Le petit paradis « gâché par le port » d’une retraitée qui n’a jamais quitté Mourepiane

Reportage
le 24 Oct 2019
2

Une habitante de Mourepiane depuis 69 ans vit un enfer depuis le 3 juillet. Voisine de la Forme 10 où l’on répare les plus gros bateaux du monde, elle subit depuis cet été, une pollution atmosphérique et sonore continue. Au point de vouloir porter plainte contre le port.

Le jardin de Michèle Rauzier donne directement sur les bassins du port. Photo : Maud de Carpentier.

Le jardin de Michèle Rauzier donne directement sur les bassins du port. Photo : Maud de Carpentier.

L'enjeu

Voisine immédiate du grand port maritime, Michèle Rauzier vit au quotidien avec la pollution atmosphérique et sonore, notamment liée à l'activité des grands bassins de réparation navale.

Le contexte

L'électrification des différents quais des bassins marseillais du grand port sera effective en 2024. Pour les grands bassins de réparation navale, l'électrification s'avère plus complexe.

Lorsque Michèle Rauzier ouvre la grille en fer forgée de sa propriété, le visiteur reste bouche bée. Au beau milieu d’un magnifique jardin se dresse une immense bastide aux tuiles rouges. Un arbousier centenaire côtoie des eucalyptus, des oliviers et des pins. Le bleu ciel de la piscine vient trancher avec tout ce vert. Puis, […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire