Le nouveau maire de Fos veut garder la ville à gauche face un RN fort mais sans candidat

Actualité
le 13 Nov 2019
1

René Raimondi, maire divers gauche de Fos pendant 14 ans, a démissionné en décembre 2018 pour laisser la place à son premier adjoint, Jean Hetsch (PS). Face à ce successeur moins charismatique, Philippe Maurizot, candidat LR, pense pouvoir l’emporter dans ce bastion de la gauche où 60 % des électeurs ont pourtant voté pour Marine Le Pen au second tour de la présidentielle de 2017.

Jean Hetsch, le maire de Fos-sur-Mer, en campagne pour sa réélection.

Jean Hetsch, le maire de Fos-sur-Mer, en campagne pour sa réélection.

L'enjeu

Successeur en cours de mandat de René Raimondi, le nouveau maire de Fos-sur-mer doit faire aussi bien que son prédécesseur René Raimondi.

Le contexte

La ville industrielle est une des rares communes dirigées par un élu socialiste dans le département. Le RN arrive en tête au premier tour à chaque élection mais peine à trouver une tête de liste.

« Bon, on dirait qu’il n’y a personne ». Derrière les deux nains de jardin, et malgré la présence d’un chien au regard interrogateur derrière la grille, la porte reste close. Jean Hetsch, le maire de Fos, et les trois adjoints qui l’accompagnent pour ce porte-à-porte ce samedi après-midi dans le quartier de Cante-Grillet, finissent donc par […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire