Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau

Actualité
le 13 Août 2019
1

Alors qu'il semblait proche d'un choix pour le réaménagement de cette partie de l'Estaque, le port a changé d'avis et éconduit les candidats qu'il avait pré-sélectionnné. Il dit vouloir relancer une concertation avec les riverains.

Les quais de La Lave, vus depuis l'Espace Mistral. (Photo B.G.)

Les quais de La Lave, vus depuis l'Espace Mistral. (Photo B.G.)

Le port a décidé de remettre l’ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d’intérêts pour le réaménagement du quai de la Lave à l’Estaque, le nouveau directeur du grand port maritime de Marseille Hervé Martel a décidé de le déclarer sans suite le 9 juillet dernier. Dans un courrier à un candidat malheureux que Marsactu a pu consulter, le directeur de l’aménagement du port Renaud Paubelle indique que les réticences locales rencontrées sont pour beaucoup dans cette décision.

L’appel à manifestation d’intérêt a suscité des réactions importantes du public et des populations concernées. Le GPMM considère dès lors que les conditions de réussite de quelque projet que ce soit sur le site nécessitent une concertation préalable permettant de répondre aux attentes et inquiétudes exprimées.

Extrait du courrier de Renaud Paubelle

« C’est une décision qui ne me surprend pas du tout, réagit l’adjoint au maire de Marseille délégué au littoral Didier Réault (LR). Poussé par la Ville, le port a lancé cet appel à projets mais je n’ai jamais senti une volonté extraordinaire de réaliser quelque chose à cet endroit-là. » Une prise de position qu’il convient de lire au regard des relations tendues entre la Ville de Marseille et le port, autour de plusieurs sites sensibles comme le J1 à la Joliette.

« Redéfinition des besoins »

Dans son courrier Renaud Paubelle ne parle pas d’un nouveau calendrier mais annonce une nouvelle phase de discussion : « Le GPMM travaillera, dans le cadre d’une concertation adaptée, à la redéfinition des besoins et la révision des exigences pour la valorisation des espaces concernés. » Une démarche cohérente avec la volonté affichée par le gouvernement – l’État est propriétaire du port – de « renforcer le lien et le dialogue entre les grands ports maritimes et les riverains ». « C’est sûrement la bonne chose à faire, estime Didier Réault. J’espère qu’Hervé Martel aura à cœur d’ouvrir le port sur la Ville comme il l’a fait au Havre. »

Au printemps dernier, le projet de nouvel aménagement de cet espace de plus de 13 000 mètres carrés semblait pourtant bien lancé. Le port avait retenu plusieurs opérateurs après une première phase de sélection. On y retrouvait ainsi la société des Bains de mer, le projet de ferme aquacole de l’institut Paul-Ricard, l’association Un sourire pour la vie et l’entreprise d’accastillage Servaux, tous invités à présenter un projet commun. « Tout le monde a noté la volonté de faire des choses ensemble mais pour moi, c’en est resté là. Je n’ai jamais eu en main un plan d’un projet commun », explique aujourd’hui Gérard Coste des Bains de mer.

Le port a donc finalement balayé ces offres pour repartir d’une page blanche. La présidente de la fédération des comités d’intérêt de quartier du 16e arrondissement Marie-Blanche Chamoulaud se félicite de cette « phase de concertation avec les habitants ». « C’est totalement ce que l’on souhaitait ! ». Des riverains et des associations locales avaient été jusqu’à déposer un projet symbolique marqué par leur volonté de voir cet espace proposer un accès à la mer pour tous. Désormais, Marie-Blanche Chamoulaud espère même convaincre le port de céder ce terrain à la métropole pour qu’elle l’ouvre au plus grand nombre. « J’ai interpellé Hervé Martel à ce sujet, il m’a répondu que le port était tout à fait capable de gérer cet espace », explique-t-elle. En cette période estivale, le port n’a pas été en mesure de développer ses intentions auprès de Marsactu ce lundi.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire