Le patron local de Reconquête sera jugé pour violences volontaires contre un militant RN

Info Marsactu
le 14 Avr 2022
0

Antoine Baudino, nouveau chef de file local du parti d'Éric Zemmour, devra s'expliquer d'un coup de tête envoyé à un militant RN en février dernier, lors d'un meeting du sénateur Stéphane Ravier, dont il est le conseiller.

Antoine Baudino sur un marché à Rognac lors d'un tractage en 2021. (Photo : JML)

Antoine Baudino sur un marché à Rognac lors d'un tractage en 2021. (Photo : JML)

Dans la période politiquement mouvementée du moment, l’audience prévue le 9 mai prochain au tribunal de police de Marseille aurait pu passer inaperçue. Pourtant, en comparution pour violences volontaires, c’est le nouveau coordinateur départemental du parti d’Éric Zemmour dans les Bouches-du-Rhône, Antoine Baudino, qui est attendu. Il devra s’expliquer du “coup de tête” qu’un militant RN l’accuse de lui avoir donné le 10 février dernier.

L’altercation intervenait dans un contexte très politique : après plusieurs jours de conflit ouvert avec son parti historique, le RN, Stéphane Ravier tenait ce soir-là un rassemblement devant sa permanence de Château-Gombert (13e). Alors que près de 200 personnes se massaient dans la ruelle, l’attaché parlementaire du sénateur, le même Antoine Baudino, se serait agacé de l’arrivée d’Enzo Alias, militant arlésien et délégué national et départemental des “Jeunes avec Marine”. Depuis plusieurs jours, les deux hommes s’invectivaient sur Twitter, Antoine Baudino défendant son patron et Enzo Alias l’accusant d’être déloyal envers le parti de Marine Le Pen.

Coup de boule ou bien “raffut”

“Il m’a demandé ce que je faisais là, j’ai dit que je ne partirais pas et c’est là qu’il m’a mis un coup de boule”, retrace Enzo Alias. Quelques instants plus tard, il postait un selfie de son visage taché de sang, accusant nommément le collaborateur de Stéphane Ravier. Dans la foulée, il a déposé plainte et s’est vu prescrire une interruption temporaire de travail de deux jours, pour sa blessure au nez mais aussi un “bout de dent” cassé.

Antoine Baudino a contesté cette version des faits dans La Provence. Entre-temps, il a rallié Éric Zemmour, dans le sillage de Stéphane Ravier et été propulsé coordinateur départemental du mouvement Reconquête. Auprès du quotidien, il a estimé avoir simplement “repoussé” Enzo Alias, avant de concéder avoir “mis un raffut” au militant arlésien. Un terme rugbystique qui désigne le fait de repousser de la main un autre joueur pour éviter un plaquage.

Présent sur place le 10 février, Marsactu a tout de même recueilli plusieurs témoignages faisant mention d’un coup de tête. L’un d’entre eux évoquant même le fait qu’Antoine Baudino aurait “enlevé ses lunettes” avant de passer à l’acte. S’ils sont confirmés, ces faits pourraient lui valoir une amende de 1500 euros. Conseiller municipal de Berre-l’Étang, candidat à toutes les élections récentes (législatives, départementales et régionales), Antoine Baudino n’a pas donné suite à nos questions.

Ce coup de nerfs a par la suite suscité de nombreux commentaires, toujours sur Twitter. Notamment un de l’autre collaboratrice de Stéphane Ravier, Emmy Font, qui semble totalement confirmer les faits dès le lendemain. On en rêvait, Antoine Baudino l’a fait, saluait-elle. Merci et arrête de chouiner sur les [réseaux sociaux] Enzo Alias tu as cherché tu as trouvé sois un homme au moins un peu”. Le tweet pourrait embarrasser Antoine Baudino lors de l’audience du 9 mai prochain. À l’heure où les deux camps ont tout intérêt à se rabibocher, ce procès pourrait au contraire raviver les déchirures de l’extrême-droite locale.

Tweet d’Emmy Font daté du 11 février 2022. (Capture d’écran Twitter)

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire