Le pari de la métropole pour mettre fin à la grève des poubelles

Décryptage
le 15 Déc 2021
10

Pour mettre fin à la grève, la métropole a proposé une réduction de 15% du temps de travail légal annuel pour les éboueurs. Si cette délibération est votée au conseil métropolitain jeudi, elle pourrait être retoquée par le préfet, qui en a averti l'institution.

Des poubelles débordent dans le centre-ville de Marseille après la grève des éboueurs début octobre. (Photo : SL)

Des poubelles débordent dans le centre-ville de Marseille après la grève des éboueurs début octobre. (Photo : SL)

L'enjeu

Dernière ligne droite des négociations entre la métropole et les syndicats des éboueurs avant le vote du comité technique, puis de la délibération au conseil métropolitain de ce jeudi 16 décembre.

Le contexte

Votée en 2019, la réforme de la fonction publique impose aux fonctionnaires de travailler 35 heures par semaine. Pour les métiers reconnus "pénibles", une réduction encadrée de ce temps est prévue.

Dans le conflit embourbé entre les agents de collecte et de la propreté et la métropole, une porte s’est ouverte lundi 13 décembre, alors que le Premier ministre visitait une ville où les rues sont à nouveau jonchées d’ordures. La métropole Aix-Marseille Provence a proposé un protocole de sortie de grève aux cinq syndicats mobilisés. […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Pussaloreille Pussaloreille

    Concernant les horaires, Patrice Ayache (FO) le reconnaît, en France, “c’est nous qui avons le niveau le plus avantageux“ : pourriez-vous documenter un peu cette affirmation, en creusant les conditions générales de travail des éboueurs dans quelques autres métropoles ? Les usagers ont les memes attentes partout, ; partout leurs impôts financent et les prestations, et les éventuelles augmentations ou faveurs concédées. Il serait interessant de savoir jusqu’a quel point, sur ce territoire-là, nous sommes les dindons de la farce…

    Signaler
  2. Ségolène MOLLARD Ségolène MOLLARD

    Bonjour,
    il serait intéressant de connaitre et surtout de diffuser quelles sont les conditions de travail : salaires, horaires, périmètre d’interventions, moyens mis à disposition et de voir à comparer à ce qui se fait ailleurs en France et en Europe.
    Merci

    Signaler
  3. RML RML

    Puisque ça a l air si simple ( – 15%) et qu elle a l’air si convaincue, madame Vassal, pourquoi ne pas l’avoir fait avant qu on ait deux mètres d ordures devant nos portes?

    Signaler
    • C. C.

      Tout simplement car ce n’est pas légal . Et que cette belle équipe le sait . Et que le Préfet va rétoquer ( à moins que l’Etat ne lâche pour acheter la paix syndicale et politicienne ). Mais ils vont quand même le faire . Comme ça , c’est pas eux , c’est le Préfet qui est méchant . Un acte de grand courage en perspective

      Signaler
  4. Zumbi Zumbi

    Encore un grand numéro des patrons de FO Marseille : lors du précédent round ils lâchent les grévistes pour un accord au rabais, mais qui leur donnait l’impression que l’essentiel pour les bureaucrates FO était préservé : Vassal avait négocié à part avec FO, et il y avait des classes ” orales”. Comme on dit chez nous, y avait un “arrangement”…
    Quand d’autres organisations déclenchent une grève qui s’étend, les éboueurs ayant constaté qu’ils avaient été floues, FO prend le train en marche, et alors que ces syndicats ont tenté de négocier le maximum de ce qu’on peut o tenir dans le cadre légal, du jour au lendemain FO prend une position théâtralement “dure” et joue la surenchère. CQFD : d’un côté des syndicats qui jouent, bien ou mal c’est une autre question, leur rôle ; de l’autre FO Marseille veut sauver son rôle de recruteur- interlocuteur unique créé par Defferre et développé par Gaudin.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Vous oubliez dans votre liste le rôle de direction des ressources humaines pour l’embauche, la titularisation , l’avancement , les promotions du personnel municipal, sans oublier la gestion de la gestion de la commission paritaire.
      Le pire exemple étant le pilotage des bibliothéques à Marseille avec à sa tête un pur produit FO.

      Signaler
  5. Simon13009 Simon13009

    35% de réduction du temps de travail, c’est juste plus de 3.5 fois plus que ne le prévoit la loi (9.5%).
    FO pas pousser mémé dans les ordures !

    Signaler
  6. PAGNOL PAGNOL

    On remarque que Patrick Rué n’est plus cité quand on parle de FO
    Notre maire aurait il enfin réussi à le mettre à la retraite ?
    Si oui le nouveau aura t’il le même poids sur les éboueurs , les personnels des écoles et des crèches
    Rendez-vous aux prochaines élections professionnelles dans un an

    Signaler
    • C. C.

      Monsieur Rué a été prolongé par la nouvelle majorité , le Ravi l’avait annoncé . Il y a des symboles forts , et celui ci , manifestement, on ne s’y attaque pas

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire