vous ne connaissez pas bien MR. Un sacré caractère.
      Concernant les 2G, Gaby et Georges du Rove d’eux très ons cocos fidèles à eux mêmes prêt à tout pour une gâterie,
      subventions ou vice-présidence, pas de mauvais esprit svp

      Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    Très bons

    Signaler
  8. michel michel

    Il a effectivement manqué des voix puisque Charoux n’a obtenu que 61 voix alors que le potentiel évalué était , selon votre excellent tuto, de 90 pour la gauche dont notamment 48 pour l’union de la gauche et 24 pour les divers gauche .
    J’avais été étonné par ce chiffre alors que tout le monde parlait de vague bleue en dehors de Marseille
    .Aviez vous été trop optimiste? Pourriez vous nous indiquer les municipalités qui entraient dans ce décompte ?
    Merci d’avance et bravo pour le suivi de cette campagne
    Michel

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire